Levana de Marissa Meyer (Chroniques Lunaires 3,5)

Quatrième de couverture

« Miroir, mon beau miroir, qui d'entre toutes est la plus belle ? »
Bien avant de devenir la cruelle et magnifique reine des Lunaires, bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une tout autre histoire. Une histoire d'amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n'a jamais été contée... jusqu'à présent.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Pocket Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé.

Il s’agit d’une novella qui revient sur le personnage de Levana (avec un tel titre, on ne s’en serait pas douté…), ce personnage ô combien détestable et pourtant, même si je ne peux pas la voir en peinture dans la série, grâce à cette novella, mon sentiment a légèrement changé, j’ai bien dit légèrement. Levana reste une manipulatrice sans cœur et une garce, mais au final, j’ai pitié d’elle. Elle n’a pas eu une enfance et une adolescence facile. Jeune fille amoureuse, elle prend de mauvaises décisions et ne s’en rend pas compte, ou bien trop tard, le mail est déjà fait…

A travers cette novella, on voit l’évolution du personnage, d’une sœur aimante qui veut plaire malgré les circonstances est mise à l’écart à cause de son jeune âge, personne ne la prend au sérieux, alors qu’elle a tout ce qu’il faut pour être reine. Beaucoup plus que sa sœur Channary qui est totalement dingue et dérangée… c’est à se demander comment elle a pu avoir Sélène… Elle n’a pas d’amis et lorsqu’elle jette son dévolu sur un garde, les ennuis ne font que commencer. Lorsque rancœur et jalousie sont dans la partie, Levana va devenir intraitable et la pousser à commettre de terribles actes.

Il y a beaucoup de choses que l’on sait déjà si l’on a lu les 3 tomes (Cinder, Scarlet et Cress) mais cela permet de mieux comprendre le personnage et de la voir sous un nouveau jour. En soi, il est vrai que cela ne fait pas avancer l’histoire mais je ne la trouve pas inutile. J’ai beaucoup aimé découvrir certaines facettes du personnage et de comprendre comment elle a pu devenir cette reine cruelle. Jeune femme blessée, elle se cache derrière un masque (c’est peu de le dire…) et se révèle plus fragile qu’il n’y paraît et cela à cause notamment de sa sœur…

En bref, la novella Levana m’a beaucoup plu car elle permet de voir le personnage dans sa jeunesse et comment elle est devenue celle que l’on vient à détester. Je ne l’aime toujours pas, mais j’ai quelque peu pitié d’elle, dans d’autres circonstances, elle aurait pu être différente. Mais c’est sa méchanceté et cruauté qui donne tout l’intérêt à la série, s’il n’y a pas de « méchant » à détester, on n’apprécierait pas autant les « gentils ». Et puis il faut l’avouer, on adore tous détester quelqu’un dans les livres que l’on lit, et Levana tient la palme…

Commentaires

  1. Il faut absolument que je continue cette saga ! Je me suis arrêtée au tome 1 que j'avais adoré !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]