La Main de l'empereur d'Olivier Gay (La Main de l'empereur 1)

Quatrième de couverture

DANS LA MAIN D’UN EMPEREUR, LES MORTELS NE SONT QUE DES PIONS.

Rekk n’a pas eu une enfance facile. Fils bâtard d’un gladiateur et d’une femme mariée, élevé par des prostituées, il est sauvé par son habileté à l’épée. Il se fait à son tour une place dans l’arène et en devient bientôt le champion. Mais Rekk doit poursuivre ailleurs un destin écrit en lettres de sang : l’Empereur en personne l’envoie rejoindre l’armée qui mène en son nom une guerre éprouvante contre les tribus koushites. En compagnie d’hommes démunis et amers, dans l’enfer de la jungle où le danger est partout, Rekk va devenir le bras armé de l’Empereur grâce à ses talents redoutables.
Lorsque l’on suscite l’admiration autant que la crainte et la haine, savoir se battre ne suffit pas toujours, et la frontière est ténue entre le héros et le monstre. Qu’arrivera-t-il à Rekk quand sa légende lui échappera ?

Mon avis

La Main de l’empereur est le premier roman que je lis d’Olivier Gay (même si j’ai l’intégrale des Epées de glace qui m’attendent depuis quelques mois) et il ne sera certainement pas le dernier ! J’ai tout simplement adoré cette histoire et il me tarde d’en connaître la suite étant donne les événements.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir à quoi s’en tenir d’autant que les événements arrivent relativement vite. Et puis, il est toujours plus intéressant de se laisser emporter au fur et à mesure sans trop en savoir, c’est plus savoureux !

Je découvre l’écriture d’Olivier Gay avec ce livre et je dois dire qu’elle est superbe, fluide et très agréable à lire. En un rien de temps, il arrive à nous emporter dans son univers dont je n’avais aucune envie d’en repartir. J’étais avide d’en savoir plus, comment tout cela allait tourner car évidemment on s’imagine le pire… et à raison ! A mesure que nous avançons dans l’histoire, les années s’écoulent et l’on suit Rekk, d’enfant à homme d’une vingtaine d’années, dont le chemin est incroyable, sombre et effrayant. Mais on se rend compte qu’il est loin d’être mauvais et pourtant, il aurait pu très facilement le devenir étant donné sa vie et ses capacités.

On retrouve dans La Main de l’empereur tout ce que j’aime dans la Fantasy : un univers vraiment bien construit et probant avec ses propres codes, où la politique est au cœur de l’histoire et la politique en Fantasy j’adore ça ! Il y a toujours des complots, machinations et manipulations et Olivier Gay sait y faire nous offre ici un premier tome très prometteur. Tout au long du livre, je me demandais où il nous emmenait, ce qu’il allait encore faire à ce pauvre Rekk et plus j’avançais et les problèmes s’enchaînaient. Jusqu’où allait-il aller ? Assez loin, assurément… Mais c’est pour notre plus grand plaisir (et sadisme aussi…) sans quoi il ne se passerait rien et ce ne serait pas intéressant.

J’ai adoré l’intrigue, qui est vraiment bonne et bien menée avec son lot d’action et de rebondissements. Rekk semble avoir vécu mille vies en quelques années tant tout ce qu’il accomplit est extraordinaire pour quelqu’un de son âge. C’est un personnage que l’on ne peut qu’apprécier, malgré ses actes, on s’attache à lui et on a envie qu’il aille de l’avant, que tout se passe bien mais à chaque fois il lui arrive quelque chose qui va profondément le toucher et le changer. Je n’en dirai pas plus, je vous laisse découvrir tout cela, mais une chose est sûre, Rekk ne peut pas nous laisser indifférent !

La narration est à la 3e personne et nous suivons plusieurs points de vue, ce qui nous permet d’en savoir plus que notre héros et nous pose dans une situation assez particulière parce qu’on peut imaginer un certain nombre de choses sur l’aspect politique de l’histoire. Du moins on pense savoir car évidemment l’auteur arrive tout de même à nous surprendre et à maintenir durant un long moment un certain suspense sur les intentions de chacun. Jusqu’à nous briser le cœur lorsqu’on se rend compte des enjeux et de ce qui se passe réellement.

Je l’avoue, après avoir terminé cette lecture, je me suis empressée d’envoyer un SMS à un collègue pour exprimer toute ma haine envers certains personnages (je ne retranscrirai pas les paroles, c’était très malpoli). Mais ce cri de haine venait du plus profond de mon cœur mais il ne pouvait pas en être autrement étant donné les circonstances. J’avais quelques envies de meurtre moi aussi et Rekk m’avait donné quelques idées…

Je n’en dirai pas plus parce que je ne veux pas spoiler et il n’est pas nécessaire de différentes manières pour exprimer à quel point j’ai adoré l’univers et l’intrigue présentée ici. C’est vraiment tout ce que j’aime avec un petit brin de romance, un chouïa il faut le dire, et une aventure qui m’a fortement fait penser au film Gladiator, tout en nous proposant quelque chose de plus extraordinaire.

En bref, La Main de l’empereur est un très bon premier tome qui pose les bases de l’univers avec une intrigue très bonne et bien menée, haletante et dont on a envie d’en savoir plus à chaque instant. Les personnages sont intéressants et attachants pour certains quand d’autres, on a juste envie de les haïr et les voir souffrir. En somme des personnages qui ne nous laissent pas indifférents, autant pour les principaux que les secondaires. Je n’imaginais pas une telle histoire en commençant ce livre, comme je ne connaissais pas l’auteur, je ne savais pas à quoi m’attendre mais le résultat est plus que probant. J’ai tout simplement adoré – ça je pense que vous l’avez compris – et vous conseille donc fortement ce livre ! 

Commentaires

  1. Il me fait bien envie ce roman. J'ai lu le noir est ma couleur, plus jeunesse, et j'avais déjà beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai bien envie de découvrir sa série plus jeunesse. Mais là, c'est Les épées de glace que je lirai ou Faux frère, vrai secret que je me suis mis de côté au boulot pour le lire. En tout cas, je vais le suivre de près maintenant parce que ce roman là m'a bien convaincu :D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé