Perdue et retrouvée de Cat Clarke

Quatrième de couverture

PERDUE

Quand Laurel Logan, 6 ans, a été kidnappée, seule sa petite sœur en a été témoin. Toute l'enfance de Faith a été façonnée par la disparition de Laurel : de la séparation de ses parents à la présence constante des médias, en passant par celle de ces soi-disant amis qui ne veulent que lui parler de sa sœur.

RETROUVÉE

Treize ans plus tard, une jeune femme est retrouvée dans le jardin de l'ancienne maison des Logan, totalement déboussolée et serrant dans ses bras l'ours en peluche avec lequel Laurel a disparu.
Laurel est enfin de retour chez elle, saine et sauve. Faith avait toujours rêvé de revoir sa sœur, sans oser vraiment croire que cela arriverait. Mais une série troublante d'événements isole Faith et la pousse à la paranoïa : ce que l'on a perdu peut-il réellement être retrouvé ?

Mon avis


Voici le nouveau roman de Cat Clarke que j’attendais avec plus ou moins d’impatience. Pourquoi plus ou moins ? Parce que je l’attendais au tournant parce qu’avec l’auteur, il y a souvent quelque chose qui coince. Autant je trouve qu’elle a de bonnes idées autant je trouve que parfois l’exploitation n’est pas toujours bonne. De plus, le fait que je sache toujours très rapidement ce qui va se passer ensuite enlève pas mal du plaisir, quand ce n’est pas avant même de lire le livre (voir A kiss in the dark).

Pour Perdue et retrouvée, le cas est quelque peu différent. Déjà, je n’ai pas cherché à savoir de quoi ça parlait pour me laisser totalement emporter par l’histoire, aucun a priori, aucun avis (le livre n’est même pas sorti en VO, du coup j’étais totalement vierge, la seule indication sur l’histoire est son titre et je n’ai pas cherché à comprendre plus que ça.

Alors, je préfère le dire d’emblée, Perdue et retrouvée n’est pas un coup de cœur pour moi parce qu’il y a des éléments qui m’ont dérangé ou du moins interpelé. J’ai préféré laisser passer un peu de temps avant de rédiger ma chronique pour avoir suffisamment de recul pour analyser tout ça et débattre avec moi-même pour savoir si c’est un bon livre ou pas. En un sens, c’en est un, mais une fois encore je trouve que le choix de l’auteur n’a pas été des plus judicieux et je vais expliquer pourquoi cela n’a pas totalement collé avec moi. En revanche, je peux d’ores et déjà dire qu’il plaira sans doute à une majorité, tout dépend de votre bagage littéraire j’ai envie de dire.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements nous sont rapidement indiqués pour que l’on comprenne bien le contexte.

Alors parlons en premier lieu de ce qui fâche. Pendant la moitié du livre, j'étais assez mitigée sur l'ouvrage. La narratrice, Faith, la sœur restante de la famille, nous présente la situation, sa famille et ses amis, mais au final, il ne se passait pas grand-chose. Je dois l'avouer que je m'ennuyais un peu parce que ça ne bougeait pas. J’avais envie d’avoir une révélation ou bien un problème survenir avec cette « nouvelle » sœur fraichement débarquée après 13 ans d’absence et là, on ne voit que la famille qui doit réapprendre à se connaître. C’est intéressant d’une certaine manière et obligatoire mais on n’a vraiment rien d’autre pendant la moitié, voire un peu plus, et du coup c’était trop long pour moi. Il était évident qu’il allait se passer un truc, sinon le livre n'aurait vraiment eu aucun intérêt et ce n’est pas le genre de Cat Clarke. Le sujet pourtant est vraiment intéressant mais le traitement ne m’a pas convaincu ; c’est trop long, trop lent et au bout d’un moment cela devient pénible plutôt qu’autre chose.

Du coup, pendant cette moitié de lecture seule l'écriture de Cat Clarke m’a fait tenir parce qu’elle n'est pas désagréable, elle se lit bien mais il n'y avait que ça qui me faisait vraiment avancer parce que l'histoire est vraiment très lente. Pourtant on ne peut pas dire qu’Un dîner avec Cary Grant, lu quelques temps auparavant soit plus rapide mais il y avait tout un univers, les USA après-guerre, une grande découverte pour Jocelyn qui fait que ça m'a bien accroché. On découvrait aussi les différents personnages, là on est centré que sur Faith, elle est la narratrice et cela restreint grandement l’intrigue puisque tout tourne sur elle et sur sa sœur qui est au centre des attentions.

Et puis peu à peu on sent qu’il va se passer un truc, l’imminence des révélations ou un événement qui va changer la donne… Sauf que LA grande révélation du livre n’arrive qu’à la toute fin ou presque, il faut tout de même attendre plus de 300 pages pour savoir enfin ce qui cloche. Je pense que le roman aurait eu plus d'intérêt si c'était venu un peu en amont et voir ce que l'héroïne allait faire, et qu’elle pouvait être les conséquences.

Je pense aussi que l'auteur aurait pu aller bien plus loin et montrer chez Faith une animosité plus grande envers sa sœur. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas spoiler mais voir la compétition entre les deux sœurs auraient pu être intéressantes et donner une autre dimension là j'ai trouvé que ça restait trop en surface pour ça. On le voit mais si ça avait été plus creusé, plus renforcé, la révélation aurait eu plus d'impact pour titiller notre curiosité. Et je trouve que l’auteur ne va pas suffisamment loin dans les émotions, j’étais quelque peu en dehors alors que Faith devrait ressentir beaucoup de choses avec sa sœur retrouvée, sa place dans cette nouvelle famille, sa relation avec ses amis qui au final… reste là aussi en surface. Les livres de Charlotte Bousquet arrivent davantage à me toucher que ceux de Cat Clarke à ce niveau-là et avec une narration à la première personne, on ne peut pas passer outre, car tout passe essentiellement par les sentiments et avec un tel sujet, on devrait en avoir un certain nombre. Voir aussi Cette nuit-là de Chevy Stevens…

Il y a beaucoup d’éléments qui fâchent tout de même parce que je trouve ça dommage que l’auteur n’aille pas plus loin pour décrire les sentiments, elle ne parvient pas à me toucher comme a pu le faire récemment Chevy Stevens, ou encore à profiter d’une telle situation pour en montrer toutes les problématiques. Pourtant, comme je l’ai dit, l’idée est bonne dans l’ensemble. C’est un sujet intéressant à traiter et j’étais curieuse d’en voir le déroulement mais je suis quelque peu restée sur ma faim.

Je pense que le livre plaira davantage à d'autres, mais pour avoir lu des thrillers adultes bien plus haletant et même en YA, ça ne m'a pas suffi. Mais au moins, je n'ai pas su trop tôt ce qui allait se passer, sauf que tout ça cachait évidemment un truc, mais j’avoue aussi ne pas avoir cherché à savoir pour me laisser surprendre. Quant à la fin, elle est vraiment bonne et je trouve qu’elle a tout de même un impact, c’est bien d’avoir terminé sur cette touche, cela laisse une petite ouverture, à savoir ce qui va se passer après.

Quant aux personnages ils sont intéressants. On voit une famille brisée et reconstruite dont l’espoir de revoir l’enfant disparu se retrouve comblé lorsqu’elle revient dans le foyer. Faith est une héroïne intéressante qui ressent des choses normales même si on peut la penser égoïste (selon sa mère en tout cas). Elle est attachante et ne vit pas un moment normal donc on peut comprendre qu’elle s’éloigne de certaines personnes. Je trouve juste dommage le fait que l’auteur n’ait pas accentué ses sentiments sur tout ça, sur sa place dans la famille, je pense que ça aurait pu être quelque chose d’intéressant.

Les personnages secondaires ne sont pas suffisamment exploités, que ce soit Martha, la meilleure amie ou encore Thomas le petit ami qui au final sont vite relégué au 2e temps, compréhensible et en même temps on se demande un peu quel est leur intérêt. Le secondaire qui est intéressant c’est Michel, qui entretient une relation particulière avec Faith.

En bref, une lecture mitigée pour moi. Le sujet est intéressant, l’idée plutôt bonne dans l’ensemble avec une révélation choc, mais je trouve cela dommage qu’elle n’arrive vraiment qu’à la fin ou du moins que l’amorce de la chose soit si tardive parce qu’on est dans l’attente, non pas dans le suspense haletant qui nous fait tenir mais plutôt dans une longue pause qui dure et dure… Je l’ai davantage ressenti comme ça, je n’ai pas totalement été happée par l’histoire pour être dans le bon suspense, là j’étais plutôt dans la frustration, celle de voir l’intrigue décoller et apporter quelque chose. C’est dommage.

Commentaires

  1. Je comprends ton ressenti, même si justement, j'ai aimé ce que tu n'as pas aimé XD. J'ai aimé l'ambivalence des sentiments de Faith. J'espère que le prochain te plaira plus (mais au vu de ton article, il faut absolument que je lise un des roman de Charlotte Bousquet !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais, on n'a pas le même avis dessus, mais après les livres de Cat Clarke que j'ai pu lire, j'ai eu ce sentiment, sauf Cruelles qui m'a vraiment plu par rapport aux deux autres et celui là
      l'ambivalence est bien mais je pense que l'auteur aurait pu (dû ?) aller plus loin
      Je ne sais pas si je lirai le prochain, j'avoue que je n'ai pas envie de "perdre mon temps" pour un livre qui risque de ne pas me plaire parce que c'est la manière de faire de l'auteur qui me déplait au final
      Charlotte Bousquet est géniale, il faut la lire oui, pas encore déçue des différents ouvrages que j'ai pu lire d'elle

      Supprimer
  2. Il me tente beaucoup ! J'espère que je ne serai pas dérangée comme toi par cette attente, on verra ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu ce livre cet été et j'ai adoré personnellement ! Je suis d'accord avec toi sur beaucoup de points néanmoins il reste un coup de cœur à mes yeux. Je viens de découvrir ton blog au passage, et j'adore, je me suis inscrite directement ! Si mon avis t'intéresse, je poste demain une chronique sur Perdue et Retrouvée sur mon blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah bah j'irai voir ton avis dans ce cas parce que j'avoue ne pas trop comprendre le coup de coeur étant donné les circonstances si tu es d'accord avec moi ^^ je suis curieuse de voir ce que tu vas en dire :)

      j'espère que mon blog te plaira :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]