Clementine de Cherie Priest (Le Siècle Mécanique 2)

Quatrième de couverture

1880. La Guerre Civile américaine fait rage. Des dirigeables de combat sillonnent le ciel pendant que les scientifiques détournent les lois de la nature pour créer sans cesse de nouvelles armes. C’est dans cet univers que Maria Boyd, ancienne espionne confédérée, est chargée de protéger le dirigeable Clementine pour lui permettre de livrer sa précieuse cargaison. Mais un mystérieux pirate de l’air ne semble pas l’entendre de cette oreille et Maria devra user de toutes ses ressources pour accomplir sa mission.

Mon avis

Clémentine fait suite à Bonehsaker où l’on retrouve certains personnages secondaires qui deviennent ici principaux. Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite.

Clémentine est une suite assez sympathique même si du coup ce n’était pas ce à quoi je m’attendais. Pensant lire une trilogie avec « une seule intrigue » à mesure des tomes, je ne pensais pas me retrouver dans un même univers mais à suivre d’autres personnages. Etant donné la fin du tome précédent, il était logique que nous suivions le pirate qui s’était fait « voler » son dirigeable. Ainsi nous faisons la connaissant de Maria Boyd, chargé de protéger le dirigeable que le pirate souhaite récupérer mais pas pour les mêmes raisons. Une mission qui va s’avérer plus compliquée que prévu car tout cela cache de grandes choses.

Ce deuxième volume est très court par rapport au premier du coup il n’y a pas les mêmes effets de longueurs que j’avais pu constater dans le premier tome. L’intrigue file droit, on ne fait pas de détour et suivons par alternance l’avancée de chacun des personnages. Cela nous permet d’en savoir plus qu’eux à mesure puisque chacun apprend des choses que l’autre ignore et agit en conséquence. C’est un principe intéressant mais qui peut être parfois frustrant puisqu’on aimerait qu’il fasse autrement mais cela ajoute un peu de piquant à l’histoire.

L’univers reste intéressant et l’intrigue est sympathique dans l’ensemble avec son lot d’action et de problèmes. C’est plutôt bien rythmé, on n’a pas le temps de s’ennuyer et l’action arrive dès les premières pages ce qui est plutôt agréable.

Les personnages principaux ont tout deux un caractère bien trempé et qui savent ce qu’ils veulent. Ils sont prêts à tout pour cela donc cela promet une aventure mouvementé ce qui n’est pas pour me déplaire. Malgré leur différence, ils sauront collaborer quand cela devient nécessaire, il faut savoir faire preuve d’intelligence quand c’est pour le bien commun.

En bref, Clementine est un deuxième tome intéressant, même si ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais. Cependant cela reste une histoire simple mais efficace avec moins défaut que le premier qui était essentiellement dû à des longueurs que l’on n’a pas ici. Mais pour le coup en avoir un petit peu plus n’aurait pas été trop dérangeant. Je suis désormais curieuse de voir ce que le dernier tome de la série donnera.

Commentaires

  1. J'aime bien cette série, j'aimerais bien que le livre de poche sorte les inédits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est assez sympa, reste à lire le tome 3 et oui j'ai vu qu'il y en avait d'autres, à espérer que le livre de poche les sorte effectivement

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé