Le plus malin de Mario Ramos

Quatrième de couverture

« C’est moi le plus malin! Aujourd’hui sera jour de festin ! ricane le loup. Au menu : grand-mère et petite groseille au dessert. »
Arrivé devant la maison de la grand-mère, le loup frappe doucement à la porte: toc toc toc. Il n’y a personne. Seulement une chemise de nuit déposée sur le lit. Le loup enfile la chemise, il sort effacer ses traces de pas devant la maison. Et vlan ! Un courant d’air ferme la porte. Surpris, le loup fonce se cacher dans les bois, déguisé en Grand-mère…

Mon avis

Continuant sur ma lancée en lisant les albums de Mario Ramos j’ai lu Le plus malin qui est une histoire bien sympathique. Une fois encore, elle prête à sourire. Je vous conseille vraiment ses livres qui nous font passer un bon moment de lecture et parvient dans un même temps à rendre le loup moins effrayant qu’il n’y paraît en le ridiculisant.

Cette fois-ci, l’auteur se base sur le conte du Petit Chaperon Rouge pour écrire son histoire mais en déformant quelque peu les faits. En effet, en arrivant dans la maison de la grand-mère, il ne la trouve nulle part, seule sa chemine de nuit est sur le lit. Le loup décide de la revêtir pour duper le petit chaperon rouge et la manger.

Mais il se rend compte qu’on voit ses traces dehors, il s’empresse donc d’aller les effacer quand la porte se referme derrière lui… Le loup n’a d’autre choix que de partir se cacher dans les bois où il va rencontrer un certain nombre de personnages qui vont le prendre pour la Grand-Mère…

L’histoire est amusante et l’on se prend au jeu, en se demandant ce qu’il va advenir de notre loup, déguisé avec la chemise de nuit de la grand-mère. Et les situations dans lesquelles il se trouve ne peuvent que faire rire car évidemment, tout le monde pense qu’il s’agit de la grand-mère. La chute est excellente et prête encore une fois à sourire, c’est vraiment mignon… pauvre loup.

En bref, Le plus malin est une histoire bien sympathique qui m’aura plu. Les réécritures et détournement de contes de Mario Ramos sont excellentes à chaque fois. N’hésitez pas à découvrir cet auteur si vous ne le connaissez pas encore. Une histoire efficace qui prête à sourire et qui permet en même temps de ridiculiser le loup, ce qui peut être pratique si vos enfants en ont peur.

A partir de 4 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé