Bleu de Bertrand Puard (Bleu Blanc Sang 1)

Quatrième de couverture

5 juin 2018. La France enterre son président de la République, et c’est son propre frère qui est pressenti à la succession. Simultanément, le convoi transportant une toile d’une artiste inconnue est pulvérisé au lance-roquettes. Au même instant, à New York, une œuvre de la même peintre est adjugée pour la somme inouïe de 53 millions de dollars.
Quel peut-être le lien entre ces trois événements ? Quelles forces obscures sont à l’œuvre ? Et comment une jeune employée de banque, un rebelle militant et une étudiante se retrouvent-ils plongés au cœur d’une enquête aux ramifications politiques et financières ?
Tous les pions semblent en place pour une partie vertigineuse.
Bienvenue dans la république Bleu Blanc Sang !

Mon avis

Ayant adoré la série Les Effacés de l’auteur, je ne pouvais que lire cette nouvelle saga Bleu Blanc Sang qui démarre, avec ce premier tome, sur des chapeaux de roue. Dès les premières pages, j’ai été happée par l’histoire, intriguée par ce que je lisais car, comme pour Les Effacés, on ne sait pas vraiment où l’auteur nous emmène. Mais ce n’est que pour mieux découvrir l’étendu de son talent. Si vous n’avez encore jamais lu cet auteur, je vous invite vivement à le faire, notamment en commençant par Les Effacés qui est une série vraiment excellente !

Je ne ferai pas de résumé, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez « vite » et se mettent en place progressivement pour savoir à quoi s’en tenir. Et puis, honnêtement, mieux vaut ne pas trop en savoir avant de commencer ce livre, en ayant que peu d’informations dessus vous en profiterez pleinement et pourrez découvrir par vous-même où l’auteur nous emmène. Vous serez d’autant plus surpris.

Nous découvrons différents personnages, différents groupes qui agissent dans l’ombre mais sans savoir les liens qui peuvent les unir. Pourquoi l’œuvre de Justine Latour-Maupaz intéresse autant alors qu’elle était une artiste méconnue ? Pourquoi la politique s’y mêle-t-elle ? En quoi Eve, employée de banque à avoir avec tout ça ? Autant de questions qui restent sans réponses durant un long moment. Mais c’est là tout l’intérêt de ce livre, de nous laisser emporter par les événements, d’essayer d’établir ces liens qui ne tarderont pas à trouver réponses à la fin de l’ouvrage.

Je vous avoue que je ne m’attendais pas du tout à cela, j’étais loin de m’imaginer une telle intrigue. C’est en cela que j’aime beaucoup ce que fait Bertrand Puard, il parvient à nous surprendre à tout instant et à tisser sa toile petit à petit. Si au départ tout semble « décousu », dans le sens où rien ne semble être en relation, ce n’est qu’à mesure que l’on voit l’intrigue se construire et se dévoiler pleinement. C’est ce qu’on appelle le talent, ce n’est pas donné à tous.

Mon seul regret est que le livre n’ait pas été plus épais pour qu’il me dure un peu plus longtemps dans les mains. En effet, une fois commencé, il est très difficile de lâcher ce livre et de ne pas le dévorer en un rien de temps. Un livre terriblement addictif que je vous invite vivement à découvrir ! Mais Bertrand Puard nous montre qu’en « peu de pages » (le livre fait dans les 300 pages), il est possible d’écrire un livre haletant et complet. Mais je n’aurai pas été contre quelque pages en plus, ou du moins avoir la suite sous la main pour savoir ce qu’il en est.

Les personnages sont vraiment intéressants, on voit qu’ils sont travaillés, avec une vraie personnalité. J’avais déjà beaucoup aimé cet aspect-là dans Les Effacés et l’auteur réitère avec Bleu, Blanc, Sang. Des personnages qui risquent de nous surprendre et nous offrent une aventure hors du commun.

Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler et vous mettre sur une quelconque piste mais j’espère vous avoir convaincu de lire ce premier tome qui est vraiment excellent et vous fera passer un très bon moment de lecture. C’est un livre mature et bien construit, un vrai thriller comme je les aime.

En bref, ce premier tome de Bleu Blanc Sang m’a beaucoup plu. J’ai adoré retrouver l’univers de l’auteur ainsi que son écriture. On voit que quelque chose de grand se prépare et j’ai vraiment hâte de lire les suites et voir où tout cela va nous emmener. Un livre mêlant art, politique et complot, quoi de mieux ? Un livre que je vous conseille vivement tant il est prenant et intriguant. Vous ne serez pas déçus du voyage !

Commentaires

  1. Cette trilogie m'intrigue bcp, j'aimerai la découvrir :D

    RépondreSupprimer
  2. Cette trilogie me fait trop de l'oeil depuis qu'elle tourne sur la blogo!!! Et ton avis... et bien confirme mon choix de le découvrir!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé