Eaux troubles de Phillip Gwynne (Rush 5)

Quatrième de couverture

Trois mois se sont écoulés depuis que Dom est revenu des Jeux mondiaux de la jeunesse à Rome. Il attend de recevoir son cinquième contrat mais la Dette tarde à se manifester.
Il est néanmoins persuadé que l'organisation mafieuse va lui demander de mettre la main sur l'or de Yamashita. Ce trésor serait enfoui au fond de l'océan, près des côtes australiennes...
Comment arriver à le localiser ?
Et surtout, existe-t-il vraiment ou bien n'est-ce qu'une légende ?
Dom n'a pas d'autre choix que d'essayer d'en savoir plus.
Mais il n'est pas le seul sur la piste de l'or...

Mon avis

Eaux troubles est l’avant dernier tome de la série Rush qui je dois dire est une série qui se bonifie avec le temps. Autant le premier était pas mal mais sans plus, autant la suite s’avère plus intéressante. C’est une série que je peux vous conseille parce qu’elle se lit bien, détente et sans prise de tête tout en passant un bon moment de lecture tant c’est prenant.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, sans compter le fait qu’arrivé à l’avant dernier tome, on sait un peu à quoi s’attendre étant donné les événements.

J’ai trouvé l’intrigue bonne et bien menée. Dom attend son prochain contrat mais n’arrivant pas, il décide de prendre le taureau par les cornes et de se lancer à la recherche du trésor seul, ce qui, évidemment, va lui poser quelques problèmes et s’avérer plus compliqué de prévu. L’action est omniprésente et ce, dès les premières pages de sorte que l’on n’ait pas le temps de s’ennuyer ou de reprendre notre souffle. Et notre souffle, on va en avoir besoin lorsque l’on va plonger dans les eaux pour découvrir où se cache se trésor, mais est-il réel ?

Dans ce 5e tome, nous voyons petit à petit les liens qui se tissent entre les tomes, les liens entre chaque contrat qui desserve un dessein bien plus grand, même s’il nous manque encore certaines données pour comprendre entièrement les enjeux. Mais des premières réponses nous parviennent et cela nous montre à quel point l’histoire de Phillip Gwynne est plus complexe qu’elle n’en a l’air. La toile se tisse au fur et à mesure des tomes et ça ne sera que dans le dernier que nous aurons toutes les réponses, du moins je l’espère, sinon ça serait très frustrant !

Les personnages évoluent dans ce tome, on voit notamment la relation entre Dom et Imogen changer quelque peu mais ce n’est pas pour autant gagner. Dom se pose de plus en plus de questions sur sa famille, et à raison quand on voit ce qui se passe. Beaucoup de mystères sont faits sur d’autres personnages, on attire notre attention sur certains points mais toujours aucune réponse, et j’espère les avoir dans le dernier opus à paraître et quand on voit la fin, c’est juste frustrant d’en rester là, je veux savoir ce qu’il en est…

En bref, ce 5e tome est à la hauteur des précédents. Je l’ai trouvé entraînant avec suffisamment d’action pour qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer, toujours plus de secrets mais tout de même des premières réponses qui nous parviennent pour faire le lien entre chaque contrat mais aussi personnage. Un roman avec de nombreux rebondissements qui vont pousser Dom à aller toujours plus loin, je suis désormais curieuse de savoir ce que la Dette va lui demander dans le prochain et dernier tome…

En Partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle