Arachnae de Charlotte Bousquet (L'Archipel des Numinées 1)

Quatrième de couverture

Des ténèbres des bas-fonds aux éclats de la cour royale, la cité d'Arachnae se livre dans toute son horreur et ses excès : une ville sale et sordide où s'assouvissent les vices les plus abjects, entre meurtres, vénalité, commerces humains et autres réjouissances. Afin de résoudre des crimes en série, Théodora, une jeune bretteuse de talent, libertine et tueuse implacable, est obligée de s'allier à l'austère capitaine de la milice... Entre complots politiques, divination, combats à l'épée, orgies et rites occultes, se laisseront-ils engluer dans la toile mortelle de la destinée ? Commence alors un récit captivant, mêlant aventure, mystère et érotisme dans une enquête qui prend aux tripes.

Mon avis


Dans le cadre de mes études, je fais un travail sur Charlotte Bousquet, il est donc tout naturel que je lise ses livres et j’ai pour ses écrits adultes, j’ai donc choisi ce premier tome de L’Archipel des Numinées qui me fait de l’œil depuis pas mal de temps maintenant. Et je dois vous dire que j’en suis heureuse car c’était un bon prétexte pour lire ce livre qui est une petite perle et que je vous conseille donc.

Arachnae est le premier tome d'une trilogie qui aura su me charmer malgré toute l'horreur et le sadisme de l'auteur, mais je ne me suis pas gênée pour le lui faire remarquer. L’écriture de Charlotte Bousquet est juste remarquable, à certains passages j’avais le cœur serré, j’ai frémis, j’étais à fond dans l’action. Elle a le don de nous embarquer dans ses histoires et je peux vous dire qu’ici, vous n’en sortirez pas tout à fait indemne. D’ailleurs le livre ne m’a fait qu’une journée tant j’étais happée par l’histoire et que je n’avais aucune envie d’en échapper malgré toute l’horreur à laquelle nous confronte Charlotte Bousquet.

J’ai adoré l’univers car il est vraiment particulier et renforce notre l’intérêt pour ce livre. En effet, Arachnae est à la frontière des genres, entre la fantasy et le polar. Le cadre fait indéniablement penser à de la fantasy et le livre est présenté comme tel comme on peut le voir sur la couverture. D’ailleurs, le début du livre avec les aspects politique et magique (avec des Sorcières) nous conforte dans cette idée. Mais lorsque l’auteur se focalise sur Théodora (la narration étant à la troisième personne, nous passons d’un groupe à un autre), nous avons davantage l’impression d’être immergé dans un polar. Ces deux genres s’agencent parfaitement et crée une œuvre originale et passionnante.

Théodora, comme l’indique la 4e de couverture, va devoir collaborer avec le chef de la milice pour résoudre une enquête dans laquelle des enfants sont retrouvés morts, d’où le sadisme de l’auteur car elle n’y va pas de main morte, j’avais le cœur serré à chaque fois… La manière dont s’est présenté et écrit, on a vraiment la sensation de lire un polar, ce qui rend ce texte d’autant plus captivant et haletant car on sent que c’est une course contre la montre pour éviter que d’autres victimes apparaissent. Et de l’autre on a tout un aspect magique et politique qui se met en place dans les plus hautes instances et c’est tout aussi fascinant. La politique dans la fantasy c’est juste génial à suivre car ce n’est que complot et meurtre, etc. Mais en plus quand on rajoute ce côté polar, les implications que cela a, etc. Bref, un vrai régal.

Les personnages sont vraiment intéressants. Théodora est une excellente bretteuse mais avec un orgueil qui pourrait lui faire défaut, libertine et sans attache, elle aura pourtant des déceptions. Elle m’a bien surprise par des manières et j’ai hâte de la retrouver et la voir évoluer car elle a un potentiel énorme et je suis curieuse de voir ce que l’auteur va en faire. On comprend certains liens entre des personnages, comment la partie fantasy se rattache à celle plus polar, tout s’explique évidemment.

En bref, Arachnae est un livre à la frontière des genres entre la fantasy et le polar qui est vraiment excellent. L’univers dépeint est intéressant et nous donne une bonne mise en bouche, me rendant curieuse d’en découvrir plus. L’intrigue est bonne et bien menée, haletante de sorte qu’on ne puisse pas s’ennuyer un seul instant. Les personnages sont nombreux et éclectiques et promettent beaucoup. J’ai hâte de lire la suite et savoir ce qui va leur arriver, mais âme sensible s'abstenir car Charlotte Bousquet ne fait pas dans la dentelle !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot