Le Buveur d'encre - deux histoires à dévorer d'Eric Sanvoisin et Martin Matje (Le Buveur d'encre, tomes 1 et 2)


Quatrième de couverture

Odilon, le fils du libraire déteste les livres. Son passe-temps favori consiste à guetter les pickpockets, qu'il encourage en pensée à le débarrasser de ces objets encombrants et pleins de feuilles. Un jour, il surprend un curieux voleur qui, muni d'une paille, avale les mots d'un livre entier. Il s'agit d'un vampire qui boit l'encre des livres...

Mon avis

Le Buveur d’encre (série autrefois appelée Draculivre) est une série qui existe depuis 20 ans. A cette occasion, les éditions Nathan ont réédité deux volumes dans une version collector relié. Une occasion pour moi de me lancer dans cette série qui je dois dire est plutôt sympathique.

Nous découvrons donc Odilon ce jeune garçon qui déteste les livres alors même que son père est libraire, c’est le comble ! Alors pour passer le temps, il surveille les voleurs et se satisfait lorsqu’ils parviennent à dérober un livre pour enfin les débarrasser de ce lieu qu’il n’aime pas. Jusqu’au jour où il surprend un client, volant à quelques centimètres du sol, avec une paille qu’il plante dans un livre pour en boire l’encre. Une drôle d’histoire qui pourrait changer à tout jamais la vie d’Odilon ainsi que son regard sur les livres.

Ce résumé est valable pour la première histoire, celle du Buveur d’encre. Quant à la deuxième histoire, intitulée Le Petit buveur d'encre rouge, on découvre Carmilla, la nièce de ce fameux client quelque peu hors norme, amie d’Odilon où ils vont tous les deux se retrouver prisonnier d’un conte qui pourrait leur réserver un destin funeste…

Ce sont des histoires plutôt sympathique l’une comme l’autre. C’est court, simple mais efficace et parfaitement adapté pour de jeunes lecteurs en herbe qui aime le fantastique. Les buveurs d’encre ne sont autres que des vampires mais au lieu de boire du sang, ils boivent l’encre des livres qui leur apporte aussi une autre dimension, celle de vivre les aventures. C’est un univers intéressant et pour un petit garçon qui n’aimait pas les livres, il les découvrira d’une autre manière.

Les personnages sont attachants que ce soit Odilon ou même Draculivre ou sa nièce que nous voyons uniquement dans la 2e histoire. Des personnages dont on suit les aventures avec plaisir.

Des illustrations égayent l’histoire, ce qui est toujours un plus pour les jeunes lecteurs, d’autant qu’elles sont plutôt sympathiques, à l’image de la couverture pour vous en faire une idée. Et le livre en format relié est agréable à lire.

En bref, Le Buveur d’encre est une série bien sympathique, j’ai pu découvrir grâce à cette édition deux histoires dans un même livre, de quoi passer un bon moment de lecture. Si vos enfants aiment les mondes imaginaires, voici de quoi commencer leur culture, avec le mythe du « vampire » un peu différent de ce qu’on a l’habitude de voir, mais qui reste tout de même agréable à lire. Une série que je vous conseille.

A partir de 8 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle