Embrouilles et dragons de Fabrice Colin et Gérald Guerlais (Les Petits Monstres 1)

Quatrième de couverture

«- Nous nous sommes approchés, et nous sommes tombés sur cet énorme monstre mauve : une femelle dragon ! Nous l’avons reconnue à ses ailes. L’œuf, à côté d’elle, était intact, et il semblait nous supplier : "Prenez-moi ! Ne me laissez pas !" Nous n’avons pas pu résister.»
Bienvenue chez les Petits Monstres ! Toujours partants pour l’aventure, rien ne leur fait peur, pas un même un mystérieux œuf de dragon dont ils devraient pourtant se méfier !

Un matin, Cassandra et Valentin découvrent un drôle d’objet dans le jardin de leur manoir. En faisant croire à leur classe qu’il s’agit d’un œuf de dragon, les petits monstres provoquent une avalanche de quiproquos qui les plongent dans l’embarras. Car l’œuf n’éclot pas ; pire : on soupçonne qu’il a été abandonné par une dragonne disparue depuis. Valentin et Cassandra vont-ils tout avouer ou s’enfoncer dans le mensonge ?

Mon avis

Embrouilles et dragons est le premier tome de la série Les Petits Monstres qui mettent en scène des enfants et plus exactement des créatures surnaturelles. Ainsi nous faisons la connaissance d’un démon, un vampire, un fantôme et un squelette.

Dans cette première histoire, Cassandra, la vampire et Valentin, le fantôme doivent préparer un exposé dans lequel ils doivent raconter l’histoire d’un objet trouvé. Mais n’ayant de bien intéressant à montrer, ils vont raconter un mensonge et faire croire à la classe que l’œuf qu’ils ont trouvé près de chez eux s’avèrent être un œuf de dragon. Un mensonge qui va en faire succéder d’autres pour ne pas avoir à révéler la vérité. De mensonges en quiproquos nos petits monstres risquent d’en payer cher le prix…

C’est une histoire assez mignonne avec une morale intéressant qui montre que les mensonges n’apportent que des ennuis. En effet quand on ne rectifie pas l’erreur de suite, les mensonges et les problèmes peuvent s’enchaîner à une vitesse folle et plus l’on avance dans le temps et plus il est difficile de faire éclater la vérité. Cela peut entraîner des conséquences désastreuses mais heureusement ici tout est bien qui finit bien. La morale est intéressante et non pas dénué d’intérêts pour de jeunes enfants.

Il s’agit d’un roman de premières lectures destinées aux enfants à partir de 8 ans qui lisent tout seul. Tout est fait pour en facilité la lecture. Avant le début de l’ouvrage, les personnages sont présentés, on y trouve même une carte et à la fin de l’ouvrage sous la couverture sont expliqués les mots difficiles qui apparaissent avec un astérisque dans le texte. Cela permet ainsi à l’enfant de lire en parfaite autonomie.

Avant chaque début de chapitre, une ou deux phrases de résumé du chapitre précédent apparaît. Ainsi, si l’enfant ne lit pas tout d’une traite, cela permet de se souvenir de ce qui s’est passé, ou bien de voir s’il a bien compris ce qu’il venait de lire. Ce qui est plutôt pratique, après il ne faudrait pas que l’enfant ne lise que ça évidemment.

De nombreuses illustrations égayent le texte pour continuer le lien avec les albums que les parents / adultes pouvaient lire à l’enfant avant qu’il ne sache lire. Cela permet d’imaginer parfaitement les scènes qu’ils sont en train de lire.


En bref, Embrouilles et dragons est un premier tome bien sympathique. C’est plutôt agréable à lire et l’on voit qu’un petit mensonge peut avoir de grandes et graves conséquences. La morale est qu’il est mal de mentir et qu’il vaut mieux dire la vérité.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)