A un détail près de Kristan Higgins (Blue Heron 1)


Quatrième de couverture

Depuis que son fiancé, trois ans plus tôt, a décidé de faire son coming-out le jour même de leur mariage, Faith Holland n'a plus qu'une obsession: trouver un homme qui ne lui dissimule pas un détail incompatible avec une relation amoureuse saine, heureuse et durable. Autrement dit un homme hétéro. Célibataire. Sans enfant caché. Et de préférence pas drogué non plus. 
Désespérant de trouver la perle rare, Faith décide de faire une pause dans sa vie, et de quitter San Francisco pour un séjour de deux mois au domaine viticole familial de Blue Heron, en Californie. Cela lui permettra peut-être d'éviter à son père un mariage calamiteux avec une créature vénale aux tenues plus qu'improbables, et de régler une fois pour toutes ses comptes avec Levi Cooper. 
Levi Cooper, le chef de la police de la petite ville mais aussi l'ami attentionné qui a poussé son ex fiancé à clamer son homosexualité devant la moitié de la ville. Une chose est sûre : qu'il soit doté d'un sex-appeal affolant ne changera rien à la haine qu'elle lui porte...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Mosaïc de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien aimé. C’est une jolie romance assez originale qui vous donnera le sourire, une lecture parfaite pour l’été approchant que je vous conseille !

Je ne savais absolument pas de quoi ça parlait, maintenant dès qu’un livre de Kristan Higgins sort, je le prends parce que je sais que je ne serais pas déçue. J’aime plus ou moins ses histoires, certaines que je trouve meilleures que d’autres mais dans l’ensemble, cela me plaît toujours parce que c’est frais et léger et elle arrive toujours à nous offrir des histoires incroyables.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, sans compter le fait que les événements arrivent plus ou moins vite pour se rendre compte de la situation. En tout cas, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas banale ! A un détail près est je pense l’histoire la plus loufoque que j’ai pu lire jusqu’à présent. Mais elle fonctionne bien !

J’ai vraiment passé un bon moment en compagnie de Faith, sa famille ainsi que Levi Cooper, LE gars de cette romance qui est vraiment bien faite. Cela prend son temps, c’est compliqué, un vrai jeu s’installe entre les deux et j’ai adoré les voir interagir. Pourtant, vu la situation, on se dit que c’est mal barré. Comment ces deux-là peuvent tomber amoureux et sortir ensemble alors que c’est l’homme qui a gâché sa vie ? Du moins c’est ce qu’elle pense durant pas mal de temps, mais honnêtement, il a eu raison de le faire. Comment laisser un mariage se produire alors que le mari est gay, ça ne peut pas fonctionner. Il arrive à un moment où cela serait problématique, il faut se rendre à l’évidence que ce mariage était voué à l’échec.

Une fois encore, nous voyons tout le talent de Kristan Higgins. Elle sait écrire des comédies romantiques qui nous font ressentir toutes sortes de choses. Elle parvient à nous faire passer des larmes aux rires en un instant, créant par vague des hauts et des bas face à la situation. Le mariage raté est assez dramatique et le fait qu’on le lui rappelle est difficile mais en même temps, je trouve ça tellement énorme que ça me fait sourire. Faith se met dans des situations qui rendent les scènes cocasses, j’ai bien en tête celle du restaurant notamment où elle finit coincée… Mais, Faith est aussi une jeune femme qui nous émeut, qui vit avec un poids sur le cœur et l’accumulation de tout ça fait qu’elle a parfois du mal à porter seule ce fardeau et qu’elle cherche la rédemption.

Faith est attachante et drôle et on comprend parfaitement ses agissements même si cela peut être frustrant pour d’autres. Mais celui qui détient la palme est évidemment Levi ! Il est pénible, il n’y a pas d’autres mots mais en même temps… il est attentionné, c’est juste que parfois il est maladroit et trop protecteur. Et lui aussi traîne quelques casseroles derrière lui…

La narration est à la 3e personne ce qui nous permet de faire un va et vient entre Faith et Levi. Ainsi, nous pouvons voir ce que chacun ressent, ce qu’ils pensent et aussi le quotidien qu’ils vivent. Et grâce à cela, on ne peut que s’attacher à ces deux héros, même si parfois leur comportement laisse à désirer ! Mais c’est ce qui fait tout l’intérêt de cette romance, c’est compliqué, le manque de communication et les non dits font que chacun pensent quelque chose qui est totalement faux. Frustration, je vous dis !

En dehors de cette romance, nous découvrons la vie viticole de la famille de Faith, ses frères et sœurs et père qu’elle tente par tous les moyens de caser mais cela est assez compliqué. Veuf depuis des années, on sent que l’absence de cette mère pèse plus qu’on ne voudrait le croire… Nous voyons aussi ses grands-parents qui sont assez spéciaux mais les rendent attachants à leur manière. L’auteur arrive toujours à créer un cadre familial ou entourage d’amis qui ont une grande importance dans la vie de l’héroïne.

En bref, A un détail près est une romance comme on les aime. Je l’avoue, j’ai peut être un chouïa préféré le précédent ouvrage de Kristan Higgins que j’ai lu récemment (Amis et RIEN de plus…) mais ce livre là reste très bon. Une belle romance qui nous en fait voir de toutes les couleurs aussi avec une histoire pas banale et des personnages attachants et atypiques. Bref, à lire pour l’été, tout simplement !

Commentaires

  1. Je n'ai jamais lu encore de roman de cette auteure, mais elle m'attire beaucoup. Chaque fois que je vois un de ses romans, je suis attirée par la couverture qui est douce, tendre et colorée à la fois. Elle me parle beaucoup... Et les histoires me plaisent bien dans l'ensemble. Mais celui-ci me fait particulièrement envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est frais et sans prise de tête les Higgins, ce qui m'arrangeait bien ces derniers jours :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)