Obsidienne de Jennifer L. Armentrout (Lux 1)

Quatrième de couverture

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une soeur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant !

Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre oeil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions J’ai lu de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent plutôt vite. Comme pour Jeu de patience, autre livre que j’ai lu de l’auteur sous ce nom de plume, j’ai trouvé l’écriture agréable à lire et fluide de sorte que les pages défilent rapidement sans qu’on ne s’en rende compte. Je l’ai lu en très peu de temps, sachant que je lisais en parallèle un livre en anglais (pour ceux qui me suivent le savent déjà).

Je me suis totalement laissée emportée par cette histoire qui est plutôt sympathique même si en soi elle n’est pas extraordinaire, pas pour le moment en tout cas. Apparemment la suite est bien meilleure et je compte là-dessus. En tout cas, en ce qui concerne ce premier tome, j’ai trouvé que l’intrigue restait assez basique et simple mais bien faite. J’ai pris plaisir à la lire et je suis bien curieuse de découvrir la suite.

On m’avait averti en amont que ce livre ressemblait beaucoup à Twilight et avec cette information en tête il est vrai que j’ai retrouvé beaucoup d’éléments pour faire le parallèle entre les deux. Mais honnêtement, ça ne m’a pas dérangé plus que ça. Je sais que la suite diffère beaucoup et prend d’autres chemins, sans compter que l’univers décrit par Jennifer L. Armentrout est plutôt plaisant.

Je ne savais pas du tout de quoi traitait le livre avant de le lire, pour certains on sait mais pour ce livre là, j’ai réussi à passer à la trappe et à ignorer jusqu’à la révélation dans le livre (qui arrive un peu avant la moitié) et je dois dire que cela me plaît bien. Je n’ai pas lu souvent des livres qui traitaient de cela donc c’est une bonne surprise et j’aimerai en découvrir plus. L’auteur pose ici les bases, quelques révélations et indications pour titiller notre curiosité et cela a fonctionné à merveilles avec moi, je veux savoir.

Quant à la partie romance, elle est plutôt bien faite. Avoir des personnages antithétiques, que tout oppose et qui ne s’apprécie pas plus que ça, je l’avais déjà vu avec Jeu de patience, en partie, la situation n’est pas la même, le contexte non plus, mais l’intérêt dans les deux cas est de voir la manière dont les personnages peuvent se rapprocher à un moment ou à un autre.

Autre aspect intéressant est que l’on a des adolescents, qui sont de vrais ados avec des hormones, etc. Oui, on est donc un chouïa éloigné de Twilight pour ça, c’est bien plus crédible par cet aspect. On ne peut pas ignorer qu’il se passe quelque chose entre Katy et Daemon. Leur relation est quelque peu chaotique mais c’est ce qui fait tout l’intérêt ! Enfin selon moi, je trouve cela plus drôle quand c’est compliqué plutôt que de les voir céder rapidement… Daemon bat le chaud et le froid, on ne sait pas trop ce qu’il pense ce qui déroute plus d’une fois Katy. Elle ne connaît pas vraiment ses sentiments pour lui, entre haine et amour, il n’y a qu’un pas. J’ai beaucoup aimé le jeu entre les deux même s’il faut l’avouer que c’était quelque peu frustrant au début, on se laisse prendre et on voit bien qu’il y a quelque chose qui se passe quand bien même les deux veulent se voiler la face.

Les personnages sont assez similaires à ceux de Twilight mais s’en éloigne en même temps. Katy est moins « fragile » que Bella, elle n’hésite pas à s’affirmer et à prendre position contre Daemon ce qui est plutôt agréable, même si parfois, elle ferait mieux d’écouter ce qu’on lui dit plutôt qu’à en faire toute sa tête et faire exactement le contraire de ce qu’on lui dit. Mais si elle n’était pas aussi tête de pioche, il n’y aurait pas eu d’histoire non plus.

Quant aux autres personnages secondaires, ils sont plutôt intéressants, l’analogie avec Twilight est toujours aussi présente mais bon, ça ne me dérange pas parce que dans la YA, on retrouve souvent ce genre de schéma aussi. Il y a toujours la bonne copine, celle qui est un peu peste, des gens qui sont là pour protéger d’une certaine manière avec la voix de la sagesse (souvent un adulte). Dans Obsidienne, ils apportent un petit plus à l’histoire, je suis curieuse de voir de quelle manière ils vont évoluer eux aussi, notamment Dee, la jumelle de Daemon.

En bref, un premier tome bien sympathique en soi même si ce n’est pas extraordinaire car cela reste pour le moment très classique et un schéma très copier coller avec Twilight. Cependant les personnages sont suffisamment intéressants et attachants pour que j’aie envie de les revoir et on m’a assuré que les suites étaient bien meilleures et s’en détachaient. Donc je demande à voir, je suis curieuse de savoir ce que Jennifer L. Armentrout va me réserver pour ce « couple » des plus atypiques.

Commentaires

  1. En lisant ton avis, j'ai retrouvé ce que j'avais écrit dans la mienne ^^ On a eu le même ressenti :)
    J'ai la saga complète (eu à Noël) en VO, j'espère bientôt m'y plonger dedans (relire le tome 1 en anglais pour me remettre dans le bain) et découvrir la suite, qui je l'espère tiendra ses promesses !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)