Le monde selon Walden de Luc Blanvillain

Quatrième de couverture

Je suis différent.
Je sais, nous le sommes tous. Mais moi, j’ai une façon très originale de l’être. Je ne ressemble pas aux gens différents ordinaires.
Première preuve de ma différence, donc j’aime la vie. A la folie. Tout le temps. Deuxième preuve, je m’intéresse aux axolotls. Son nom signifie « monstre d’eau ». Mes goûts vestimentaires sont des plus atypiques, je n’hésite jamais à combiner un charmant kilt écossais avec une chapka de Mongolie. Lorsqu’on s’attaque à moi à l’école, j’ai trouvé la meilleure des solutions pour éviter les coups : j’entonne un ravissant air d’Opéra.
En somme, j’étais indifférent, et très heureux de l’être. Jusqu’au jour où tout le monde a voulu devenir comme moi.

Mon avis
Le monde selon Walden est un roman intéressant et original qui m’a beaucoup plu. Les réseaux sociaux et la différence sont des sujets qui touchent tout le monde, or, c’est un sujet qui est évoqué plus ou moins souvent pour les adolescents et jeunes adultes mais rarement chez les plus jeunes. Donc c’est bien qu’un tel livre existe car cela permet de voir que cela n’est pas sans conséquence. N’hésitez pas à vous pencher sur ce livre car il mérite qu’on y porte attention tant il est d’actualité tout en nous proposant une aventure hors du commun, drôle et épique.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite et que l’on sait aussi à quel point la vie de Walden va s’en retrouver transformée.

La première chose que l’on remarque dans ce livre est l’écriture de l’auteur. Elle est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire et les pages défilent sans qu’on s’en rende compte. Je l’ai lu dans la journée, le temps d’un aller retour pour aller au boulot, voire moins, c’est dire si ce livre est rapide à lire et prenant. Je n’avais encore lu aucun livre de l’auteur mais je vous avoue que ça m’a donné envie de le découvrir davantage.

Le fait que ce soit écrit du point de vue de Walden ajoute de l’intérêt puisque nous savons parfaitement ce qu’il pense de cette situation, de sa différence, etc. Je pense que ça n’aurait pas eu le même impact si ça avait été écrit à la 3e personne.

Le monde selon Walden évoque avec justesse notre société actuelle avec ses bons comme ses mauvais côtés, tout en tâchant de donner une morale et de montrer que nous pouvons changer les choses si nous nous y mettons tous. Ce qui nous ancre dans notre société est la présence des réseaux sociaux qui s’avère être l’élément perturbateur de l’histoire. C’est un célèbre Youtubeur (même si ce n’est jamais dit clairement on le comprend) qui va créer une réaction en chaîne autour de la personne de Walden qui n’avait rien demandé. On y voit donc ses bons côtés comme ses travers ce qui nous permet de voir que la petite plaisanterie va mener Walden à la gloire en devenant une vraie icône. Mais rapidement les événements vont prendre une tournure qui risque de ne pas plaire à tout le monde, Walden le premier. Mais Walden a plus d’un tour dans son sac et saura mettre à profit tout cela, et l’aide de sa petite amie Zelda et son meilleur ami Clément sera précieuse.

J’ai trouvé intéressant la manière dont tout cela s’enchaînait, d’un événement insignifiant qui prend de l’ampleur, telle une rumeur qui grossit et devient la « réalité » à mesure qu’on l’alimente. On y voit également comment la célébrité peut rapidement monter et ce, à partir de rien, ici notamment grâce aux réseaux sociaux mais que cela apporte aussi son lot de problèmes. Et qu’à tout moment on peut redescendre de son piédestal, attention, la chute risque d’être rude !

Ce qui est étonnant c’est de voir qu’en si peu de pages (l’exemplaire entre mes mains faisant moins de 200 pages) on ait une histoire vraiment complète et qui nous offre un tas de possibilités. L’histoire montre aussi que si l’on a un peu de jugeote, ce qui est notamment le cas de Zelda, en utilisant à bon escient les réseaux sociaux, on peut apporter quelque chose de positif. Certes, la célébrité de Walden a posé un problème mais cela peut devenir une vraie force si l’on sait bien la manier. Je n’en dirai pas plus mais j’ai trouvé intéressant cet aspect-là, ce qui apporte une touche positive à tout cela avec une certaine morale, même si là encore, on risque d’être surpris par la tournure des événements.

L’action est présente dès les premières pages et le rythme est soutenu tout du long. Si bien que l’on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyeux parce qu’il se passe toujours quelque chose et une action en entraînant une autre, on passe vraiment d’un événement isolé à quelque chose de grand qui dépasse tout le monde. Je trouve ça à la fois fabuleux, quand les événements sont positifs) et effrayant, quand ça vire au cauchemar.

Walden est un garçon sympathique pour qui l’on se prend rapidement d’affection. En tant que narrateur il nous plonge directement dans son univers, il semble venir d’un autre temps, d’une autre époque avec ses excentricités mais on l’aime pour cela. On aime sa différence qui le rend unique. Du moins jusqu’à ce que tout le monde se mette à le copier.

Sa petite amie Zelda est aussi un personnage intéressant car elle est différente des filles que l’on rencontre en général. Elle est loin d’être parfaite avec un physique digne d’un mannequin, non. Elle a des formes, les assume parfaitement et a une vie normale, même si elle ne correspond pas aux canons de beauté traditionnels. Ça fait du bien de faire ce constat et qu’elle aussi va être « touchée » par la célébrité en même temps que Walden. Cela a un côté plus réaliste.

En bref, Le monde selon Walden est un livre qui m’a bien plu et que je vous conseille fortement. L’histoire est bonne et bien menée avec un ton léger et humoristique qui nous fait apprécier Walden et ses aventures, mais qui n’est pas dénué de morale et de réflexions sur la société actuelle et le fonctionnement du monde avec ses bons et ses mauvais côtés. Un roman à découvrir !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé