La fille quelques heures avant l’impact de Hubert Ben Kemoun

Quatrième de couverture

Ce soir.
Tous ou presque ont prévu d’assister au concert du groupe de Marion. Mais tous n’iront pas pour les mêmes raisons.
Certains sont venus avec joie et envie, d’autres avec rage et dégoût. Ici des comptes vont se régler, des vies basculer en quelques instants.
Dans le noir, la tension monte. Annabelle veut croire que l’espoir va l’emporter mais la haine peut triompher…

Mon avis

La fille quelques heures avant l’impact est un livre sous tension. Durant tout l’ouvrage on voit la conséquence d’un acte mais sans que l’on sache ce qui s’est vraiment passé. Nous voyons les pensées de certains personnages, disséminées çà et là en italique, que nous rencontrons au fur et à mesure de notre lecture. On voit que quelque chose de terrible est arrivé mais on ne sait pas quoi exactement. C’est donc dans une atmosphère assez pesante et lourde que l’on suit avec inquiétude les événements qui se déroulent sous nos yeux, sans savoir ce qui a pu déclencher tout ça. C’est d’autant plus horrible de savoir que c’est grave vu ce qui est raconté.

Au fur et à mesure de notre lecture, nous pouvons reconstituer les événements et enfin découvrir, à la toute fin de l’ouvrage ce qui a bien pu se passer pour en arriver là. Je vous l’avoue, je m’attendais à quelque chose de pire, de bien plus effroyable mais la suggestion tout au long de l’ouvrage est suffisamment forte pour nous faire imaginer toute sorte de choses, tout du long et il est vrai qu’avec l’année qui vient de s’achever, cela a un arrière goût un peu amer… Mention qui est faite à la fin de l’ouvrage dans une note par l’auteur.

C’est une histoire intéressante et poignante, c’est certain. Le seul petit bémol, à mes yeux, peut-être que d’autres ne trouveront pas, est que par moment j’ai trouvé que l’auteur en faisait trop. Mais peut-être que le fait d’avoir quitté le collège depuis longtemps me fausse la donne mais les échanges entre les élèves et Isabelle, la prof de français, sonnaient faux. C’était vraiment cash et je doute qu’un professeur, même jeune se comporte de cette manière même si on la pousse à bout et je doute que les élèves soient ainsi. Après, on entend tellement de choses dans les collèges et lycées où des profs se font poignarder, etc. que c’est peut-être réaliste et que je ne sois pas consciente de tout cela. Donc je l’ai vu comme extrême alors que c’est peut-être la réalité, en tout cas, quand j’étais au collège ce n’était pas comme ça et heureusement !

On y voit beaucoup de choses dans ce roman, les conflits entre élèves et professeurs, l’autorité, mais aussi le jeu de l’intégration, le fait d’être intégrer dans un groupe, de bien se faire voir même si des choses nous dérange. Il y est question des « étrangers », ceux qui sont français mais ont une origine autre. Plein de thèmes qui sont tout de même très actuels et qui permettent de faire réfléchir et réagir aussi. Peut-être est-ce la raison pour laquelle l’auteur va loin dans ses propos à travers les personnages pour montrer tout cela.

En bref, La fille quelques heures avant l’impact est un roman intéressant qui aura su me tenir en haleine parce que j’avais envie de savoir ce qui allait se passer. C’est inquiétant et pensant et à travers l’écriture de l’auteur j’ai vraiment ressenti tout cela. Maintenant, je sais ce qui se passe et la manière dont ça se termine. Mais je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler donc je vous laisse découvrir tout cela par vous-mêmes.


En Partenariat avec

Commentaires

  1. belle critique qui me donne encore plus envie de lire ce livre, après avoir lu la critique d'Audrey du blog Le Souffle Des Mots !
    Merci à toi, Melisande pour cette découverte.
    Bisous

    Les Lectures de Mathilde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci :) c'est un livre intéressant qui mérite attention, même si pas un coup de coeur
      De rien pour la découverte, j'espère qu'il te plaira :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle