Crumble de Michael Rosen

Quatrième de couverture

Laurie-Anne pensait naturellement pouvoir choisir le chien qui lui plairait : elle ne s'attendait pas du tout à être choisie par celui-ci ! Mais Crumble n'est, pas un chien ordinaire et il a quelques questions à poser à sa future maîtresse. Les réponses de Laurie-Anne et, ses pas de danse suffiront-ils à convaincre Crumble d'être adopté ?

Mon avis

Après avoir lu Poilu le poisson péteur, je me suis lancé dans Crumble qui cette fois-ci parle vraiment d’un chien. Mais d’un genre nouveau car ce n’est pas l’humain qui choisit l’animal mais l’animal qui fait passer un « entretien d’embauche » pour avoir les meilleurs maîtres possibles. Pour cela, Crumble, le chien, pose tout un tas de questions à Laurie-Anne pour savoir si elle sera en mesure de bien s’occuper de lui.

Un roman humoristique qui inverse les rôles puisque c’est l’animal qui choisit son maître, comme la baguette choisit son sorcier. En même temps, cela ne serait pas idiot je pense que bon nombre d’animal aimerait pouvoir le faire vu certains maîtres…

Ce livre n’est pas sans me faire penser à Tu veux être ma copine ? où l’héroïne faisait passer des entretiens d’embauche, comme ses parents qui bossent dans la RH, pour trouver une amie. Là, on a un chien qui le fait pour chercher son maître ou sa maîtresse.

Crumble est une histoire amusante et sympathique qui fait prendre conscience à l’enfant des responsabilités qui l’attendent s’il venait à avoir un chien. Un moyen détourné pour expliquer à l’enfant qu’un animal n’est pas un jouet et qu’il faut savoir bien s’en occuper pour qu’il soit le plus heureux possible.

En bref, Crumble est un roman amusant et efficace dans le genre car même s’il s’agit d’un récit de fiction, je suis certaine que cela peut servir de « documentaire » sur le chien pour savoir comment s’en occuper.

A partir de 7 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]