La dictature des petites couettes d'Ilya Green

Quatrième de couverture
Olga et ses amies ont décidé d’organiser un concours de beauté ! Jolies robes, petites couettes et petites étoiles exigées. Aussi, quand, Gabriel et le Chat demandent à participer, tout le monde est un peu embêté. Les garçons, ça peut pas être beau ! Entre les garçons et les filles, la guerre de beauté est déclarée ! Une fable astucieuse sur les diktats de la mode qui touchent les enfants dès le plus jeune âge.

Mon avis

Voici un bel album qui des différences entre les filles et les garçons mais aussi un phénomène de société : celle de l’apparence, et en particulier ici la beauté. Olga et ses amies veulent faire un concours de beauté, pour cela elles se déguisent se maquillent et pour elles, les filles les plus jolies sont celles qui ont des couettes. Gabriel, un ami, et le Chat demandent à participer à ce concours mais les jeunes filles refusent prétextant qu’un garçon ne peut pas participer parce que cela n’est pas beau, du moins pas sans faire de nombreux arrangements…

Ce livre montre aux plus jeunes un phénomène de société qui peut poser problèmes, notamment lors de l’adolescence. Ici expliquez aux plus jeunes, on comprend que les apparences et les codes de beauté n’ont pas nécessairement lieu d’être puisque cela peut varier en fonction de chacun, toute beauté est subjective. Olga et ses amies se trouvent belles entre elles et rejettent Gabriel, mais il peut être lui aussi beau à sa manière, tout comme le chat ou d’autres choses encore que nous découvrons dans l’album.

Dans une société, il existe des codes en matière de beauté et de mode qui seront radicalement différentes dans un autre pays ou tout simplement en fonction du goût des gens. Il en faut pour tout le monde, ce n’est pas la peine de rentrer dans un cadre, si tout le monde se ressemblait, ce serait triste.

Les illustrations sont sympathiques après, là encore c’est une affaire de goût, on adhère ou pas. Je les trouve plutôt jolies et cela a son charme pour cet album. Elles sont assez vives ce qui donnent des vêtements assez haut en couleur, créant parfois des ensembles pas toujours au goût de tout le monde.

En bref, c’est un album intéressant qui permet d’expliquer aux enfants que l’apparence, notamment la beauté n’est qu’affaire de goût et pas de critères spécifiques et uniques. Cela permet également de voir les genres, pourquoi un garçon ne peut-il pas être beau comme une fille peut l’être.

Commentaires

  1. Un album qui me semble vraiment chouette à découvrir avec un super fond :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)