La trahison de Maya Snow (Deux sœurs, un destin 1)

Quatrième de couverture

Kimi et Hana sont des jeunes filles de bonne famille. leur père, gouverneur, vit en parfaite harmonie avec les provinces voisines.
Un jour, leur oncle, que la soif de pouvoir aveugle, assassine leur père. Kimi et Hana s’enfuient.
Elles se cachent alors dans une école de samouraï et y apprennent les règles de combat.
Un serment les anime : se venger.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Flammarion de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé. C’est un premier tome très prometteur qui ne pourra que plaire, notamment aux amoureux du Japon. Et pour ceux qui ne connaissent pas, je pense que c’est un bon moyen pour en découvrir certaines coutumes et le monde des samouraïs.

La première chose que l’on remarque est évidemment l’écriture qui est vraiment fluide et agréable à lire. Je me suis plongée avec facilité dans cette histoire qui est intéressante et sympathique à suivre malgré toutes les horreurs auxquelles nous sommes confrontés. Je l’ai lu dans la journée tant c’était prenant, les pages ont défilé sans que je ne m’en rende compte. A chaque instant, j’avais envie de savoir ce qui allait arriver à Kimi et Hana.

L’intrigue en soi est assez simple mais c’est efficace. Dès le premier chapitre, la situation est claire et nette, l’oncle de Kimi et Hana assassine leur père, leurs deux frères. Par la suite, leur oncle et ses subalternes vont vouloir s’en prendre aux deux sœurs qui parviennent à s’enfuir tout comme leur mère et leur jeune frère. Elles n’aspirent qu’à se venger et pour cela, elles vont vouloir intégrer un dojo, le même que celui où leurs frères allaient pour devenir plus fortes et être en mesure de lutter contre leur oncle. Mais évidemment tout ne se passe pas comme prévu…

Parfois cela peut être prévisible, on peut deviner un certain nombre de choses mais cela reste tout de même prenant. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’histoire démarre au quart de tour et le fond de l’intrigue, c'est-à-dire l’assassinat du jito, le père de Kimi et Hana, arrive dès les premières pages. Les moments d’action sont bien dosés avec les moments plus calmes pour reprendre notre souffle. L’auteur file droit, il n’y a pas de longueurs et de détails inutiles, ce qui est toujours appréciable, d’autant plus dans la littérature de jeunesse.

Les personnages sont intéressants, que ce soit les deux filles du jito qui sont très courageuses. Kimi, l’aînée des filles et la narratrice est le pilier dans ce livre, elle est celle qui prend les décisions, qui mène le jeu mais Hana n’est pas en reste pour autant. Elle connait sa sœur, elle sait être un soutien pour elle aussi quand cela est nécessaire. Elles ont chacune leur force et leur faiblesse et se complètent bien.

Elles vont rencontrer plusieurs personnages qui vont les aider dans leur tâche, comme le Maître Goku et Tatsuya, un garçon de basse condition, apprenti samouraï au dojo.

En bref, voici un premier tome très intéressant qui m’a beaucoup plu. L’intrigue est bonne et bien menée, c’est prenant et haletant. On peut s’attendre à un certain nombre de choses mais ce n’est pas dérangeant et ça ne pourra que plaire, notamment si l’univers du Japon intéresse particulièrement. Les personnages sont attachants et intéressants, on en apprécie certain, on aime à en détester d’autres. Un livre à découvrir.

Commentaires

  1. Ce livre est une réédition. J'ai adoré cette saga que j'ai depuis longtemps dans mon CDI. Cette nouvelle couverture est très belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. yep j'avais vu mais je ne connaissais pas. j'aime bien la couverture aussi et franchement c'était pas mal du tout. j'attends la suite en poche maintenant :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)