Ne retournez jamais chez une fille du passé de Nathalie Stragier (La Fille du Futur 2)

Quatrième de couverture

Ne retournez jamais chez une fille du passé ... 
... parce que vous pourriez tomber folle amoureuse d’un garçon du Moyen Âge. 
... parce que vous n'êtes pas la seule voyageuse du futur, et là, préparez-vous à un choc. 
... parce que vous êtes nulle en histoire, et qu'une petite erreur de date peut mettre en danger l'humanité.

Mon avis

Après avoir lu Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, j’ai enchaîné directement avec la suite Ne retournez jamais chez une fille du passé parce que j’étais très curieuse de découvrir la suite des aventures d’Andrea et Pénélope et je dois dire que je ne suis pas du tout déçue de cette suite. Bien au contraire, je la trouve à la hauteur du premier, même s’il est quelque peu différent.

J’avais beaucoup aimé le premier tome qui était assez léger et frais tout en nous proposant une histoire à glacer le sang si cela s’avérait dans le futur. Le monde était en danger et Andrea, aidé malgré tout de Pénélope, avait tenté de changer le cours du temps pour sauver les hommes qui étaient voué à disparaître.

Un an plus tard, Pénélope revient du futur (on se croirait dans Retour vers le futur, mais il manque la Dolorean !) pour s’assurer que tout se passe bien dans la famille d’Andrea. Mais rapidement les deux amies vont se rendre compte que les problèmes ne font que commencer pour elles et le devenir de l’Humanité car il semblerait qu’il y ait eu une erreur de date…

Si Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous était écrit du point de vue d’Andrea, avec Ne retournez jamais chez une fille du passé, nous passons à celui de Pénélope, ce qui nous permet de mieux connaître cette jeune fille tout droit venue du futur par accident la première fois. Mais ici, elle est là de son plein gré, pour s’assurer que tout va bien en 2020. C’est beau de se voiler la face, car évidemment cela cache autre chose, même si la jeune fille ne veut pas se l’avouer. Pénélope ne parvenant pas à repartir dans son temps, va de nouveau séjourner au sein de la famille d’Andrea et là les problèmes ne font que commencer.

Le fait que ce soit écrit du point de vue de Pénélope change beaucoup les choses, je trouve que le ton est moins léger, Pénélope étant plus « froide » qu’Andrea. Elle n’est pas dans son temps et ne comprend pas toujours les agissements et l’époque de son amie. Du coup cela crée un décalage même si elle tente malgré tout de s’intégrer pour cacher la vérité aux autres. On ressent bien la différence de voix entre les deux livres et comme je les ai enchaînés, ça se ressent d’autant plus, ce qui est une bonne chose car cela montre que l’auteur est parvenue à créer deux identités très différentes et qu’à travers leur manière de raconter l’histoire, cela se voit et « s’entend ».

C’est un livre moins léger aussi du fait des événements qui sont sur le point d’arriver et l’on est davantage sous tension dans ce deuxième tome que le premier, qui pourtant avait de quoi nous faire des frayeurs vu les découvertes que nous avions faites par l’intermédiaire de Pénélope Mais dans ce 2e tome, on n’est pas en reste et une fois de plus, on craint pour le devenir de l’Humanité.

Dès les premières pages, on est happé par l’histoire, je voulais en savoir plus sur ce qui allait arriver à nos différents personnages et aussi à l’avenir qui semble de plus en plus incertain. L’action est omniprésente et pas un instant je ne me suis ennuyée bien au contraire car dès que Pénélope a une idée en tête, cela a de quoi faire perdre la tête à Andrea qui tente tant bien que mal d’aider son amie. 

L’univers se développe un peu plus car on en apprend davantage sur le futur et la manière dont la société est régie avec ses secrets. Ainsi, nous allons découvrir pas mal de choses que je tairai pour éviter tout spoiler mais en tout cas, j’ai trouvé ça vraiment intéressant de remettre certaines choses en question.

En plus de tout cela, la partie « romance » qui prend davantage place. On voyait bien que quelque chose se tramait avec le frère d’Andrea même si Pénélope était totalement réfractaire aux hommes pour les raisons que l’on connaît. Du coup c’était intéressant de voir la relation entre Pénélope et Pierrick même si évidemment elle est assez compliquée par bien des aspects.

En bref, Ne retournez jamais chez une fille du passé est un deuxième tome bien sympathique, à la hauteur du premier même s’il est très différent car un peu plus sombre. C’est moins léger et drôle que le premier mais il n’en reste pas moins intéressant, bien au contraire, de toute façon vu les circonstances, ça n’aurait pas collé s’il y avait eu plus d’humour, d’autant plus avec le changement de narratrice. Un deuxième tome vraiment prenant qui laisse présager pour la suite et j’ai déjà hâte de découvrir tout cela parce que ça promet beaucoup. Une série à découvrir qui pourrait bien vous surprendre !

Commentaires

  1. Coucou !
    Je ne connaissais pas du tout cette série mais elle a l'air vraiment sympa ! :)

    RépondreSupprimer
  2. c'est une série qui m'intrigue, je serai curieuse de la découvrir, je pense qu'elle pourrait me plaire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une série très surprenante et bien sympathique :D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)