L'Ombre blanche de David Moitet (Les Mondes de L'Alliance 1)

Quatrième de couverture

2551, un frère, une sœur.
Ils sont jumeaux, et ont des rêves plein la tête : traqueur pour Nato, pilote de chasse pour Jade.
Tout semble possible quand on étudie à l’Académie interstellaire. Pourtant, quand ils échouent accidentellement sur une planète non répertoriée, il ne sera plus question de rêver… mais de survivre.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Didier Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé.

J’avais découvert David Moitet en tant qu’auteur de thriller et j’avais adoré, j’étais donc très curieuse de voir ce qu’il allait faire avec de la SF jeunesse et je dois dire que je ne suis pas du tout déçue, le résultat est plus que probant.

L’Ombre blanche raconte l’histoire de Nato et Jade, des jumeaux âgés de 16 ans, qui étudient à l’Académie interstellaire pour devenir respectivement traqueur et pilote de chasse. Mais alors que leur situation financière commence à poser un problème, Nato découvre des choses troublantes à propos de son défunt père, ce qui va le pousser à prendre un vol avec sa sœur pour en découvrir plus, sans qu’elle ne sache la véritable raison de leur expédition. Mais le vol dévie et échoue sur une planète non répertoriée… une planète hostile où ils devront se battre pour survivre…

Ce premier tome est une bonne mise en bouche, je ne suis pas une grande fan de science-fiction et pourtant ce tome aura su me convaincre. J’ai vraiment adoré et passé un très bon moment en compagnie de Nato et Jade. L’écriture de l’auteur est très fluide, très agréable à lire de sorte qu’on rentre rapidement dans l’histoire. C’est si addictif et intéressant que je ne me suis même pas rendue compte des pages qui défilaient à une vitesse hallucinante. Le livre ne m’a fait qu’une journée tant c’était prenant.

L’intrigue est bonne et bien menée. L’action arrive dès les premières pages, le premier chapitre nous met l’eau à la bouche avant de revenir quelques temps en arrière pour comprendre comment on en est arrivé là, et aussi savoir où l’on met les pieds puisque nous ne connaissons pas l’univers. J’ai bien apprécié ce va et vient qui évite des explications lourdes. Il n’y a pas de longueurs, le livre est bien rythmé de sortes que l’on ait parfois des temps de pauses pour ne pas être sans arrêt dans l’action pure et dure. Quant à la fin, en fait ça semblait plutôt prévisible, mais je l’avoue, je ne l’avais pas vu venir. Mais elle promet une suite vraiment très intéressante, riche en action et rebondissements. J’ai hâte de voir ce qu’elle va donner.

Ce tome est très centré sur l’alliance entre les peuples et les planètes, et la découverte d’une nouvelle planète qui pose un certain problème, mais je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler l’histoire. Mais il y a un autre aspect de l’histoire encore un peu dans l’ombre, c’est celui sur les traqueurs, ce que veut devenir Nato. Finalement, l’auteur en parle assez peu et ma curiosité a été piquée à vif. Mais étant donné la fin de l’histoire, je suis sûre que ça prendra bien plus de place pour le 2e tome et j’ai hâte de découvrir tout ça.

L’univers est riche et plus complexe qu’il n’en a l’air. J’ai aimé découvrir le fonctionnement de cette Alliance, qui regroupe 3 races, des Humains, des Taurens et des Régaliens et vivent en harmonie ensemble. Enfin plus ou moins en harmonie, toute la technologie décrite, mélangeant parfois l’ancien temps et le nouveau, n’oublions pas que l’histoire se passe en 2551, qui sait comment deviendra notre monde ? J’ai aussi bien aimé certaines références, tirés tout droit de la mythologie grecque à mon sens, c’était plutôt bien pensé et ça s’intégrait bien dans l’univers créé par l’auteur.

Ce qui peut être problématique avec la SF c’est qu’on ne comprenne pas toujours dans quel monde on se trouve, quelles sont les règles qui régissent l’univers mais là, je trouve que tout est bien expliqué. De plus, en accroche au début de chaque chapitre, il y a des petites définitions de certains termes qui importent à l’histoire et permet de comprendre plus où l’on met les pieds. Donc c’est vraiment accessible pour un public jeune et pour ceux qui ne sont pas forcément fan de la SF comme moi.

Nato et Jade ne manquent pas de courage, ils vont le prouver ici. Ils sont également matures pour leur âge, même si parfois leur comportement est ceux d’enfants se chamaillant, mais après tout, c’est ce qu’ils sont encore d’une certaine manière même si maintenant ils sont seuls. Je les ai bien appréciés, on ne peut que s’y attacher.

En bref, voici le premier tome d’une trilogie qui promet beaucoup. J’ai adoré l’univers décrit par l’auteur, l’intrigue est bonne et bien menée et les personnages sont intéressants. Que demander de plus ? Un livre à découvrir !


En partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]