Charme de Sarah Pinborough (Les Contes des Royaumes 2)

Quatrième de couverture

Rappelez-vous les horribles belles-soeurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée…
Cendrillon, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

Mon avis

Ce livre étant aujourd’hui en rupture de stock, je peux vous dire que ça a été une galère pour se le procurer mais j’ai fini par le trouver ! Comme quoi tout vient à point à qui sait attendre…

Après avoir terminé Le Grand Brasier de Shannon Messenger, je me suis empressée de le lire. Je voulais un livre rapide et sympathique et depuis le temps que je le cherche, je n’avais pas envie de le faire attendre dans ma PAL. Et ça a été avec plaisir que je me suis plongée dans l’univers de Sarah Pinborough, qui faut le dire, est assez particulier…

Autant Poison avait été sympathique mais pas un coup de cœur, j’ai davantage apprécié Charme. Ce n’est pas non plus LA série à lire à tout prix (pas comme Kushiel) mais la manière dont elle a revisité les contes de notre enfance est assez originale même si cela les détruit à jamais… Déjà dans Poison, quand on découvre certains faits, c’est assez surprenant mais avec Charme, on attend un autre niveau.

Si le premier volume traitait du conte de Blanche-Neige, ce deuxième tome est centré sur le conte de Cendrillon, comme on peut l’imaginer avec cette magnifique chaussure sur la couverture. Comme pour Poison, on retrouve la trame du conte traditionnel, le fait qu’elle soit exploitée par sa famille, qu’elle n’aime pas sa belle-mère ainsi que ses belles-sœurs qui le lui rendent bien. Elle va vouloir se rendre au bal, une fée marraine qui va l’aider dans sa tâche, le grand amour avec le prince lors du bal, etc. Mais Sarah Pinborough change énormément de choses pour nous offrir sa vision personnelle des contes et cette revisite est bien plus sexy et tordue que le conte traditionnel. Enfin tout dépend de la version qu’on lit, celle des Frères Grimm ou la sœur se coupe le pied pour que ça rentre dans la chaussure l’est aussi. Heureusement, Perrault nous avait épargné cela.

Dans cette version, Cendrillon paraît moins sympathique que dans le conte ou dans la version Disney, on arrive moins à la plaindre plus on s’attarde sur les membres de la famille. Le père de Cendrillon est toujours présent et tâche de lui ouvrir les yeux, tout comme sa demi-sœur Rose (la 2e sœur) qui aura son rôle à jouer dans cette affaire. L’auteure prend le parti de changer totalement la vision que l’on pouvait avoir de la belle-famille de Cendrillon et changer leur trait de caractères. Même si certains points sont semblables, on a un peu l’envers du décor qui nous permet de comprendre les agissements de certains. C’est intéressant comme revisite et permet de voir les personnages autrement et les apprécier davantage.

Au premier abord, je n’ai pas vu le lien avec le premier tome et je me suis demandé pourquoi c’était un « tome 2 » dans le sens où les histoires ont l’air de n’avoir rien ensemble et que cela peut se lire indépendamment, le seul lien étant l’univers. Il faut dire que je l’ai lu il y a un certain temps et que certains souvenirs se sont quelques peu étiolés mais très rapidement au fur et à mesure que l’histoire avançait, je me suis souvenue de certains détails qui m’ont permis de faire des liens et c’est juste brillant. Je ne m’attendais pas du tout à cela en lisant l’histoire et je dois dire que c’est plutôt bien trouvé et très logique.

Je suis très curieuse de voir ce que donnera Beauté, j’ai quelques idées mais je m’attends à être surprise, car dans Poison et Charme on en avait un certain nombre. Je ne m’attendais pas du tout à cette fin et ça me fait demander si certains auteurs ne se sont pas donné le mot pour montrer un personnage de la même manière. Je resterai évasive pour éviter tout spoiler mais sur trois livres de revisite de conte, je retrouve la même chose sur ce même personnage, très troublant.

Comme pour le premier tome, des illustrations font leur apparition à chaque début de chapitre, cela égaye quelque peu le temps, même si en soi ce n’est pas indispensable. Mais cela fait un bel objet livre, petite mention pour la couverture reliée, c’est vraiment des beaux objets. Milady n’a pas fait les choses à moitié et même pour la réédition de l’intégrale, cela reste un beau livre relié avec effet brillant métallique.

En bref, Charme est un deuxième tome sympathique qui m’aura plu. Même si c’est loin du coup de cœur ça se laisse lire et c’est original dans le genre, on ne peut pas lui reprocher ça. Une intrigue bien menée et surprenante, je suis curieuse maintenant de lire Beauté que je vais lire tout de suite après ce livre pour avoir le fin mot de toute cette histoire.

Un livre basé sur un conte de fées

Commentaires

  1. Une série qui m'intrigue et qu'il me plairait de découvrir :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé