L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Quatrième de couverture

Être l’héritière d’un domaine majestueux et désargenté n’est pas de tout repos, mais lady Kate a l’habitude : depuis toujours, c’est elle la pragmatique de la famille. En revanche, s’occuper d’un inconnu qu’une chute de cheval a rendu amnésique est une autre affaire. A mesure que le mystérieux Edward retrouve ses forces, sa beauté virile ne manque pas d’éveiller les rumeurs. Kate doit prendre garde, car sa réputation et celle de sa sœur, qui doit bientôt se marier, pourraient bien en souffrir.

Mon avis

L’héritière de Bellecombe est le deuxième livre publié dans la nouvelle collection Victoria chez Harlequin. J’avais beaucoup apprécié La perle rare dans cette même collection et je dois dire que ce titre est tout aussi sympathique, assez différent dans le genre mais agréable à lire.

Après la déception de La Rose et la Tour, je vous avoue que cela fait du bien de lire une vraie romance historique parce que là, on a une vraie histoire d’amour qui se construit petit à petit et pour rajouter à mon petit plaisir, elle est compliquée. Sinon ça ne serait pas drôle si tout était facile et simple et il n’y aurait aucun intérêt aussi.

L’écriture de l’auteure est très agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. Dès les premières pages j’ai été happée par l’histoire et je dois avouer que j’ai lu les 3/4 du livre en un rien de temps et pour cause de sommeil j’ai dû m’arrêter mais l’envie n’était pas là. Je l’aurai bien lu d’une traite tant c’était prenant. Je voulais savoir ce qui allait arriver à Kate et Edward surtout à partir du moment où la mémoire allait lui revenir, ce qui ne tarderait pas à arriver un jour où l’autre…

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Tout ce que je peux dire de plus c’est que nous savons, nous lecteurs, qui est réellement Edward contrairement à Kate qui ne le découvrira que sur le tard. Nous savons donc les liens qui peuvent exister entre différents personnages et aussi pourquoi il se rendait non loin de chez Kate lorsque l’accident de cheval survint.

Je trouve cette manière de faire intéressante car nous comprenons certaines choses avant les personnages du fait que nous suivons tour à tour les différents points de vue entre Kate et Edward, la narration étant à la troisième personne. Mais ce n’est pas pour cela qu’il n’y a aucune surprise, bien au contraire. Tout du long nous allons apprendre à connaître certains personnages et à les voir sous un jour nouveau suite aux révélations qui vont être faites petit à petit.

La romance entre Kate et Edward est peut-être un chouïa rapide pour moi, on voit que Kate est attirée par cet homme dont elle ignore tout, jusqu’à son nom complet mais c’est un léger détail parce que je trouve que ça passe. Je ne suis pas friande du coup de foudre au premier regard mais la manière dont c’est géré ici, ce n’est pas trop dérangeant. La relation entre Kate et Edward prend tout de même son temps, elle tâche de mettre de côté ce qu’elle ressent même s’il est indéniable qu’il y a une vraie alchimie entre ces deux là. Après tout Kate a bien d’autres soucis en tête et ses ennuis ne font que commencer. Entre sa sœur qui veut à tout prix se marier et sa mère qui débarque sans vraiment prévenir avec des amis, Kate a du souci à se faire.

Il y a suffisamment d’action et de rebondissements pour qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer en plus de la romance et c’est plutôt agréable. Quand on découvre la mère de Kate et Nancy, sa petite sœur, on se doute que les problèmes vont s’accumuler. Elle est totalement folle, frivole et on se demande à quoi elle joue. On se demande comment Kate et Nancy peuvent être si équilibrées avec une mère pareille. Heureusement que l’aînée a la tête sur les épaules pour pouvoir supporter tout cela et elle n’a pas non plus le choix…

Kate est une héroïne forte qui sait ce qu’elle veut dans la vie et surtout ce qu’elle ne veut pas. Elle a un fort caractère mais c’est ce qui lui permet de survivre et d’être un temps soi peu respectée bien qu’elle soit une vieille fille de 28 ans… On s’attache facilement à elle et on comprend parfaitement ses agissements, envers sa sœur car à l’époque faire un bon mariage quand on est une femme est très important et Kate ne veut que le meilleur pour sa petite sœur, surtout au vu de sa propre expérience.

Quant à Edward, on sait un certain nombre de choses sur lui avant son accident mais il faut dire qu’une fois devenu amnésique, nous découvrons d’autres aspects de sa personnalité qui sont intéressants. C’est le genre de personnages un peu mystérieux qui cache un certain nombre de secrets et comme Kate, nous allons peu à peu tout découvrir de lui et voir qu’il n’est pas si gredin que ça.

Je dois dire que L’héritière de Bellecombe est assez différent de La perle rare qui était plus dans la légèreté et ce du fait des personnages et de leur situation personnelle. Lady Belinda n’hésite pas à tourner en ridicule son client libertin ce qui donne quelques situations assez drôles. Ici, on est plus dans la retenu, le côté historique bien sérieux mais cela n’en reste pas moins agréable. Mais ce sont vraiment deux univers bien distincts donc il y en a pour tous les goûts dans la collection Victoria.

En bref, L’héritière de Bellecombe est une romance historique sympathique qui m’aura bien plu. J’ai passé un bon moment de lecture en compagnie de Kate et Edward qui vont tout deux se retrouver dans une situation bien délicate mais comme c’est une romance tout fini bien ! L’intrigue est bonne et bien menée avec son lot de rebondissements, révélations et problèmes pour qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer. Une bonne romance historique bien sympathique que je vous invite à découvrir.

Commentaires

  1. C'est le genre de romance qui pourrait me plaire :D

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas une grande amatrice de romance, disons que j'en lis une de temps en temps, métis celles que je préfère sont les romances historiques donc ça pourrait bien me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas la plus grande fan du genre et il y a des choses qui peuvent vite m'agacer mais là pour le coup c'était pas mal dans le genre, plutôt classique en soi l'histoire mais elle fonctionne

      j'ai trouvé La perle rare bien plus sympathique en comparaison qui je trouve change pas mal car il y a une certaine légèreté qu'on ne retrouve pas ici et aussi un couple assez improbable, beaucoup plus qu'ici en fin de compte.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé