La Rose et la Tour de Fiona McIntosh

Quatrième de couverture

En 1715, le comte de Nithsdale rejoint la rébellion jacobite écossaise. Accusé de trahison, il est arrêté et attend la peine capitale, emprisonné à la Tour de Londres.
En 1978, Jane Granger se fiance avec Will, un descendant des Nithsdales, et est assaillie par le doute. Lorsque Will tombe dans le coma, Jane fait le serment de le sauver. Par un curieux coup du sort, elle se retrouve plongée au cœur du XVIIIe siècle et est convaincue que Will se réveillera si elle libère le comte. Mais elle rencontre alors un séduisant noble qui peut bouleverser sa vie dans le passé comme dans le futur.

Mon avis


J’étais assez curieuse de découvrir ce livre, en effet, Fiona McIntosh fait partie des auteures que j’aime beaucoup en Fantasy et j’étais curieuse de découvrir ce qu’elle pouvait faire en romance et qui plus est, en romance historique. Mais je dois dire que j’ai été déçue de La Rose et la Tour, ce n’était pas du tout à quoi je m’attendais et je le regrette bien.

La Rose et la Tour est pour moi davantage un roman historique qu’une romance… alors même si on voit ce que l’auteure a voulu faire, ça n’a clairement pas marché. Même si l’idée de base est bonne, elle a été mal exploitée par l’auteure.

Le résumé n’est pas sans faire penser à celui d’Outlander de Diana Gabaldon, que je n’ai pas lu, ni vu (série TV) donc je ne pourrai pas faire de comparatif même si je sais de quoi cela parle globalement. Dans les deux cas, une femme du XXe siècle va se retrouver projeter dans le passé pour différentes raisons. En ce qui concerne Jane c’est pour sauver son fiancé Will actuellement dans le coma suite à une agression. Pour le sauver, elle va retourner dans le passé et devoir sauver son ancêtre Will, comte de Nithsdale condamné à mort alors qu’il s’est révolté contre le roi.

Le premier problème de ce roman est que la romance est quasi inexistante. On voit un petit truc se passer entre Jane et quelqu’un dans le passé mais pour moi c’est tellement anecdotique ! Je n’ai rien ressenti, je ne comprends pas comment elle a pu tomber amoureuse en si peu de temps. Il n’y a aucune alchimie pour moi et tellement peu de moment passé ensemble qu’au final on se demande comment une romance a pu exister… C’est bien dommage parce que vu la situation ça aurait pu donner quelque chose d’intéressant.

L’autre problème du livre est qu’il y a pas mal de longueurs. Le livre fait plus de 500 pages et je peux vous dire que je les ai senties passer… Alors que je suis une adepte des pavés, j’adore ça d’habitude mais là, j’avais hâte que ça se termine (et je n’aime pas abandonner mes lectures). L’écriture de l’auteure en soit est bien ce n’est pas le problème question style mais c’est long… très long. J’avais la sensation qu’il ne se passait rien. Le début prend beaucoup de temps à se mettre en place parce qu’on suit un chapitre sur deux Jane dans son présent et le comte de Nithsdale dans le passé jusqu’à ce que Jane aille enfin dans le passé. Mais cela fait presque 200 pages… J’avais hâte qu’elle parte et commence l’aventure or il faut passer ce cap qui arrive trop tardivement pour moi.

Et une fois Jane dans le passé, là encore c’est long. Elle fait un voyage pour essayer de retrouver le Comte à Londres, donc elle fait la rencontre de personnages, apprend à les connaître et à évoluer dans cette époque qu’elle connaît plus ou moins comme elle est historienne mais aussi grâce à un personnage de l’histoire qui va l’aider d’une manière ou d’une autre. Et puis lorsque Jane agit pour sauver le Comte, j’avoue que c’était un peu facile et pas extraordinaire…

J’avoue avoir été perplexe aussi face aux choix de l’auteure concernant la manière dont Jane allait arriver dans le passé. Je ne vais pas en dire plus pour éviter tout spoiler mais je trouve cela étonnant et ça se détache pour cela beaucoup d’Outlander. L’idée aurait pu être bonne mais j’avoue que l’auteure n’a pas su exploiter, selon moi, ce principe par rapport à la romance mais aussi par rapport à un autre personnage important de l’histoire qu’est Lady Nithsdale. Ce n’est que dans la deuxième moitié du livre que l’on voit certaine chose mais c’est insuffisant à mes yeux et ne sert pas vraiment.

En parallèle de tout cela, nous retournons au XXe siècle pour voir l’avancée du coma de Will, les débats entre les parents, beaux-parents et médecins face à sa situation. J’avoue que ces parties-là étaient un peu inutile… Cela permet de faire le point et de voir ce qu’il en est des proches de Jane mais je trouve que ça ne fait que ralentir l’intrigue qui tient à peu de choses… Quant à la fin, elle est prévisible mais vu que je n’ai pas cru une seconde à la romance, qui pour moi n’existe même pas, forcément, ça tombe à plat pour moi…

Quant au personnage de Jane, je ne sais pas, je n’ai pas totalement accroché avec elle. Elle est indécise, elle ne pense pas une seconde aux conséquences de ses actes. Elle veut sauver Will mais en même temps quand on voit sa relation avec lui on se demande pourquoi elle se jette littéralement dans une situation compliquée. Cela lui permet de réfléchir et de faire le point c’est certain mais bon…

En bref, La Rose et la Tour est pour moi une déception. J’ai un peu peiné à le lire parce que l’auteure n’a pas réussi à m’embarquer totalement dans son histoire. Il y a pas mal de longueurs et le début est vraiment trop long à se mettre en place. Par ailleurs pour moi la partie romance de l’histoire ne tient pas la route, il n’y a aucune alchimie, aucun ressenti donc ça tombe totalement à l’eau alors même que l’intrigue en soi était une bonne idée. Mais trop de détails par-ci par-là qui sont mal exploité donc je suis déçue. J’en attendais tellement plus ! J’espère du coup qu’Outlander soit bien meilleur, à voir quand je le lirai.

Commentaires

  1. Dommage qu'il ne t'ai pas plu :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais, j'en attendais tellement plus et vu l'auteure je pensais aimer mais non ...

      Supprimer
    2. Outlander est génial. J'ai adore

      Supprimer
  2. Dommage que ce fut une lecture bofff... J'avoue que je me laisserais bien attendrir par cette belle couverture. J'attends de lire plus d'avis pour me décider à si je pense me le procurer ou non!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)