Une journée avec Mousse de Claire Lebourg

Quatrième de couverture

Ah ! que la vie est douce, quand on est au bord de la plage, loin du tumulte du monde, avec le bruit des vagues pour compagnie. Elle est comme ça, la vie de Mousse. Le matin, il sort se promener sur le sable. Il se baigne dans l’eau fraîche. Et il attend que la marée vienne lui apporter les petits trésors du jour. Mais aujourd’hui, c’est un drôle de visiteur qui débarque dans son salon. Un visiteur vraiment inattendu...

Mon avis

Une journée avec Mousse est un petit roman que l’on m’a conseillé de lire au boulot (je suis la testeuse des premières lectures). L’avantage des premières lectures, romans destinés aux 6/8 ans, est que ça ne prend pas beaucoup de temps, vu ma PAL c’est toujours bon à prendre. Et d’autant plus que cette lecture ne m’a pas passionné, donc vite lu et vite oublié…

C’est un roman qui se laisse lire mais je n’ai pas vraiment aimé parce que le fond de l’histoire me dérange un peu. Mais peut-être suis-je la seule à le voir ainsi…

Nous découvrons le quotidien de Mousse, qui vit en bord de plage, tout seul. Le farniente et la tranquillité jusqu’au jour où un visiteur inattendu arrive dans la vie de Mousse : une sorte de morse, un peu pique assiette qui se pense chez lui et n’hésite pas à s’imposer. Chose qui déplait fortement à Mousse mais dont il va finir par s’accommoder. Par la suite, il va tomber malade et Mousse va s’occuper de lui pour le guérir et une certaine amitié commence à se développer entre les deux personnages. Mais toutes les bonnes choses ont une fin… ou pas.

L’histoire est divisée en trois parties, la première consiste à la rencontre entre Mousse et son fameux visiteur, la deuxième est sur le moment où Mousse va s’occuper de ce dernier parce qu’il est malade. Enfin la dernière est centrée sur le départ du morse et le retour à la tranquillité pour Mousse. Départ qui évidemment va quelque peu peiné Mousse qui s’est pris d’affection et se demande ce qu’il va advenir de lui. chose que nous lecteur savons à la dernière page.

J’avoue que l’histoire ne m’a pas emballé plus que ça, parce qu’on a un personnage qui s’impose et se croit chez lui. Si au début Mousse n’apprécie pas cet aspect, rapidement il va penser que tout cela est normal et va même jusqu’à s’occuper de lui lorsqu’il va être malade. Et quand le moment du départ arrive, il s’en retrouve peiné et se demande ce que son « ami » va faire. Je ne suis pas très fan du concept mais peut-être qu’il n’y a que moi qui voit ici un problème.

Les illustrations sont assez mignonnes en revanche, à l’image de la couverture avec des couleurs assez pâles. Le rendu est assez chouette mais ça ne fait pas tout, si l’histoire n’est pas top, les dessins ne rattrapent pas pour autant ce livre.

En bref, Une journée avec Mousse ne m’a pas vraiment convaincu. Ça se laisse lire mais je n’ai pas aimé l’histoire plus que ça car dans le fond on montre une amitié naissante avec une pique assiette, mouais... J’ai lu mieux en premières lectures.

A partir de 7 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé