La Basilique d’Ombre de Pierre Pevel (Haut-Royaume - Les Sept Cités 3)

Quatrième de couverture

La mort a frappé et Iryän Shaän ne vit plus que pour une chose : la vengeance. Prêt à tout pour assouvir celle-ci, le voleur n’hésite pas à se heurter à de puissantes factions, dont certaines se livrent une lutte secrète remontant à l’époque lointaine où les Dragons Divins régnaient sur le monde. Mais Iryän ne reculera devant rien : ni homme, ni drac, ni prince-dragon. Quitte à tout perdre, y compris son âme…

Mon avis

Etant donné la fin du Serment du Skande, qui terminait sur un énorme cliffhanger, j’étais obligée d’enchaîner directement avec cette suite et fin. Ce n’était pas possible de rester dans cette attente affreuse sans avoir de réponses à nos questions…

Le bilan est que je déteste un peu Pierre Pevel pour ce qu’il a fait dans ce tome mais de l’autre je l’admire pour cette fin qui clôt parfaitement la trilogie. Une série que je vous conseille fortement de lire et aussi de vous pencher sur la série principale Haut-Royaume car elle promet aussi beaucoup (même si je n’ai lu que le premier tome pour le moment, le 2e ne va pas tarder à arriver…).

La Basilique des Ombres reprend exactement à la fin du deuxième tome ce qui nous permet de revoir la scène se rejouer devant nous… Pour ceux qui ont lu le tome 2, préparez-vous émotionnellement ! Nous sommes donc en plein milieu de l’action et des problèmes pour notre plus grand plaisir. Il faut l’avouer, quand c’est plat et qu’il ne se passe rien c’est ennuyeux. Iryän et ses comparses doivent donc agir vite en conséquence.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire pour éviter tout spoiler mais je peux vous dire que ce dernier tome commence sur des chapeaux de roue. Tout s’enchaîne très vite si bien que l’on n’a pas vraiment le temps de reprendre notre souffle. En lisant ce troisième tome, on se rend compte de l’histoire qui est créé et ce, depuis le premier tome. Car évidemment tout est lié, tout s’imbrique parfaitement tel un puzzle.

Mais tel que je l’avais prédit lors de la chronique du premier tome, on n’a pas toutes les pièces en main dès le départ pour se rendre compte dans quelle machine infernale nous a entraînés l’auteur. J’étais loin de m’imaginer tout cela en commençant cette trilogie donc c’est une très bonne découverte car j’aime être surprise et ne pas savoir à quoi m’attendre. C’est le défi que doivent relever nombre d’auteurs et Pierre Pevel a grandement réussi, vous pouvez me croire !

L’autre constat que j’ai pu faire en lisant ce dernier tome, mais c’était déjà le cas lors de la lecture du tome 2, c’est que Pierre Pevel est de ces auteurs sadiques qu’on apprécie quand même. Il malmène ses personnages, leur fait vivre mille et un tourments et franchement je ne l’en remercie pas. Mon pauvre petit cœur ne s’en remet toujours pas… mais en même temps ça n’enlève en rien la qualité et l’intérêt de l’histoire, bien au contraire mais ça me fait toujours un petit pincement au cœur quand on voit ce que certains auteurs font à leurs personnages…

J’ai beaucoup aimé ce dernier tome qui devient plus sombre que les précédents du fait qu’Iryän est ravagé par la douleur et son héritage drac se voie davantage. C’est un personnage qui cache énormément de choses au fond de lui, avec une personnalité difficile à cerner. Mais je m’y suis beaucoup attaché, ainsi à ces différents compagnons qui vont en voir de toutes les couleurs aussi.

En bref, La Basilique des Ombres est un troisième tome vraiment très bon qui conclut bien cette trilogie. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ces personnages, à me replonger dans l’univers de Haut-Royaume qui est bien plus complexe qu’il n’en a l’air. C’est une très chouette série que je vous conseille fortement tant l’univers est captivant et les intrigues extrêmement bien ficelées. Je doute que vous puissiez vous attendre à cela en commençant le premier tome. Une série à lire et un auteur à suivre de très près !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)