Mauve de Marie Desplechin (Verte 3)

Quatrième de couverture

Mais... mais qu'est-ce qui se passe, en ce moment ?
Pome est d'une humeur terrible, Verte va s'enfermer dans sa chambre. On les connaît pourtant, cela ne leur ressemble pas du tout. Une crise d'adolescence ? Ce serait trop facile. La fatigue ? Certainement pas.
Lorsque Pome revient des cours avec un bleu au visage, le doute n'est plus permis : quelque chose ne va pas. Depuis l'arrivée d'une nouvelle au collège, tout semble détraqué.
Une nouvelle... quelle nouvelle ? Verte et Pome ne veulent absolument pas en parler. Dès que l'on prononce son nom, une scolopendre surgit !
Et que fait la police dans ces cas-là ? Et que font les sorcières ?

Mon avis

Alors avant toute chose, il faut savoir que Mauve est le 3e tome de la série, qu’il faut normalement lire après Verte et Pome (dans cet ordre respectif) mais comme je ne suis pas douée, j’ai commencé par le dernier. Ce n’est pas grave, ça ne m’a pas empêché de comprendre l’histoire mais je pense qu’il est tout de même mieux de lire dans l’ordre.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit. La première chose remarquable dans cet ouvrage est l’écriture de l’auteur qui est des plus agréables à lire. J’avais déjà lu Le bon Antoine paru chez Gallimard et je l’avais déjà bien appréciée. On rentre aisément dans l’histoire et à chaque instant on a envie d’en savoir plus de découvrir la raison pour laquelle Pome et Verte sont si à fleur de peau. Est-ce vraiment dû à la crise d’adolescence ? Pas Seulement non…

La manière dont est racontée l’histoire est intéressante car elle aborde plusieurs points de vue. Nous commençons l’histoire avec Ray, le grand-père de Verte pour ensuite découvrir sa grand-mère et tout un tas d’autres personnages au fur et à mesure. J’ai trouvé le principe intéressant car cela permet de voir parfois une même scène d’un point de vue différents et chacun va ajouter un petit quelque chose. Chacun essaye d’agir pour le mieux afin d’aider Pome et sa mère, même si cela ne semble pas gagné d’avance. On voit différentes méthodes en fonction des facultés de chacun, il est évident que lorsqu’on a affaire à un ancien flic (Ray) ou à des sorcières (Anastabotte, etc.), elles ne seront pas les mêmes. Ces alternances de point de vue permettent d’avoir une certaine dynamique dans le texte donc c’est une très bonne idée de l’avoir fait.

Ensuite, pour ce qui est de l’histoire a proprement parlé, je l’ai trouvé bonne et bien menée. C’est une petite histoire sympathique et légère en apparence qui aborde pourtant des thématiques bien plus concrète et difficile. Même s’il est question de sorcière et autres créatures fantastiques qui mettent ce livre proche de l’imaginaire, il reste très proche de la réalité. En effet, dans Mauve, on voit le harcèlement scolaire que subissent Pome et Verte, surtout la première, la deuxième en « profitant » par ricochet. Mais il est également question de la différence, notamment à travers la mère de Pome qui ne fait rien comme les autres et qui de ce fait exclu. Tout part de cela et c’est la raison pour laquelle Pome se retrouve en grande partie ennuyée dans cette histoire, même si cela cache d’autres choses à cause de la nature même de Pome et sa mère.

Les personnages sont attachants et sympathiques. Ils sont des noms assez extravagants, j’ai eu du mal avec certain au début. Anastabotte se transformait en Anastasie dans ma tête, c’était terrible. On ne peut qu’admirer le courage de Pome et Verte qui malgré leur jeune âge vont faire preuve de sang froid pour se sortir de cette situation, même si les adultes vont tenter de s’y mêler.

En bref, un roman avec lequel j’ai passé un très bon moment. C’est bien écrit, l’histoire est intéressante et même s’il y a une petite touche de fantastique à travers les sorcières cela reste assez contemporain et proche de ce que certains enfants pourraient vivre. Les personnages sont hauts en couleur et ne peuvent pas nous laisser indifférents. Je comprends aisément pourquoi cette série est bien appréciée des plus jeunes et je ne peux que la conseiller. Maintenant il ne me reste plus qu’à lire les deux autres.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Harper in Summer de Hannah Bennett

In My Mailbox (291)