Faites vos jeux de Pieter Aspe (Une enquête du commissaire Van In 16)


Quatrième de couverture

Faites vos jeux... Rien ne va plus ! À Blankenberge, sur la côte flamande, un homme est retrouvé baignant dans son sang, tué d’une balle dans la bouche. La veille, il quittait le casino ivre mort, proférant des menaces, et annonçant une vague de meurtres sur la ville. Lorsqu’on découvre le cadavre d’une jeune femme le long de la plage, on prend ses propos au sérieux.
Poussé pour les besoins de l’enquête à s’intéresser de très près à l’univers des casinos, le commissaire Van In sombre dans le jeu, s’endette, met en péril son couple et sa carrière, et se fait des ennemis, beaucoup d’ennemis...
Personnages véreux, corruption, règlements de comptes : Pieter Aspe, la star du polar flamand, plonge dans l’univers opaque de l’argent facile, dans une enquête aussi bluffante et risquée qu’une partie de roulette russe !

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Albin Michel de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien aimé, c’est plutôt classique comme polar mais cela fonctionne toujours.

J’aime beaucoup Les enquêtes du commissaire Van In et même après 16 tomes, je ne m’en lasse pas. C’est toujours un plaisir de retrouver ce commissaire en compagnie de Versavel et la juge et femme Hannelore pour une nouvelle affaire. Un homme est retrouvé mort, la veille au soir alors qu’il sortait d’un casino, ivre mort prédit une vague d’assassinat à venir. Les policiers ne le prennent pas au sérieux jusqu’à ce que d’autres morts fassent leur apparition, Van In se penche sur l’enquête et est prêt à tout pour trouver le fin mot de cette histoire sordide qui nous mènera sur le chemin du jeu où tous les coups sont permis !

J’ai trouvé l’histoire plutôt bonne et bien menée et j’ai passé un bon moment de lecture, même si assez court comme je l’ai dévoré en peu de temps. Les événements arrivent assez vite, c’est d’ailleurs un des points fort de cette série, la rapidité et l’efficacité. Il n’y a jamais de longueurs et le fait d’avoir différents points de vue nous permet, lecteurs, d’en savoir plus que les personnages, sans pour autant tout découvrir en un rien de temps. Heureusement, sinon il n’y aurait plus d’intérêt à lire le livre si on avait toutes les cartes en main dès le départ. Ce n’est toujours qu’à la fin que l’on comprend tous les enjeux, Pieter Aspe sait maintenant son suspense jusqu’au bout.

Cependant, on pourrait en avoir un peu plus ou du moins plus de tension car l’ambiance générale est plutôt tranquille, ce n’est pas au point des thrillers, c’est un polar plutôt classique. Bien que les meurtres s’enchaînent et entraînent une certaine incompréhension chez notre commissaire qui ne sait où donner de la tête et qui risque de la perdre en cours de route…

En soi, cette intrigue paraît plutôt simple, mais il faut toujours se méfier des apparences. Après, il est vrai que l’on retrouve toujours un peu le même cheminement dans la construction de ses livres donc on peut deviner certaines choses. Mais les histoires étant différente, ce n’est pas dérangeant, je n’ai jamais eu la sensation de déjà vu et je ne m’en lasse pas. Pourvu que ça dure !

Comme d’habitude on retrouve l’aspect enquête et vie privée qui va une fois de plus être compromise. Entre les non-dits, le flirt incessant de Carine, qui m’agace de plus en plus, et la venue d’un nouveau personnage, le couple Van In / Hannelore bat de l’aile une nouvelle fois. Je dois dire que cet aspect de l’histoire pourrait évoluer un peu car c’est un élément que l’on retrouve à chaque fois, il faudrait que l’auteur se renouvelle un peu et fasse d’autres choses avec son couple, à la longue, cela pourrait devenir lassant. Entre la jalousie et l’alcool et maintenant le jeu, le couple s’en retrouve quelque peu fragilisé, mais on se doute que ce n’est jamais longtemps… Je reste cependant fan de ce trio de choc donc je suis curieuse de voir la suite.

En bref, Faites vos jeux est un 16e tome bien sympathique qui m’aura plu et fait passer un bon moment. J’aime retrouver l’univers de l’auteur, ses personnages qui restent attachants et agréable à suivre. Cependant, il ne faudrait pas non plus tourner toujours autour des mêmes problèmes pour ne pas lasser le lecteur. Mais en dehors de ça, l’enquête reste efficace et intéressante et effroyable en même temps… Une série à découvrir pour moi car elle est sans prise de tête et bien faite.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)