Le Secteur C de David Moitet (Les Mondes de l'Alliance 2)

Quatrième de couverture


Nato n’a plus qu’une obsession : retrouver James Warlock, qu’il accuse d’être le meurtrier de son père. Mais cette quête nécessite de descendre aux niveaux inférieurs d’Utopia, ceux où les habitants ne connaissent même pas la couleur du ciel… le fameux Secteur C.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Didier Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé. Il est vraiment dans la lignée du premier qui m’avait déjà plu avec un univers bien particulier et intéressant.

Nous retrouvons Jade et Nato à l’Académie. En effet, ils ont pu, grâce à leurs actions passés (voir le premier tome) rentrer dans l’Académie au sein de l’Alliance pour devenir Traqueur (Nato) et pilote de chasse (Jade). Suite à la trahison de James Warlock, meurtrier potentiel de leur père, Nato se lance à sa poursuite pour obtenir vengeance et aussi avoir des réponses. Pour cela, il va devoir aller dans les niveaux les plus inférieurs de la société dans le Secteur C pour tenter de le débusquer. Mais il est loin de s’imaginer de ce qui se passe dans ces souterrains où les gens sont livrés à eux-mêmes et où la menace est permanente…

Comme pour le premier tome, c’est un roman qui se lit facilement et rapidement, l’écriture y aidant beaucoup. Il ne m’a fait que quelques heures (moins de 3h) tant j’étais happée par cette histoire qui nous surprendra à tout instant. En soi l’intrigue est assez simple mais il nous manque plein de données si bien que l’on ne sait pas toujours où l’on met les pieds. Nato va l’apprendre à ses dépends et c’est là tout l’intérêt du livre. C’est riche en rebondissement et actions. On alterne les points de vue entre la sœur et le frère comme pour le premier tome, ce qui nous permet d’avoir une vue d’ensemble de la situation même si ce n’est pas suffisant pour tout comprendre. Nato est loin de se douter des tenants et des aboutissants de toute cette aventure et dans quelle galère il s’est mis.

La fin est frustrante mais très bonne, il ne pouvait pas en être autrement, c’est plutôt logique mais j’avoue que j’aurai aimé avoir la suite sous la main pour avoir le fin mot de cette histoire car on nous cache bien des choses… Tout le monde n’est pas honnête… Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler.

L’univers est toujours intéressant et s’enrichit. Le livre est divisé en partie qui constitue les 12 lois de l’Alliance et l’on peut voir que ces lois ne sont pas toujours respectées et cela à différent niveau et qu’il subsiste quelques mystères également. Certains personnages ont le don pour nous mettre le doute et remettre en cause ce qui est. Mais c’est ce qui fait tout l’intérêt de cette histoire qui reste tout de même sympathique, même si je dois avouer que je n’aurai pas été contre quelques pages supplémentaires pour approfondir l’univers. On reste parfois peut-être un peu trop en surface, mais ça c’est mon amour pour les pavés et les détails qui ressortent. L’auteur se concentre davantage sur ses personnages et l’action, ce qui n’est pas une mauvaise chose non plus. Mais sachant qu’il ne reste qu’un seul tome, je suis quelque peu frustrée de ne pas avoir plus de détails sur cette Alliance et ces différents peuples.

Les personnages sont toujours aussi attachants et sympathiques. Nous découvrons de nouveaux élèves de l’Académie, un petit groupe éclectique que l’on peut voir en première de couverture. On en apprend un peu plus sur chacun (et sur leur peuple), on voit des amitiés se former et une solidarité qui va leur permettre de vivre cette aventure hors du commun.

En bref, un deuxième tome intéressant et haletant. L’intrigue est bonne et bien menée, il y a du suspense et de l’action pour notre plus grand bonheur, la fin est frustrante mais en même temps intéressante. J’ai hâte de découvrir la suite qui paraîtra au printemps 2015. Les personnages sont toujours aussi intéressants et attachants de sorte qu’on est vraiment pris à partie dans cette histoire. Une série à suivre !


En partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)