Sans peur de Tiffany Reisz (Chroniques d'une Initiée 4)

Quatrième de couverture

Nue et prisonnière. En d’autres circonstances, Nora Sutherlin aurait sans doute trouvé la situation excitante. Mais pas cette fois, car, cette fois, ce n’est plus un jeu : quand celle qui la retient captive aura appris tout ce qu’elle voulait savoir, elle n’aura aucune pitié et n’hésitera pas à se débarrasser d’elle.
Alors, puisque cette désaxée exige que Nora lui raconte sa vie amoureuse dans les moindres détails, et puisque c’est le seul moyen de gagner du temps sur la mort annoncée, celle-ci s’exécute. Telle Schéhérazade, elle lui livre ce qu’elle a vécu de plus intime avec les hommes de sa vie ; lui dit comment, chacun à sa manière, Søren, Kingsley et Wesley l’ont torturée, ont joué avec elle, ont repoussé ses limites. Et lui ont fait connaître le sens du mot amour. Car c’est cela, sa vie : un triangle amoureux autour d’elle, et des liens intenses qui les unissent indéfectiblement tous les quatre.
Et c’est cela qui pourrait bien se briser à tout instant…





Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Mosaïc de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai adoré, comme pour les autres c’est un coup de cœur. Je le répète, cette série est à lire, il faut la découvrir parce qu’elle est géniale.

Comme pour les autres tomes de la série, je n’ai pas pu décrocher de ma lecture. Ça fait des mois que j’attendais ce livre, surtout à cause de la fin du tome précédent qui est des plus frustrantes à laquelle je ne m’en remettais pas totalement (comment ça j’ai relu des passages du tome 3 jusqu’à l’arrivée du tant attendu tome 4 ??). J’ai dévoré ce livre, en peu de temps j’avais dépassé la moitié, mais comme il a fait l’objet d’une lecture commune, j’ai dû me refréner puisque ma binôme ne lisait pas aussi vite que moi en cet instant. Double frustration vous pouvez me croire parce qu’à chaque fois que je m’arrêtais, c’était évidemment à des moments très intéressants et que j’avais envie de poursuivre. Mais j’ai tenu, j’ai lu autre chose jusqu’à ce qu’elle me redonne le feu vert pour continuer et enfin savoir comment ça allait se terminer (s’arrêter à 100 pages de la fin, voire moins, c’est juste être maso, au moins je suis dans le thème du livre).

Ce livre est très différent des autres tomes, c’est d’une certaine manière plus lent dans l’intrigue, en même temps, les circonstances sont assez inhabituelles, Nora a été enlevée, on la voit donc en compagnie de cette psychopathe qu’on a tous envie de tuer, et de l’autre, Søren, Kingsley et Wesley, les 3 hommes de sa vie (si on peut les appeler ainsi) vont tenter de la retrouver et la délivrer. Comme d’habitude, nous suivons les différents protagonistes avec une focalisation bien particulière et qui se manifeste d’autant plus dans ce 4e tome puisqu’on a des appellations spécifiques. Je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir tout cela.

L’intrigue est plutôt simple mais que Tiffany Reisz nous sublime comme elle sait le faire et ce, depuis le premier tome en mélangeant suspense et sensualité mais aussi parfois humour, on ne peut que sourire face à certaine situation, notamment une qui arrive sur la fin, c’était une excellente idée. Evidemment, on ne fait pas l’impasse sur les scènes sensuelles qui sont plus ou moins nombreuses mais justifiée pour saisir la relation qui existe entre les personnages.

J’ai été happée par cette histoire, j’avais sans cesse envie d’en savoir plus, de voir comment ils allaient la retrouver, ce qui allait se passer, quelles révélations nous allions avoir. Car je n’en doutais pas, on allait savoir plus de choses sur les personnages, c’est tout l’intérêt pour Marie-Laure de savoir ce qui se passe dans ce trio Søren / Kingsley / Nora.

Sans peur est une perle pour moi (comme les autres tomes de la série en fait) car il permet de remettre en perspective les personnages que l’on a rencontrés dès le premier tome, de sa relation avec Søren et Kingsley mais aussi Wesley car Nora est obligée de raconter tout ça à Marie-Laure pour qu’elle puisse comprendre pourquoi elle a été évincée de son propre mariage. D’une certaine manière c’est un tome qui fait transition et donne une parfaite conclusion. J’avoue avoir été surprise par certaine chose, je ne pensais pas que l’auteur allait nous amener sur ce terrain là mais pourquoi pas.

Juste une petite mention, pourquoi nous mettre une telle fin, pour mieux nous achever ?! Elle est frustrante, on sait évidemment ce qui s’est passé, on s’en doute fortement, l’auteur nous a donné suffisamment d’indices pour le comprendre mais tout de même, avoir une certitude aurait été mieux que laisser planer le doute de cette manière. Car comme je l’ai dit un peu plus haut, ce tome 4 est une fin au premier cycle sur Nora Sutherlin, l’autre série de 4 tomes revient davantage sur son passé, une Nora plus soumise que dominatrice donc on n’aura pas de suite directe. Bon cela dit, c’est une très bonne fin mais ça reste frustrant quand même, Tiffany Reisz joue avec nos nerfs.

Tout l’intérêt du livre repose essentiellement sur les personnages que l’auteur met en scène. Elle a créé 3 voire 4 personnages excellents qui nous font ressentir toute sorte d’émotion. On peut passer des larmes au rire, de la douleur à l’amour en un instant et même si on ne peut pas toujours comprendre ses relations (comme Wesley) il est indéniable que tout ça n’est que dans le but de prouver un certain amour. La psychologie des personnages est très présentes également, il y a une telle présence en eux, comme Søren, on l’aime ou on le déteste mais il ne peut pas nous laisser indifférent et c’est ça la vrai force de ce livre, c’est qu’on est obligé de réagir.

En bref, un 4e tome vraiment excellent et qui clôt en partie la série des Chroniques d’une Initiée car on peut parfaitement s’en arrêter là, un tome supplémentaire n’est pas nécessaire. En revanche, il existe une 2e série de 4 tomes mais qui, a priori vu le résumé du tome 1, nous fait retourner dans le passé pour voir la relation entre Nora et Søren dans sa jeunesse. Très curieuse de découvrir tout ça en tout cas. Et je me répète une fois de plus, lisez cette série, elle en vaut vraiment la peine, en tout cas, je ne regrette pas du tout ma découverte et il serait dommage que vous passiez à côté.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]