La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains de Catherynne M. Valente (Féérie 1)

Quatrième de couverture

Septembre est une jeune fille qui aspire à l’aventure. Quand elle est invitée en Féérie par le Vent Vert et le Léopard des Petites Brises, bien sûr, elle accepte. Qui ne le ferait pas à douze ans ? Mais Féérie est dans la tourmente, sous le règne écrasant d’une Marquise maléfique.
Cheminant en compagnie d’un vouivre amoureux des livres et d’un étrange garçon bleu, presque humain nommé Samedi, elle perdra : son ombre, sa chaussure, son cœur et bien sûr son chemin. Mais dans l’aventure, elle trouvera le courage, l’amitié, une cuillère un peu spéciale et bien plus encore. Elle seule détient la clef qui rétablira l’ordre et le bonheur en Féérie…

Mon avis

La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains est un roman que m’a conseillé Lothfleur alors qu’on était au Salon de Montreuil. Elle l’avait lu en anglais et l’avait beaucoup apprécié alors j’ai fini par craquer et me le procurer. Chose que je ne regrette pas le moins du monde car cela a été une très belle découverte, j’ai adoré ma lecture.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide, mais je vous avoue que j’ai mis pas mal de temps pour le lire. Enfin tout est relatif, pour moi quasi une semaine sur un même livre c’est énorme. Bon je pense que je n’étais pas dans les meilleures dispositions non plus au moment de sa lecture, la fatigue n’aidant pas, mais comme c’est écrit assez petit, on reste pas mal de temps sur une même page et parfois je n’avais pas la sensation d’avancer, alors même que l’histoire était intéressante et prenante. Ma lecture a été un petit peu difficile mais c’est plus dû à moi qu’au livre. Cela s’est avéré avec la lecture de Mémoire cachée de Sebastian Fitzek dont je dévore qu’en quelques jours les livres aussi.

L’univers est vraiment intéressant et j’ai pris beaucoup de plaisir à le découvrir. Et je ne cache pas le fait que cette histoire m’a fait fortement penser à Alice au pays des merveilles et au Magicien d’Oz. Deux univers un peu décalé avec ses propres codes et une aventure quelque peu hors du commun où l’on va de rencontres en rencontres. C’est exactement ce qui va se passer pour Septembre. Elle va en premier lieu se faire enlever par le Vent Vert et rencontrer plein de personnages, dont la vouivre, ce garçon bleu, etc. qui vont tour à tour lui expliquer les codes de l’univers et lui demander certaines choses à faire.

L’intrigue est bonne et bien menée, on ne s’ennuie pas un seul instant et l’action est omniprésente. Comme l’on passe de personnages en personnages comme Alice ou Dorothy, les rencontres et problèmes sont nombreux, de quoi passer un bon moment de lecture. J’étais très curieuse de découvrir ce qui allait arriver à Septembre et aux autres personnages. Ce n’est qu’au fur et à mesure que l’on comprend les tenants et les aboutissants et je peux vous dire que vous êtes loin de vous imaginez tout ce qui va arriver. Les révélations finales m’ont bien surprises et me donnent envie d’en savoir plus. Cela change grandement de ce que j’ai pu lire, c’est très original et bien fait parce qu’on ne se doute pas du tout de ça ! J’ai hâte de recevoir le 2e tome pour poursuivre les aventures de Septembre.

Les personnages sont attachants et sympathiques, que ce soit Septembre cette héroïne intrépide au grand cœur qui est prête à tout pour aider les autres et en même temps elle a ses propres peurs et faiblesses. Quant à A à L, le vouivriothèque, j’en veux un ! Il est trop chou !

La seule chose gênante dans ce livre est son titre à rallonge parce que je vous avoue qu’à écrire c’est long mais à retenir difficile ! Même si maintenant tout va bien, au début c’était compliqué. Quelle idée d’appeler son livre : La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains en même temps ! Mais quand on lit le livre, effectivement, tout prend sens…

En bref, ce premier tome de Féérie est une jolie découverte, je suis contente de l’avoir lu et vous conseille à mon tour de le lire. C’est une invitation au voyage et à l’aventure qui n’est pas sans rappeler Alice au pays des merveilles ou le Magicien d’Oz. Vous ne vous ennuierez pas aux côtés de Septembre et de A à L, le Vouivriothèque !

Commentaires

  1. Intéressant comme livre... J'aime bien l'idée d'un univers à la Alice au pays des merveilles ou du Magicien d'Oz... Et que dire de la sublime couverture qui est juste invitante! Je note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vraiment ce type d'ambiance, c'est très sympathique. Et oui la couverture est chouette ! N'est-il pas magnifique A à L ? le vouivriothèque ? ^^

      Supprimer
  2. Ce livre me tente énormément ! Il a l'air particulier avec son trèèèèès long titre comme tu dis. Et si en plus ça fait penser à Alice au pays des merveilles, ça ne peut que me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est vraiment top, il ne faut pas hésiter à le lire !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé