Sept tombes et pas de corps de Darynda Jones (Charley Davidson 7)

Quatrième de couverture

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C'est moi.
Douze chiens de l’enfer se sont échappés. Leur but : me tuer, moi, Charley Davidson, faucheuse hors du commun et détective privée à mes heures, et rapporter mon cadavre à Satan. Mais j’ai d’autres chats à fouetter : comme mon père disparu alors qu’il menait une enquête des plus étranges ou encore mon ex-meilleure amie qui me hante nuit et jour, une épidémie de suicides qui laisse les autorités perplexes et mon fiancé qui s’est attiré les faveurs d’une célébrité locale… Le moins qu’on puisse dire c’est que je ne passe pas la meilleure semaine de ma vie.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Milady de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé, sans surprise d’ailleurs, Charley m’a conquise dès le premier tome et c’est toujours un ravissement de lire une de ses aventures. Cela m’a fait plaisir de retrouver Charley et Reyes…

Pour l’anecdote, ce livre est arrivé en plus un jour particulier, c'est-à-dire celui de mon anniversaire, du coup j’ai été ravie de ce petit cadeau qui tombait à pic, même si, contrairement à mon envie première, j’ai préféré finir ma lecture en cours avant de me lancer dans celui-là.

Bref, après ce petit topo ô combien intéressant, voilà mon avis sur ce livre que j’ai adoré, mais ça, je pense que vous l’aviez déjà compris. Je ne ferai pas de résumé, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit sans pour autant spoiler l’histoire. Et puis, arrivé à un certain point, on sait à quoi s’attendre, des ennuis à tout va, Charley semble les attirer, comme une certaine Mercy d’ailleurs…

Comme dans les autres volumes, nous suivons plusieurs histoires en parallèle, le côté enquête policière où Charley va offrir ses services et donner un coup de main à son oncle et de l’autre ses problèmes, un peu plus personnel avec l’enfer. Et le moins que l’on puisse dire pour cette deuxième partie c’est qu’elle n’imagine pas dans quelle galère elle s’est mise. J’ai adoré suivre cette « double histoire » c’est toujours aussi prenant et haletant où l’on a envie d’en savoir plus à chaque instant.

J’avoue que pour la partie plus policière de l’histoire, je ne m’attendais pas du tout à ça. j’ai été très surprise de découvrir le pot aux roses en même temps que Charley qui va voir ses nerfs mis à rude épreuve, il faut dire qu’elle a une bonne excuse en plus pour agir ainsi, même si ce n’est pas la seule en cause, elle a un caractère bien trempée (pour restée polie) et ce ne doit pas être évident tous les jours de la supporter et son manque de caféine commence à se faire sentir… C’est plutôt simple en fin de compte mais c’est efficace, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre toute cette affaire.

Ce que j’aime aussi dans cette série c’est l’humour, Charley a un humour décapant qui nous donne le sourire et qui fait du bien. Il faut bien alléger l’atmosphère qui devient de plus en plus lourde et pesante à cause du danger qui règne en maître. C’était déjà visible dans les tomes précédents mais j’ai trouvé ici que l’on montait d’un cran, en même temps avec les Douze… on comprend aisément pourquoi. Une menace qui rôde et pèse sur les épaules de tout le monde. Ce tome nous met à l’épreuve et joue avec nos nerfs, pas seulement les nôtres d’ailleurs, le pauvre Reyes va en voir de toutes les couleurs mais bon, ce n’est pas comme s’il ne connaissait pas le tempérament de feu de Charley !

Dans ce 7e tome on entrevoit encore plus de choses sur le personnage de Charley, ses pouvoirs et facultés se développent encore un peu plus et je suis vraiment curieuse de voir où l’auteur nous emmène. En tout cas, l’univers devient de plus en plus riche, de nouveaux éléments sont à prendre en compte et on y découvre aussi de nouveaux personnages qui nous font remettre en question certaines choses. C’est vraiment intéressant mais il est vrai qu’il y en avait trop peu à mon goût, j’en veux beaucoup plus !

En bref, Sept tombes et pas de corps est un roman intéressant car il nous permet d’en apprendre plus sur l’univers construit par Darynda Jones. De nouveaux éléments sont à prendre en compte, de nouveaux personnages font leur apparition et cela annonce que des problèmes. De grands changements sont à prévoir dans la vie de Charley mais elle a toujours sa répartie pour nous faire passer un bon moment de détente malgré le chaos ambiant. J’ai hâte de lire la suite !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]