L'affaire Caravaggio de Daniel Silva (Gabriel Allon 14)

Quatrième de couverture

Et si en recherchant un tableau volé, il déclenchait une affaire explosive ?
Chargé d’enquêter sur le meurtre d’un ancien diplomate reconverti dans le trafic d’art, Gabriel Allon — espion et restaurateur de tableaux à ses heures — découvre que la victime a récemment eu entre les mains un chef-d’œuvre volé une dizaine d’années auparavant, une Nativité peinte par Le Caravage. Il comprend que cette affaire, bien plus complexe qu’il ne le pensait, a de stupéfiantes ramifications financières en lien avec la situation politique explosive du Proche Orient.
De Genève à Tel-Aviv, en passant par Venise et Paris, il va tisser un piège implacable et ingénieux. Avec un double objectif : retrouver le tableau du Caravage et surtout, porter un coup fatal aux intérêts financiers de l’un des hommes les plus cruels et puissants de la planète.

Mon avis

L’affaire Caravaggio est un roman très surprenant. En le commençant, j’étais loin de m’imaginer dans quelle affaire j’allais me retrouver embarquer, c’est bien plus grand que je ne le pensais. J’ai tout simplement adoré et vous conseille fortement ce livre qui saura vous tenir en haleine tout du long.

Il faut savoir que ce livre ne se lit pas en 5 minutes. Il s’agit d’une histoire plutôt dense, avec beaucoup de narration mais je n’ai pas trouvé qu’il y avait de longueur. J’étais vraiment happée par l’histoire qui se déroulait sous mes yeux et l’écriture de l’auteur est très agréable à lire et fluide. Mais juste que tout cette affaire prend une telle ampleur au fur et à mesure que l’on avance que l’on ne peut pas lire ce livre trop rapidement. Il m’a fait un peu moins d’une semaine alors que je lis plutôt vite en général.

Gabriel Allon est un espion mais aussi un restaurateur de tableau et quand un ami découvre le cadavre d’un homme, réputé pour être un voleur d’œuvre d’art, Gabriel Allon va devoir mener l’enquête pour savoir ce qui lui est arrivé et surtout retrouver un tableau en particulier, celui de la Nativité du Caravage, disparu depuis des années. Mais au fur et à mesure de son enquête, Gabriel va découvrir que cette mort et ce vol cache de plus gros problèmes et concerne aussi de hautes personnalités qu’il vaudrait mieux éviter…

L’affaire Caravaggio se situe à la frontière des genres : entre enquête policière, roman d’espionnage et milieu de l’art, beaucoup d’éléments pour me plaire et Daniel Silva a su manier le tout avec brio. D’une affaire qui semble très simple, l’auteur nous embarque dans une aventure incroyable qui nous fera voyager beaucoup en Europe jusqu’à Genèvre et enfin Tel-Aviv. L’intrigue est vraiment bonne et bien menée de bout en bout, la surprise est totalement jusqu’à la dernière page. L’action est omniprésente, on n’a pas le temps de reprendre son souffle qu’il se passe un autre élément, tout s’enchaîne avec précision. C’est juste un régal de lire ce livre parce qu’on se rend compte du talent de l’auteur et de ses personnages à mettre au point toute une stratégie pour parvenir à leur fin et mettre en lumière aussi ce qui se passe dans le monde.

Ce livre a été écrit en 2014, publié en 2015 en France et est foncièrement ancré dans notre réalité, avec l’évocation de personnes réelles ainsi que d’événements tragiques qui ont eu lieu. C’est une fiction et en même temps, on peut se dire que tout ce qui nous est conté est réel ou pourrait, du moins, l’être. C’est aussi en cela que ce livre est génial parce que l’on nous parle de choses concrètes bien que ce soit un récit de fiction.

Gabriel Allon est un personnage assez énigmatique et à plusieurs visages. C’est un espion, il est également restaurateur d’œuvre d’art, il a un carnet d’adresse assez impressionnant pour qu’il puisse avoir une certaine largesse dans ses mouvements et ses actions. Mais c’est un personnage très intéressant et sympathique qui nous donne envie de le connaître davantage. J’ai beaucoup aimé suivre cette affaire à ses côtés car sans ce personnage cela n’aurait peut-être pas eu la même saveur.

La seule chose qui me rende sceptique c’est le fait que ce soit le tome 14 des aventures de Gabriel Allon et que d’autres livres de cette série ait été publié chez un autre éditeur mais en ne commençant non plus pas par le premier tome. Mais bon, cela n’empêche pas de comprendre l’histoire et il y a aussi des références sur de précédentes affaires lorsqu’il retrouve d’autres personnages donc on n’est pas perdu. Mais c’est tout de même étrange de ne pas suivre la série dans l’ordre.

En bref, L’affaire Caravaggio est un très bon roman que j’ai adoré découvrir. L’intrigue est vraiment bonne et bien menée et faut voir jusqu’où l’auteur nous emmène pour découvrir tous les secrets de ce fameux tableau même s’il n’est pas uniquement l’élément central du livre. L’histoire part dans tous les sens, mais dans le bon sens du terme pour nous montrer à quel point tout peut-être lié et que le moindre détail à son importance. Un roman que je vous conseille fortement et j’ai hâte de retrouver Gabriel Allon dans de nouvelles affaires !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé