Le Serment du Skande de Pierre Pevel (Haut-Royaume - Les Sept Cités 2)

Quatrième de couverture

À Samarande, un an après l’affaire des joyaux dérobés, Iryän parvient à libérer Svern, son complice et ami qui croupit dans les geôles de la cité. Mais en volant au secours de son allié, le voleur aux yeux de drac se met à dos une redoutable bande de malfrats. Ce n’est pourtant pas le pire danger qui le menace, loin de là. Alors que les nantis de Samarande se font exécuter les uns après les autres, la colère des dragons vénérés par une mystérieuse société secrète semble en passe de se réveiller…

Mon avis

Après avoir lu le premier tome de Haut-Royaume – Les Sept Cités, je n’ai pas pu m’empêcher d’enchaîner directement avec le tome 2 tant je voulais savoir ce qui allait arriver à nos différents héros. Et je dois dire que je n’ai pas été déçue de cette suite, bien au contraire, je l’ai même trouvée meilleure ! En revanche, nous laisser avec une telle fin, l’auteur aurait pu s’en abstenir… heureusement que j’avais le 3e et dernier tome sous la main !

Le livre commence par une petite nouvelle intitulée Une promesse est une promesse qui s’inscrit dans le même univers et avec la même petite équipe de voleurs. Je dois dire que c’était plutôt sympathique. Même si en soi elle n’apporte pas beaucoup plus d’informations pour la compréhension de l’histoire, c’est toujours plaisant d’avoir des petits bonus. Donc on ne va pas s’en plaindre, n’est-ce pas ? Mais à travers cette nouvelle, on peut déjà entrevoir quel type d’auteur est Pierre Pevel et ce n’est pas toujours joli joli…

Le Serment du Skande se déroule un an après les faits passés dans Le Joyau des Valoris où nous retrouvons Iryän, Myrdil et Svern qui se trouve actuellement en prison. Ainsi ses deux compagnons vont devoir le libérer avant de se lancer dans une nouvelle mission de vol. Mais durant son bref séjour en prison, Svern a fait la rencontre d’un jeune homme à qui il a fait la promesse de remettre un message à sa chère et tendre. Nos joyeux compères étaient de s’imaginer dans quelle galère ils allaient mettre les pieds en voulant respecter cette parole…

Comme pour le premier tome, nous plongeons en un rien de temps au cœur des Sept Cités. Nous découvrons de nouveaux personnages, de nouvelles situations tout en se demandant bien à quoi tout cela va nous mener. Pierre Pevel lance différentes intrigues en même temps et on se doute bien qu’il y a un lien même si la solution se refuse à nous pendant un long moment. On ne comprend pas où il nous emmène et ce n’est qu’à mesure, lorsque certaines révélations nous parviennent que nous pouvons voir l’ampleur de la toile qui se tisse sous nos yeux… et ce n’est que le début… C’est vraiment brillant et je ne m’attendais pas du tout à cela !

Le roman fait environ 200 pages (en retirant la nouvelle qui se trouve au début) et c’est bluffant de voir qu’en si peu de pages il y ait autant d’éléments pour en faire une histoire complète sans avoir la sensation qu’il manque quelque chose. Ce n’est pas donné à tout le monde, donc chapeau bas à l’auteur qui montre une fois de plus tout son talent. J’ai vraiment hâte de lire la suite et fin de cette histoire.

Si le premier tome se finissait sur une fin « fermée », ce deuxième tome se finit sur un énorme cliffhanger qui m’a bien énervé. Du coup j’ai enchaîné avec le 3e tome parce que ce n’était pas possible de rester ainsi… Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler mais voilà, vous êtes prévenu, si vous lisez ce 2e tome, ayez le 3e tome sous la main !

Quant aux personnages, c’est toujours un plaisir de les suivre, que ce soit Iryän le héros principal ou ses comparses : Narubio, Svern et Myrdil qui a fini par les rejoindre. Une petite troupe bien sympathique avec des personnalités bien spécifiques. On en apprend plus sur certain personnage, les voyons sous un angle différent et j’ai adoré cet aspect.


En bref, Le Serment du Skande est tout aussi convaincant que le premier. J’ai vraiment adoré l’histoire qui prend une certaine ampleur, tout comme l’univers qui se développe davantage. Les personnages sont vraiment superbes et c’est avec un grand plaisir que j’ai eu à les suivre et vu la fin, je suis très curieuse de voir ce que ça va donner !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé