Fantôme et carnet magique de Chantal Cahour (Carnet Magique 1)

Quatrième de couverture


C’est un drôle d’héritage que la mère de Max reçoit à la mort de mamie Apollonia, l’adorable vieille dame un peu sorcière de l’appartement d’en face. Qui donc voudrait porter ce lacet de cuir chargé de breloques qui mérite à peine le nom de collier ?
Pourtant, contre toute attente, dès qu’elle l’a autour du coup, elle ne veut plus s’en séparer. Et quand la nuit suivante elle rêve que son fils Max a un accident, celui-ci doit se rendre à l’évidence : le collier est magique, et seul un vieux carnet jauni pourra aider le garçon à contrecarrer le destin.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Oskar de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié.

Un jour la mère de Max, le narrateur de l’histoire, hérite de mamie Apollonia, leur vieille voisine qui vient de décédé, d’un collier qui n’est autre qu’un lacet de cuir chargé de breloques, d’un carnet jauni sans aucune écriture dedans et d’une loupe. Pourtant, dès lors que la mère de Max porte ce collier, elle ne veut plus s’en défaire et se débarrasse du carnet et de la loupe que son fils récupère. Celui-ci va découvrir qu’il est magique tout comme le collier qui permet à sa mère de voir l’avenir, permettant ainsi à celui qui le détient de le changer pour éviter toute catastrophe. Alors quand sa mère lui parle d’un rêve dans lequel elle voit que son fils a un accident, Max n’a d’autre choix que d’agir pour éviter cela et changer son destin…

L’écriture de Chantal Cahour est toujours aussi agréable à lire et fluide de sorte qu’on rentre rapidement dans l’histoire. Elle est assez simple en soi mais efficace. C’est une lecture détente qui ne pourra que plaire aux plus jeunes. Le livre est assez court, moins de 120 pages, donc il se lit d’autant plus vite, ce n’est l’affaire que de quelques minutes.

L’intrigue est bonne et bien menée, tout fil droit et il n’y a pas de longueurs. L’auteur va droit au but, ce qui est plutôt appréciable, surtout de la part des jeunes lecteurs qui en général n’aiment pas trop les descriptions longues. La narration est vraiment brève et ce sont surtout des dialogues que l’on a. Des petites embûches empêchent évidemment Max et son amie Margaux de mener à bien leur mission. Donc tout cela leur semble désespéré, les enfants ont tendance à faire un drame énorme pour « peu de choses » donc ça amplifie d’autant plus le problème, mais des aides inopinées ne sont jamais loin pour les sortir de ce mauvais pas et changer les prédictions faites grâce aux rêves de l’Aigle. C’est un petit peu facile et simple mais on se laisse quand même porter par cette histoire, ça fonctionne très bien et on y croit quand même.

Les personnages sont sympathiques et attachants, on peut facilement s’identifier à eux et ressentir leur détresse lorsque des obstacles se dressent devant eux alors que leur avenir semble incertain à cause de cet accident… La relation entre Max et Margaux est touchante, deux amis qui se serrent les coudes autant que possible, l’une plus courageuse que l’autre et qui a plus d’un tour dans son sac. Margaux est franche et une véritable amie pour Max et cette histoire va les lier d’autant plus.

En bref, un roman sympathique et agréable à lire qui nous entraîne aux côtés de Max et Margaux, deux amis qui vont tenter de changer l’avenir et cela grâce aux pouvoirs étonnants d’un collier, d’un carnet et d’une loupe, et d’un fantôme particulièrement aimant !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)