Cette fille c'était mon frère de Julie Anne Peters

Quatrième de couverture

Liam, le frère de Regan, ne supporte pas ce qu’il est. Tout comme la lune, sa véritable nature ne se révèle que la nuit. Cela fait des années que Liam se travestit. Il « emprunte » les habits et le maquillage de sa sœur, Regan, et, tous les soirs, Liam devient Luna. Un secret inavouable, chaque jour plus invivable. Mais cela est sur le point de changer. Luna se prépare à sortir de sa chrysalide. Une décision qui bouleverse aussi la vie de Regan, témoin privilégié de cette métamorphose. Car, à part Liam/Luna, personne n’est vraiment prêt à accueillir cette nouvelle personne…

Mon avis

Cette fille c’était mon frère est un roman qui m’a intrigué et voyant quelques avis positifs dans la blogosphère, j’ai voulu voir de moi-même ce que cela pouvait donner et je n’ai pas été déçue. C’est un roman intéressant à lire qui traite d’un sujet difficile : le transgenre. Comment peut-on vivre avec un frère qui est mal dans sa peau ? Comment l'aider dans sa lutte et sa guerre contre lui-même ?

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Et dès le titre on sait quel est le sujet principal, le transgenre. Il n’est donc pas nécessaire d’en savoir plus, il suffit de se laisser emporter par cette histoire touchante et difficile à la fois.

J’ai bien aimé le fait que l’on soit du point de vue de la petite sœur, celle qui est au courant de la vraie personnalité de Liam / Luna et qui l’accepte. Mais elle voit aussi que sa vie est difficile à cause de lui / elle car Regan doit sans cesse se cacher, s’enfermer pour sauvegarder le secret de son frère. Elle n’a pas d’amis, pas vraiment de vie sociale en dehors de sa famille et pas la possibilité de faire ce qu’elle veut car elle pourrait le trahir par inadvertance. Mais lorsqu’elle voit sa relation évoluer avec un jeune garçon, il est difficile pour Regan de faire comme si de rien n’était et de ne pas se sentir étouffer à cause de ce secret qui est prêt à tout pour sortir et se révéler au monde.

C’était déchirant de la voir tiraillée entre l’amour portée par son frère ou cette sœur (en fonction du jour et de la nuit) tout en la haïssant de lui faire porter le poids de son secret, de son mal être. Et quand on voit la famille dans laquelle ils vivent on se doute bien que ce n’est pas facile pour Liam d’être ce qu’il est vraiment : une fille, car ils ne comprendraient pas. Entre une mère qui n’est jamais là et obnubilée par son travail et un père, un peu viril et macho qui veut forcer son fils à faire du baseball comme un homme, ça ne passerait pas. C’est donc compliqué mais heureusement pour Liam / Luna que Regan est là et prête à l’aider et à devenir ce qu’il est réellement la nuit en allant dans sa chambre pour se transformer.

C’est une histoire touchante qui montre bien le mal être d’un transgenre mais à travers Regan nous voyons que cela peut aussi toucher la famille et aura forcément des conséquences. Même si elle comprend le besoin de Luna de sortir de l’ombre et d’être enfin celle qu’elle aurait dû être et paraître « normale » aux yeux de tous en étant une fille et non pas une fille prisonnière du corps d’un garçon.

L’histoire étant écrite du point de vue de Regan, elle se remémore aussi à certains moments de sa vie, pour voir dans son passé, lorsqu’elle était enfant, les agissements de son frère, pour nous expliquer qu’il a toujours été différent et ce, depuis toujours. Mais cela lui fera également prendre conscience d’autres choses qu’elle pensait avoir oublié.

Dans la famille, il existe une différence de traitement entre le frère et la sœur, des choses que l’une peut faire mais pas l’autre en fonction du sexe. Tout ça est régit par des codes bien précis, et même si on tend à évoluer pour éviter tout sexisme ou tout « genrer » à tout va, on se rend bien compte que l’on reste dans une société encore très sectoriser avec d’un côté les garçons (le bleu, les pirates, la bagarres) et de l’autre les filles (le rose, les princesses, le calme).

Les personnages sont attachants dans l’ensemble, même si j’avoue avoir été parfois, comme Regan, en colère contre Regan car il / elle pense à lui mais ne voit pas que cela fait souffrir sa sœur qui porte tous ses problèmes sur ses épaules. Le comportement de certains personnages et les révélations qui en sont faites m’ont parfois « choquée » je l’avoue, je ne m’attendais pas à cela. Et c’est d’autant plus dur et injuste de voir que Regan porte tout, toute seule. Je n’en dirai pas plus pour éviter les spoilers mais c’est dur de ne pas en vouloir à certains pour leur agissement…

Cette fille c’était mon frère est un roman touchant qui parle du transgenre avec un certain recul car nous sommes du point de vue de la petite sœur qui voit son frère souffrir en silence. Mais dont l’envie d’être libérée se fait de plus en plus forte pour enfin être extérieurement la personne qu’elle est intérieurement. Un livre que je vous conseille de lire car il ne peut pas laisser indifférent et permet de voir autrement ce qu’est le transgenre.

Commentaires

  1. J'ai lu ce roman dans sa première édition ( La Face cachée de Luna ) et même si cette lecture remonte à longtemps, je me souviens que j'avais vraiment été marquée par cette histoire qui abordait à l'époque un sujet dont j'ignorais totalement l'existence...et ce fut aussi un coup de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'ai appris que c'était une réédition, que je ne connaissais pas du tout à la base. Et oui c'est une histoire qui marque et ne peut pas nous laisser indifférent face à la détresse de Liam / Luna et aussi à Regan qui subit tout, et des parents à claquer...

      et oui ce n'est pas un sujet qui est abordé largement du coup je comprends que tu n'en connaissais rien et même aujourd'hui on sait que ça existe mais je pense que beaucoup ne savent pas réellement ce que c'est, ce que ça implique, etc. donc c'est bien que de tel texte existe, notamment en jeunesse

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé