Tu veux être ma copine ? de Susie Morgenstern

Quatrième de couverture

Es-tu mayonnaise ou ketchup ? Aimes-tu parler ou écouter ? Veux-tu une amie pour t'amuser ou pour parler de choses sérieuses ? Préfères-tu une amie qui te ressemble ou une qui soit différente de toi ? Aimes-tu les potins ? À quoi servent les amis ? Et ainsi de suite...Seule et misérable, Hedwige, qui vient de déménager, se lance dans les ressources humaines et met au point un questionnaire pour recruter de nouveaux amis. Après ça, quelque chose devrait forcément lui arriver...

Mon avis

Voici un petit roman original dans son traitement et intéressant car de nombreux enfants ont pu vivre une telle expérience. Hedwige vient de déménager et entre dans une nouvelle école où elle ne connaît personne. Elle se retrouve donc toute seule, sans amis. Mais comme elle est une petite fille ingénieuse, elle va faire comme ses parents qui travaillent dans les ressources humaines et va créer un questionnaire pour se trouver la meilleure copine idéale. Mais recruter une nouvelle amie n’est pas si simple que cela…

C’est un roman touchant car ce n’est jamais facile d’arriver dans un nouvel endroit et que l’on est d’office « exclu » d’une certaine manière parce qu’on ne connaît personne et que personne ne vient vers soi pour nous intégrer. C’est un sentiment que beaucoup d’enfants peuvent connaître, l’angoisse du changement de classe, d’école et d’être tout seul sans copains, je pense qu’à un moment donné, tout le monde a ce sentiment là dans sa vie. Cela parlera forcément à l’enfant mais Hedwige ici a trouvé une méthode assez singulière pour se faire des amis, reste à voir si cela fonctionne.

L’écriture est agréable à lire et fluide, c’est court, simple, efficace, de la même manière que pour Joker (du même auteur). J’ai beaucoup aimé cette histoire même si parfois, on peut être un petit peu triste pour cette jeune fille qui se retrouve seule, mais je vous rassure, cela finit bien quand même. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler, mais c’est une belle histoire

En bref, une petite histoire mignonne et touchante qui parlera forcément aux enfants car l’angoisse d’être seul est souvent présent, d’autant plus si c’est suite à un déménagement car le dépaysement est total. Mais cela ne dure jamais bien longtemps…

A partir de 7 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)