New Earth Project de David Moitet

Quatrième de couverture

En 2125, le réchauffement climatique et la montée des eaux mettent le monde en péril.
Une seule alternative : New Earth Project, le voyage vers une nouvelle terre habitable.
Elle est une « grise » issue d’un bidonville, il est un Intouchable protégé par le Dôme.
Isis et Orion, unis par une complicité naissante, sont séparés lorsque la jeune fille est tirée au sort pour rejoindre le New Earth Project. Cette initiative, lancée par un milliardaire qui n’est autre que le père d’Orion, est entourée de mystère.
Orion va alors mener l’enquête, jusqu’à la vérité qu’il n’aurait jamais dû découvrir. Un parcours semé d’obstacles qui forgera sa personnalité, et renforcera ses sentiments pour Isis.
Les deux adolescents arriveront-ils à se réunir ?

Mon avis

New Earth Project est un roman en soi assez classique dans le fond, mais qui est vraiment efficace et sympathique. J’ai beaucoup aimé cette histoire que je vous invite à découvrir car elle nous permet de nous poser un certain nombre de questions sur notre société et notre univers.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite. La première chose que l’on remarque est l’écriture de l’auteur qui est vraiment très agréable à lire et fluide, de sorte que les pages défilent sans qu’on ne s’en rende compte. En un rien de temps le livre était lu, c’est addictif on a envie d’en savoir plus car tout ça est vraiment intriguant.

L’intrigue est bonne et bien menée, je me suis totalement laissée emportée par l’histoire. Elle file droit et est bien faite avec suffisamment d’action pour qu’on n’ait pas le temps de s’ennuyer. On découvre ce futur petit à petit, notamment ces deux peuples qui coexistent, d’un côté les riches sous le Dôme et de l’autre les pauvres qui sont parqués et qui tâchent de survivre et tentent leur chance pour être tirés au sort pour une vie meilleure. L’espoir fait tenir et vu les conditions, il n’y a que ça qui peut les « sauver » à moins bien sûr d’être tiré au sort.

Mais évidemment rapidement on se rend compte que cela cache certaines choses et ce n’est que petit à petit que l’on va découvrir les tenants et les aboutissants de ce projet bien particulier. Mais je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler, il serait dommage que je dévoile tout en amont car ça n’aurait plus d’intérêt de lire ce livre qui mérite d’être lu.

Je dois avouer qu’au bout d’un moment, je me suis doutée de ce qui était en train de se passer mais ça ne m’a pas gâché ma lecture pour autant parce que ce type d’histoire permet de faire réfléchir et de se poser des questions. Et ce n’est arrivé que tardivement, donc la surprise est restée un bon moment, restait à voir les conséquences de cette révélation qui pourrait bien changer la donne par la suite.

C’est un univers intéressant et bien construit avec ses propres codes et règles qui sont strictes. Les univers ne doivent pas entrer en collision et pourtant c’est par le biais de l’école que ces deux là vont se rencontrer et plus précisément lors d’un TP social pour que chacun se rendent compte des conditions de vie de l’autre. C’est le genre de choses que l’on voit souvent dans les livres de SF, d’où le côté classique mais en même temps ça fonctionne bien et ça reste un univers propre à l’auteur, l’histoire n’est pas non plus une redite, bien au contraire.

Cette histoire est intéressante aussi du fait qu’elle fait réfléchir, comme je le mentionnais un peu plus tôt car il y est notamment question d’écologie, de nos ressources et sur ce que ça peut nous conduire si on ne vient pas à faire attention à la Terre. Comme beaucoup de livres d’anticipation, cela permet de faire comprendre certaines choses et de nous pousser à nous questionner et à revoir notre monde et fonctionnement autrement.

Les personnages sont attachants et sympathiques, que ce soit Isis ou Orion. La narration est double, on suit les deux protagonistes à la fois ce qui nous permet de savoir ce que chacun pense et vive car évidemment, l’un vivant dans le monde doré sous le Dôme et l’autre dans les bidonvilles où l’on ne fait que survivre. Isis est une jeune fille forte que l’on prend plaisir à découvrir. Elle a une grande volonté et force qui ne peut que susciter l’admiration.

Le seul regret concernant ce livre soit qu’il ne soit pas plus long car j’aurai aimé passer plus de temps en compagnie d’Isis et Orion, là, le livre a été lu bien trop vite à mon goût, mais cela prouve à quel point c’était prenant et intéressant donc ce n’est pas une mauvaise chose.

En bref, New Earth Project est un roman intéressant que j’ai beaucoup aimé découvrir. C’est toujours un plaisir de découvrir les livres de David Moitet car il y a toujours des réflexions intéressantes sous jacent, comme c’était le cas avec Les Mondes de l’Alliance. L’univers est bien construit, nous pousse à nous poser des questions, l’intrigue est bonne et bien menée et les personnages attachants et sympathiques. De quoi passer un très bon moment de lecture. Un livre à découvrir !

En partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé