Dans la peau d'Erica de Michelle Painchaud

Quatrième de couverture

Toute sa vie n’est qu’un rôle
Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…
Jusqu’où ira-t-elle sans craquer ?

Mon avis

Dans la peau d’Erica est un roman assez intriguant. Il faut dire qu’avec un tel pitch cela a de quoi attiser la curiosité : une jeune fille est préparée pour faire le casse du siècle et ce, depuis des années, quitte à user de la chirurgie esthétique pour berner tout le monde en faisant revenir d’entre les « morts » une petite fille disparue il y a de ça 13 ans. Tout cela dans le but de voler un célèbre tableau d’une valeur inestimable à la famille Silverman qui pourrait aider Violet et son père adoptif de subvenir à leur besoin pour le reste de leur vie.

Intéressant n’est-ce pas ? Et je peux vous dire que le contenu est à la hauteur, j’ai beaucoup aimé ce roman qui en un instant nous plonge dans l’univers de Violet, celui des arnaques et ce, depuis sa plus tendre enfance. Elle n’a connu que cela et sa vie se résume aux mensonges, à la lecture des expressions des gens pour connaître tout leur secret. Tout est faux chez elle et cette nouvelle mission va le confirmer un peu plus. Mais peut-on vraiment se faire passer pour quelqu’un d’autre sans que cela ne se sache ? Pourra-t-elle aller jusqu’au bout sans craquer, elle qui n’a jamais connu une vie normale ?

Là est toute la question car Violet n’est pas Erica même si on voit que peu à peu la vie d’Erica, cette vie de luxe est une tentation pour la jeune adolescente qui n’a jamais rien possédé. J’ai trouvé intéressant la manière dont le « dédoublement de personnalités » se faisait. Violet sait le rôle qu’elle doit tenir et agit en conséquence, même si cela va à l’encontre de sa vraie nature, de la vraie Violet. L’histoire est écrite du point de vue de Violet, si bien que l’on est dans son corps et sa tête avec toutes ses pensées et que l’on peut justement suivre sa mission de l’intérieur, en voyant les efforts que cela lui demande de mentir. Il y a donc souvent une double réponse : ce que Violet dirait / agirait et ce qu’Erica dit / fait.

Peu à peu, au fil de la lecture, on commence à douter d’elle, du fait qu’elle va mener à bien sa mission car elle change peu à peu et voit bien la difficulté de cette arnaque car cela prend des propensions qu’elle n’imaginait pas. Etre au centre de l’attention, des médias, de cette « nouvelle mère » qui retrouve enfin sa fille après 13 années d’attente.

Violet est un personnage très intéressant et attachant car même si c’est une arnaqueuse, qu’elle fait ça pour l’argent qu’elle tirera de la vente de ce tableau inestimable, on voit bien qu’elle n’est pas méchante, loin de là. Elle a été élevée et conditionnée ainsi, il est donc difficile pour elle d’imaginer tout autre chose pour sa vie. Cette mission lui permettra pendant un instant de connaître autre chose, reste à voir si cette nouvelle vie lui convient ou pas.

Mais les autres personnages de l’histoire ne sont pas en reste, j’ai beaucoup aimé Taylor, cette fille d’avocat qui n’a pas la langue dans sa poche et n’hésite pas à mettre à mal la mission de Viole. Et pourtant elle pourrait s’avérer d’une très grande aide. Quant à James, il va lui aussi quelque peu bouleverser ses plans, un ami qui lui apprendra beaucoup sur elle-même et ses envies.

L’écriture de l’auteure est fluide et agréable à lire de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire qui m’aura tenu en haleine tout du long. J’ai dévoré ce livre en une journée tant j’avais envie d’en savoir plus sur la mission de Violet / Erica et les problèmes qu’elle pourrait rencontrer. L’intrigue est vraiment bonne et bien menée avec une fin des plus inattendues, je l’avoue, j’imaginais tout autre chose donc c’est une belle surprise pour moi et j’ai adoré cette fin.

En bref, Dans la peau d’Erica est un roman haletant et prenant que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire et à découvrir. L’intrigue est bonne et bien menée avec son lot de problèmes à gérer pour Violet / Erica qui est partagée entre deux personnalités pour le bien de sa mission. Une mission qui est bien plus difficile qu’elle ne l’avait escomptée car elle n’avait pas pris en compte un certain nombre de choses… Un roman que je vous invite vivement à découvrir !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé