La princesse, le dragon et le chevalier intrépide de Geoffroy de Pennart

Quatrième de couverture

Prenez une gentille princesse, maîtresse d’école, mettez à ses côtés un vieux dragon protecteur et acariâtre… et posez-vous la question capitale : comment diable l’intrépide chevalier pourra-t-il conquérir le cœur de la dulcinée ? Ah, mais sachez qu’un chevalier vient TOUJOURS à bout de ses défis !

Mon avis

La princesse, le dragon et le chevalier intrépide est le premier volume des aventures réunissant les trois personnages emblématiques de Geoffroy de Pennart. Il existe d’autres volumes qui se concentrent davantage sur chacun d’eux, notamment sur le chevalier et le dragon.

Ici nous découvrons donc la princesse Marie, maîtresse d’école de profession, qui a pour ami un dragon. Il est toujours à ses côtés, tous les matins c’est même lui qui s’occupe d’allumer le chauffage dans la classe. Jusqu’au jour où Jules, le chevalier intrépide arrive et tombe amoureux d’elle. Pour sauver sa belle du dragon, il est donc bien décidé à combattre le dragon pour elle. Mais les événements ne vont pas se dérouler tout à fait comme prévu…

On est vraiment dans l’humour, quelque peu absurde, jouant sur la surenchère. Geoffroy de Pennart s’amuse avec les codes de chevalerie en rendant ridicule son chevalier en combattant un ennemi qui n’existe pas. En effet, le dragon est l’ami proche de la princesse et ne lui veut aucun mal et joue même parfaitement la comédie. Le chevalier, toujours aussi serviable, ou stupide à certain moment, fera tout pour se racheter quitte à devoir aller chercher de quoi soigner le dragon et se mettre en danger à son tour.

C’est une histoire vraiment amusante qui ne peut que plaire. On est loin des clichés sur la princesse, le dragon et le chevalier habituel ce qui fait aussi du bien. Le dragon est juste énorme, avec son caractère quelque peu bourru et sadique. Il faut le dire, il prend un malin plaisir à laisser le chevalier dans des situations délicates voire dangereuses alors même que la princesse lui demande d’aller l’aider. J’adore ce dragon !

Les personnages sont excellents et attachants et l’on se dit que ce chevalier se donne vraiment beaucoup de mal pour séduire sa belle, au moins son statut de chevalier n’est pas le seul argument pour que la princesse tombe amoureuse de lui. Le dragon est le personnage qui m’a le plus plu, il est vraiment excellent.

Quant aux illustrations, elles sont plutôt jolies, c’est un style bien reconnaissable et ça correspond parfaitement à l’histoire. On aime ou pas, c’est toujours une affaire de goût.

En bref, La princesse, le dragon et le chevalier intrépide est un album amusant que j’ai pris plaisir à découvrir. Cela change des histoires de princesses et de chevaliers que l’on a habituellement et ça fait du bien. L’histoire est bonne et bien menée et l’on prend plaisir à la lire et les personnages sont justes excellents. Un album à découvrir !

A partir de 5 ans.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé