De glace et de ténèbres de Lisa Jackson (Une enquête des inspecteurs Selena Alvarez et Regan Pescoli 3)

Quatrième de couverture

Selena Alvarez en est persuadée : l’affaire sur laquelle elle et sa coéquipière Regan Pescoli enquêtent est hors normes. D’abord parce que les victimes — toutes des femmes — se ressemblent étonnamment : ossature du visage, peau claire, cheveux auburn, yeux verts. Ensuite parce que le tueur, qui s’attaque méthodiquement et froidement à ses victimes, semble insaisissable et tout proche à la fois. Comme si, caché dans l’ombre, épiant ses victimes jusqu’à s’imprégner de leurs moindres habitudes, il attendait son heure pour frapper, de nouveau.
En pleine période de Thanksgiving, dans ce Montana de ténèbres et de glace que les décorations de Noël peinent à réchauffer, Selena sait qu’elle va devoir faire preuve d’une ingéniosité et d’un courage sans égal pour arrêter ce tueur implacable. Et pour révéler au grand jour le terrible secret qui le pousse à agir… 

Mon avis

Voici le 3e tome des Enquêtes des inspecteurs Selena Alvarez et Regan Pescoli, j’ai commencé la série par le 4etome, ne sachant pas que c’était une série et il faut avoir que les deux premiers tomes ne sont plus disponibles à l’heure actuelle, j’espère qu’une réédition sera possible pour avoir toute la collection et ainsi la poursuivre tranquillement. Affaire à suivre…

En tout cas, j’ai lu De glace et de ténèbres avec grand plaisir, j’ai beaucoup aimé retrouvé Regan et Selena qui restent des héroïnes assez sympathiques. Déjà le fait que ce soit deux femmes, c’est rare, bien souvent on y trouve que des gars ou bien un « couple » mixte rarement deux femmes, ou en tout cas, dans ce que j’ai pu lire en policier / thriller.

J’aime bien l’écriture de Lisa Jackson, je trouve qu’elle a une manière d’écrire qui nous donne envie d’en savoir plus et d’avancer dans ses enquêtes pour y découvrir la vérité. Je dois avouer que Ce que cachent les murs m’avait totalement bluffé, je ne m’y attendais pas. Là encore, j’ai été surprise par la raison de ces meurtres, en plus du lien entre ces femmes : leur ressemblance. En soi, cela n’a rien d’extraordinaire, c’est souvent le cas dans les meurtres en série, il y a toujours quelque chose qui les rassemble mais là, l’auteure est allée assez loin et c’est glauque. Mais c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce livre. Jusqu’au bout on en apprend sur les agissements de ce tueur qui n’aura pas fini de nous surprendre. Tous les détails comptent et on est loin de se douter jusqu’où il est capable d’aller.

Cependant, j’ai trouvé qu’il y avait par moment quelques petites longueurs. On s’attardait peut-être un peu trop sur la vie personnelle des inspectrices, surtout celle de Pescoli et d’une autre femme. Comme nous suivons trois points de vue à la fois, celui des inspectrices, celui de cette fameuse femme qui va être au cœur de cette histoire ainsi que celle du tueur, mais sans rien savoir sur lui, cachant ainsi totalement son identité. Il faut pouvoir jongler entre eux. Alors autant avec Karen Rose, ce type de schéma ne me pose pas de problèmes, et en général ça fonctionne bien car le rythme reste bien soutenu et haletant, j’ai trouvé par moment ici qu’il y avait une mauvaise répartition.

Ce qui m’a le plus « dérangé » et encore c’est mineur, ce n’était pas non plus un gros problème, je n’ai pas mis beaucoup de temps pour lire ce livre parce que j’étais intéressée par les événements, cela ne m’a pas ennuyé. Mais je ne pensais pas que le point de vue de l’autre femme et de ce qui arrive dans sa vie puisse prendre autant de place. Je m’attendais à vraiment trouver les enquêtrices au cœur de l’affaire, après tout, c’est elles qui doivent résoudre l’affaire et j’ai eu la sensation que cette femme prenait leur place. Si elle allait être un personnage récurrent pourquoi pas mais ce n’est pas le cas, elle est ici car elle va se retrouver mêlée à cette histoire d’une manière ou d’une autre.

C’est un petit peu dommage qu’on ne se concentre pas plus sur Pescoli et Alvarez. C’est le seul reproche que je pourrai faire à ce livre et qui explique ces quelques petites longueurs. Mais on peut comprendre le choix de l’auteure à partir du moment où l’on commence à avoir certaines pistes et explications sur les agissements de ce tueur. Par ailleurs, cela reste prenant et intéressant à suivre mais voilà, j’ai eu ce sentiment, peut-être que d’autres ne le verront pas de cet œil là.

Les personnages principaux, à savoir les enquêtrices Selena et Regan sont attachants et sympathiques. Elles forment un bon duo même si dans cette enquête, bien qu’importante, elles s’effacent légèrement face à cette autre femme qui saura prendre le taureau par les cornes. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle est déterminée et prête à tout pour connaître la vérité. Un personnage intéressant qui aura su se développer au cours de l’histoire.

En bref, j’ai passé un bon moment avec De glace et de ténèbres qui reste un thriller efficace avec suffisamment d’action et d’interrogation pour qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer. Les raisons de ces meurtres sont glauques et horribles à la fois et cachent bien des choses… Les inspectrices sont bien sympathiques et on les suit avec plaisir, même si le moins qu’on puisse dire c’est qu’elles gèrent mieux leur travail que leur vie personnelle. Je suis très curieuse de lire la suite de leurs aventures, qui ne devrait pas tarder d’ailleurs vu que le 5e tome : Dernier soupir est déjà dans ma PAL.

Une affaire de meurtre.

Commentaires

  1. Je ne connaissais ne lisant pas beaucoup de thrillers mais merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien. Jackson est une auteure intéressante à suivre je trouve :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)