Amour coupable de Jay Crownover (Bad 3)

Quatrième de couverture

Elle est la seule femme qu'il ne devait pas aimer...

Pour Titus King, la vie est en noir et blanc. D’un côté, le bien, de l’autre, le mal. Et Reeve Black, celle que tout The Point déteste, appartient définitivement au côté du mal. Un mal sublime, insidieux, tentateur. Un mal auquel il a déjà été soumis et qu’il a tenu éloigné pour se préserver, bien conscient de son irrésistible attirance. Mais la beauté vénéneuse est de retour en ville. Témoin clé dans l’enquête qui doit permettre d’arrêter le cinglé qui sème des cadavres dans les ruelles, elle est menacée de toutes parts. Alors, Titus va devoir la protéger. Une protection rapprochée qui pourrait bien brouiller la frontière entre la lumière et les ténèbres…

Mon avis

Amour coupable est un tome dont j’étais très curieuse de lire car nous allons enfin découvrir plus précisément le personnage de Titus, le frère aîné de Bax, ce flic honnête et intègre, tout à l’opposé de son frère. Lors des deux précédents volumes, nous avons découvert un flic droit qui respecte la loi scrupuleusement au point d’envoyer son petit frère en prison sans ciller. Bax a donc une vision très spécifique sur son frère et à travers les yeux de Race, nous voyons entre autre chose, Titus comme un être assez froid, implacable et sans faille qu’il faut éviter pour ne pas se faire pincer et aller en prison. S’ils savaient…

Ce tome est un mélange entre enquête policière et romance, même si la romance prédomine beaucoup plus que l’enquête, ce n’est pas un polar / thriller mais il n’empêche qu’elle est pas mal avec son lot de surprises et d’actions à ce niveau-là. Dès le prologue nous sommes en condition et l’auteure nous laisse en plein suspense. Il s’agit d’un événement à venir et le premier chapitre revient quelques temps plus tôt pour nous raconter comment on a pu en arriver-là. Bref, nous savons plus ou moins comment cela va se terminer donc c’est avec haleine que nous allons suivre cette histoire.

Comme nous avons pu le découvrir à la fin du tome 2, le père de Dovie et Race est mort et Reeve revient au devant de la scène car elle a des informations à apporter à Titus pour coincer le responsable. Mais évidemment, la présence de Reeve va poser des problèmes à Bax et Dovie mais aussi à Titus qui va devoir la protéger et collaborer avec elle alors même qu’il succombe à son charme. Sentiment partagé évidemment.

Ce troisième tome est le meilleur à mes yeux car Titus se dévoile totalement et nous offre une histoire vraiment très bonne. Nous avons pu enfin découvrir toutes les facettes de sa personnalité et le constat qui s’impose en le découvrant ici, c’est que Bax et Race ont une vision très réduite de ce qu’est réellement Titus. Ils ignorent tant de choses à son sujet et le juge sans vraiment le connaître, mais encore faut-il que Titus montre autre chose que le flic, rôle qui lui colle à la peau.

J’ai davantage aimé cette histoire car même si par certains aspects elle reste assez classique et convenue, cela reste une romance intéressante et ce, du fait des personnages. Comme je l’ai dit, Titus est un personnage qui m’intriguait et j’avais envie de le découvrir davantage et je n’ai donc pas du tout été déçue du résultat. Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler mais il n’est pas ce qu’il semble être, vous le verrez ainsi d’un autre œil en découvrant ce livre.

Comme pour les deux précédents nous suivons le point de vue de Reeve et Titus et le constat est clair, l’attirance et l’alchimie sont là même si chacun tout son possible pour éviter de céder à la tentation. Evidemment, on sait qu’ils y succomberont à un moment où à un autre mais il est intéressant d’en voir ici le cheminement. J’ai beaucoup aimé la relation entre Titus et Reeve, la « bad girl » de l’histoire qui n’est pas si mauvaise qu’elle en a l’air. Cela change par rapport aux deux précédents où c’était le gars le « bad » (d’où le titre de la série en VF) et la fille, bien gentille et propre sur elle. Même si chacune d’elles traînent des casseroles. Après tout, en vivant à The Point on ne peut pas rester blanc comme neige, il en reste toujours des traces… et c’est ce que nous allons donc constater aussi bien du point de vue de Reeve que de Titus.

Cela devait être le dernier tome de la trilogie mais il semblerait que l’auteur continue avec une autre « trilogie » se déroulant dans le même univers et dont le prochain est sur Nassir et Honor. Voilà quelque chose qui promet beaucoup étant donné les personnages ainsi que leur actuelle relation que nous avons pu découvrir dans Amour coupable.

En bref, Amour coupable est à mes yeux le plus abouti et le plus intéressant de la série, à ce jour. J’ai trouvé l’intrigue plutôt bien ficelée même si on se doute fortement de certains événements, cela reste agréable à suivre. Il y a pas mal de rebondissements et d’action et une romance assez complexe étant donné les personnages et les relations qui les unissent. Mais on ne peut pas ignorer qu’il se passe quelque chose de fort entre eux. Des personnages intéressants qui se dévoilent et clairement je préfère de loin Titus à Bax. Une série qui ne me tentaient que moyennement et au final ça a été dans l’ensemble une bonne surprise. Je poursuivrais donc avec la « 2e trilogie » de l’auteur, en espérant que la traduction soit aussi rapide que pour ces trois premiers.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)