Dossier Alexander d'Amie Kaufman et Jay Kristoff (Illuminae 1)

Quatrième de couverture

Ce matin de 2575, lorsque Kady rompt avec Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L'après-midi même, leur planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi - BeiTech. Obligés de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l'Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l'aide d'Ezra - le seul en qui elle peut avoir confiance -, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu'ils sont toujours traqués par BeiTech, l'Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d'une façon étrange...

Mon avis

Dossier Alexander est le premier tome de la série Illuminae, un roman très intriguant qu’il me tardait de découvrir mais ma curiosité a d’autant été plus piquée à vif lorsque j’ai vu le contenu lors de sa réception. Je l’avoue, je l’ai feuilleté rapidement avant de le lire et cela m’a encore plus donné envie de le lire. Raison pour laquelle il n’a pas tardé dans ma PAL ; j’étais trop curieuse et impatiente.

C’est un roman que je vous conseille car on ne voit ici que les prémices d’un univers qui est très prometteur. Mais rassurez-vous, il y a déjà de quoi se mettre sous la dent pour nous donner envie d’en savoir plus et ainsi poursuivre la série. En tout cas, j’ai déjà hâte d’être à 2017 pour continuer l’aventure avec le Dossier Gemina.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite, du moins en ce qui concerne l’attaque de la planète et la séparation de Kady et Ezra sur deux vaisseaux différents.

Dossier Alexander est un roman prenant et original aussi bien dans le fond que dans la forme, surtout dans la forme d’ailleurs. En effet, comme l’indique le titre du livre, il s’agit d’un dossier, ainsi nous suivons l’histoire comme si c’en était un avec des retranscriptions de conversations, de mails, avec des « post-it » en haut de pages signalées par un trombone pour le prouver, des extraits de journal intime. Le roman a ainsi une mise en page assez incroyable, parfois poétique. Je n’en dirai pas plus pour que vous découvriez tout cela lors de la lecture mais visuellement cela en fait un livre assez unique en son genre. Et je dois l’avouer, cela ajoute de l’intérêt au livre et nous donne encore plus envie de lire toutes ces pages pour découvrir tous leurs secrets.

En ce qui concerne l’univers, il se dévoile petit à petit. A travers toutes ces conversations et mails, nous comprenons peu à peu où l’on met les pieds et cela n’a rien d’idyllique surtout après avoir lu les premières pages mais nous pouvons vraiment le mesure qu’à mesure de notre lecture. On n’en voit ici que les prémices, nous n’avons pas encore toutes les clés en main mais on voit que c’est un univers qui a été travaillé et réfléchi. C’est assez riche dans le genre, avec ces propres codes, une intelligence artificielle à la tête de la technologie AIDAN qui est là pour résoudre tous les problèmes, ou presque.

On voit déjà ici la richesse de l’univers et j’ai hâte d’en savoir plus et voir jusqu’où cela va nous mener. De même j’étais curieuse d’en savoir plus à propos des « Illuminae », qui donne après tout le nom à la série et qui nous délivre ce dossier. Dans quel but ? Pourquoi ? Certaines questions trouveront réponses mais cela en laisse encore beaucoup d’autres à la fin de l’ouvrage. De quoi nous frustrer mais aussi nous donner envie de continuer la série pour découvrir tout cela, comme je vous le disais.

Quant à l’intrigue, elle est vraiment prenante. Même si quelque part il y a une certaine lenteur qui se dégage de ce livre, du fait du format des conversations et mails, ce n’est pas pour cela qu’il ne se passe rien, bien au contraire. Mais il est vrai que cela change du roman traditionnel et apporte une nouvelle dynamique au livre que j’ai bien apprécié.

L’écriture est très agréable à lire et fluide de sorte que les pages défilent sans que l’on ne s’en rende compte malgré les 600 pages de l’ouvrage. Cela se lit très vite et sans fin et j’avais vraiment hâte de savoir ce qui allait se passer. J’étais très curieuse et les auteurs ont le don d’attiser notre curiosité car à travers ces conversations, il n’y a presque pas de partie « roman » dans ce livre, on en apprend un peu plus sur l’univers, la situation, les personnages, etc. cela se construit au fur et à mesure, les auteurs tissant habilement leur toile petit à petit telle une araignée. Et ce n’est qu’à la toute fin que nous pouvons prendre la mesure de ce qui a été créé et ce, dès les premières pages de l’ouvrage.

Le suspense est maintenu jusqu’au bout car ce qu’on prenait pour acquis ne l’est pas toujours, il faut toujours se méfier des auteurs qui jouent habilement avec ses lecteurs et c’est ça qui est d’autant plus génial. C’est très prenant, on a toujours envie d’en savoir plus et se laisser surprendre c’est toujours agréable, cela montre que les auteurs ont su bien mener leur barque.

Quant aux personnages, ils sont intéressants et attachants que ce soit Kady ou Ezra qui chacun de leur côté essayent de comprendre ce qui est en train de se passer. Mais c’’est également le cas des personnages secondaires qui ont su prendre leur place. Et même si on ne les voit pas vraiment, ils ont une consistance tous autant qu’ils sont et c’est un bon point pour les auteurs. Car après tout, on ne fait qu’ « entendre / lire » leur voix ce n’est pas comme si on les voyait agir dans l’instant présent.

En bref, Dossier Alexander est un premier tome prenant qui m’aura tenu en haleine tout du long. Les auteurs ont su attiser ma curiosité, j’avais vraiment envie d’en savoir plus à chaque instant et ils ont su me surprendre. L’intrigue est vraiment bonne et bien menée avec un univers bien construit et assez riche, même si je suis certaine que les auteurs ont encore beaucoup de choses à nous montrer. Enfin, les personnages sont attachants et nous livrent une aventure hors du commun et font preuve d’une grande maturité, du moins la plupart du temps vu leur âge. Un premier tome à découvrir !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]