Finalement c'était moi la plus heureuse de Rose Lagercrantz et Eva Eriksson (Dunne 3)

Quatrième de couverture

Bientôt la fin du CP…
Une robe bleue, des sandales blanches, et des fleurs qui décorent les murs de la classe : Dunne se prépare pour la fête de l’école. Bien sûr, tout n’a pas été parfait cette année, mais ce sera quand même une belle fête, quand son papa verra cela. Sauf que… les choses ne se passent pas toujours comme on s’y attend.

Mon avis

Finalement c’était moi la plus heureuse est le 3e tome de la série sur Dunne, cette petite fille qui voit toujours tout du bon côté. Après avoir eu des soucis avec des camarades de classe (voir le tome 2) mais où tout s’est arrangé, la vie de Dunne est parfaite et la fin d’année approche. Pour l’occasion, elle a acheté une nouvelle robe bleue et de nouvelles chaussures avec sa grand-mère pour la fête. Dunne est pressée d’arriver à ce moment-là, surtout quand son père la verra mais un imprévu survint et risque de changer la vie de Dunne.

C’est un 3e tome bien sympathique dans la lignée des deux autres mais j’avoue que parfois je me demande si le destin ne s’acharne pas contre cette petite fille qui va rencontrer un nouveau problème qui risque bien de mettre à mal sa joie et sa bonne humeur. J’avoue avoir eu le cœur serré en voyant ce qui lui tombait dessus, une nouvelle fois.

Si dans les deux premiers tomes il était facile de surmonter les problèmes rencontrés : le départ de sa meilleure amie dans une autre ville et la méchanceté de camarades de classes, Dunne va être confrontée à un problème bien plus grave et tragique. Même si pour le moment on ignore comment cela va se poursuivre. Evidemment, vu la 4e de couverture, on se doute que c’est en lien avec le père. Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler mais on comprend aisément la tournure des événements.

En bref, Finalement c’était moi la plus heureuse est un tome plus « sombre » que les deux précédents car l’on craint pour la suite à venir, même si Dunne est une petite fille courageuse qui continue – tant bien que mal vu tout ce qui lui tombe dessus – de garder le moral et de voir le bon côté des choses. Elle est heureuse et souhaite le rester autant que possible, même lorsque des événements difficiles surgissent pour mettre à mal tout cela. Un livre plein d’optimisme malgré tout. Je suis curieuse de voir la suite tout en la redoutant maintenant…

A partir de 8 ans.

Commentaires

  1. Je n'avais pas vu que le troisième tome était sorti. Il faut que je l'achète pour ma bibliothèque. Les deux premiers tomes étaient tout mignons.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

In My Mailbox (306)