Le Regard des princes à minuit d'Erik L'Homme


Quatrième de couverture

Être un véritable chevalier, aujourd'hui, est-ce encore possible ? À travers sept épreuves initiatiques, des jeunes se lancent dans l'aventure : une expédition nocturne dans la forêt de Brocéliande, l'escalade de la façade de Notre-Dame en cordée, l'intensité d'un combat à mains nues, la découverte d'une danse oubliée avec une cavalière sensuelle... Autant de façons de vibrer, de prendre position dans la société, de dire NON.






Mon avis

Dès qu’un livre d’Erik L’Homme sort, je ne cherche même plus à comprendre, je prends directement. Avec Secret Forbidden World, on décide depuis quelques temps de faire des lectures communes quand on doit lire cet auteur, ce livre là, n’y a pas échappé (déjà qu’on s’est attendues pour faire la dédicace ensemble !). Bref, petit blabla explicatif autour du choix de lecture de ce livre et pourquoi il a fait l’objet d’une lecture commune. C’est Erik L’Homme, son nom seul explique tout et je ne suis absolument pas déçue de ce livre, il est vraiment magnifique.

L’auteur change ses habitudes car il nous écrit non pas une histoire mais des histoires, Le Regard des princes à minuit est un recueil de nouvelles comportant 7 récits qui vont se retrouver entremêlés d’une manière ou d’une autre. Je vous laisse découvrir comment. 

Chaque nouvelle est composée de deux récits, un au présent (temps proche du notre) avec nos 7 « chevaliers » mais également une histoire moyenâgeuse du temps du Roi Arthur avec des bacheliers, des hommes qui aspirent à devenir chevalier. J’ai beaucoup aimé le mélange des deux histoires qui ont évidemment un lien. Mais au début, je dois avouer que ça m’a déconcerté mais par la suite, quand on prend l’habitude, c’est vraiment très sympathique à découvrir. 

Dans chacune d’elles, nous découvrons donc 7 chevaliers qui vont devoir chacun passer une épreuve initiatique pour se montrer digne d’en devenir pleinement un. Chacun d’eux va donc accomplir quelque chose même s’ils ignorent pour la plupart qu’ils passent des épreuves, et vont être confrontés à faire des choix. 

Ces histoires recèlent à chaque fois de messages qui permettent aux personnages, et nous lecteurs évidemment, de grandir et d’avoir un regard extérieur sur notre société actuelle. Elle nous permet de prendre du recul, de retrouver une certaine liberté dont nous avons été privés à cause de diverses choses. J’ai beaucoup aimé ces textes qui sont plein de philosophies 

Chaque nouvelle comporte au moins une citation mémorable. C’est beau, magique, parfait, du grand Erik L’Homme, en somme. Voici deux exemples de citations qui ne peuvent que toucher… « Il y a toujours quelque chose qu'on fait pour la première fois. L'important, c'est que ces premières fois laissent des traces. De bonnes traces. Des fondations, pour qu'on puisse construire des choses dessus. » Et celle là, d’autant plus pour moi : « Une librairie qui ferme c'est un phare qui s'éteint, laissant les hommes dériver, s'échouer ou se fracasser contre les récifs d'une époque. ». 

En bref, voici un livre magnifique qui change de ce que Erik L’Homme a pu nous offrir jusqu’à présent, mais qui nous transporte dans un autre univers pendant quelques instants tout en nous soufflant des messages sur la vie et sur le regard que l’on doit avoir sur celle-ci. je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans ce recueil qui ne vous décevra pas !

Commentaires

  1. Je suis complètement d'accord avec ton avis, les citations sont splendides, j'en ai retenues énormément !

    RépondreSupprimer
  2. Erik L'Homme c'est les dédi et les LC, c'est tout simple.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis curieuse... La couverture m'intrigue, mais en même temps, ne m'attire pas plus que ça. Mais je dois dire que ton avis ravive mon envie de découvrir ce roman que j'avais mis sur tablette !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé