Compte-rendu de la rencontre avec Anne Herbauts


J’ai reçu une invitation de la part des éditions Casterman pour une rencontre avec l’auteur Anne Herbauts qui durant une matinée allait présenter son travail en tant qu’auteure et illustratrice et aussi nous présenter son dernier-né Sous la montagne, dont je vous reparlerai sous peu. Je vous avoue que je ne connaissais pas du tout cette auteure ni son travail donc j’étais curieuse de voir la découvrir durant cette rencontre.

Durant cette matinée, Anne Herbauts nous a présenté sa conception du livre ainsi que sa manière de créer car elle ne se considère pas comme une illustratrice ni une auteure. A travers les mots qu’elle écrit il y a des images et dans les images on y voit des mots. C’est un ensemble, un mélange qui se complète et elle ne dissocie pas du tout ces deux aspects dans un album.

Je dois avouer que dans un premier temps, j’étais assez perplexe mais finalement ça a du sens et lorsqu’elle nous a présenté quelques uns de ses albums, une sélection car elle ne pouvait pas parler de tout, j’avoue avoir mieux compris sa vision des choses et l’on se rend compte à quel point ses albums sont très travaillés et réfléchis. Tout a un sens, que ce soit les mots mais également les images qui fonctionnent effectivement très bien ensemble. On voit qu’il y a un vrai travail de réalisation et l’équipe éditoriale a de ce fait, fait quelque chose de formidable sur ses œuvres.

Parmi la sélection, deux titres ont retenu toute mon attention, Lundi et De quelle couleur est le vent ? dont ce dernier titre l’idée vient d’une question posée par un enfant lors d’une conférence à laquelle elle était conviée et cela lui a donné tout de suite une idée d’ouvrage. Je vais tâcher de me le procurer pour pouvoir vous le présenter parce que je pense qu’il mérite qu’on y prête attention. Quant à Lundi, ça a l’air d’être une histoire magnifique en lien avec le temps et là encore, il y a un vrai travail et une réflexion sur cet ouvrage.

Anne Herbauts a un univers bien particulier, avec une imagination débordante et une réflexion qui l’emmène très très loin. C’est assez poétique et ses illustrations sur Alice au pays des merveilles montrent qu’il y a toute une recherche et aussi du sens car Alice est absente de la couverture et pourtant, c’est son histoire…

On peut ou pas adhérer à ses illustrations mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle est très créative. Il est vrai que c’est un graphisme très personnel, pas « passe-partout » mais c’est ce qui fait tout l’intérêt de ses ouvrages.

Je ne connaissais pas du tout cette auteure / illustratrice mais il est clair que je vais me pencher davantage sur son travail désormais car il mérite un peu plus d’attention et prochainement je vous parlerai de Sous la montagne, son dernier-né.




Quelques extraits de la rencontre


Commentaires

  1. Je ne connais pas du tout cette auteure mais je vais aller découvrir cela. *Marie*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle fait essentiellement des albums jeunesse mais c'est vraiment sympathique :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot