De l'arsenic pour le goûter de Robin Stevens (Une enquête trépidante du club Wells & Wong 2)

Quatrième de couverture

« Je n’aimais pas du tout ce grossier M. Curtis, et d’après les vibrations de colère que je percevais chez Daisy, j’ai bien compris qu’elle partageait mon opinion. Son rire contenu, comme s’il lançait des plaisanteries que les autres ne pouvaient pas comprendre… Les joues roses de Lady Hastings… Pas de doute, il se passait quelque chose. »
Nouvelle affaire pour les détectives privées Daisy et Hazel !
Daisy fête son anniversaire avec la famille au grand complet dans sa maison de Fallingford. Mais l’ambiance est étrange : M. Curtis, un invité surprise que tout le monde déteste, ne semble vraiment pas digne de confiance.
Le thé est servi, M. Curtis tombe gravement malade, empoisonné. Que s’est-il passé ?
Difficile d’enquêter quand on imagine que tout le monde a une bonne raison d’être coupable…


Mon avis

Ayant adoré Un coupable presque parfait, je ne pouvais pas passer à côté de cette suite tant attendue ! Alors aussitôt arrivé, je me suis empressée de le lire et cela a été une superbe lecture. Une fois encore Robin Stevens nous propose une histoire intéressante avec son lot de suspense et de rebondissement pour nous dévoiler à la toute fin le coupable du meurtre.

Alors que Hazel se rend chez Daisy pour fêter son anniversaire durant les vacances de Pâques, un invité semble jeter de l’ombre sur la fête. Alors quand celui-ci meurt, c’est plutôt louche. Très rapidement nos deux détectives en herbe vont comprendre qu’il a été assassiné, il n’en faut pas plus pour Daisy et Hazel de mener l’enquête et essayer de débusquer le tueur. Qui est-il ? Tous les invités semblent coupable car beaucoup avait des choses à lui reprocher…

De l’arsenic pour le goûter est une suite à la hauteur du premier. L’intrigue est bonne et bien menée. L’action arrive dès les premières pages pour n’en plus finir. Le mystère ne fait que s’épaissir, tous peuvent être coupable même si cela n’enchante pas nos deux détectives. Le suspense est maintenu jusqu’au bout et on ne s’imagine pas un seul instant que ça puisse être cette personne. C’est vraiment bien fait, Daisy et Hazel prennent très au sérieux cette affaire et vont mener l’enquête, en compagnie de leurs amies, venues également pour l’occasion.

Comme pour le premier tome, l’histoire est écrite du point de vue de Hazel qui retranscrit dans le carnet cette enquête. Cela donne une certaine dynamique que ce soit sous cette forme je trouve et cela nous permet d’assister encore plus à tout ce qui se passe.

Les personnages sont toujours aussi attachants et intéressants. Nous découvrons ici une autre facette de Daisy, bien différente de celle qu’on a pu connaître dans le premier tome. J’avoue qu’elle m’avait parfois agacée par son comportement, surtout vis-à-vis de Hazel mais là, elle montre une certaine fragilité qui la rend plus sympathique à mes yeux. Hazel quant à elle s’affirme un petit peu plus et prend une place plus importante dans l’histoire ce qui n’est pas pour me déplaire.

En bref, De l’arsenic pour le goûter est un deuxième tome à la hauteur du premier. J’ai vraiment adoré cette nouvelle aventure qui est pleine de rebondissements et de suspense, un bon policier qui vous plaira à coup sûr. Si vous avez aimé le premier, cette suite vous comblera, si vous n’avez pas encore commencé, il est encore temps ! En tout cas, il me tarde de retrouver ces deux détectives en herbe qui ont plus d’un tour dans leur sac ! (et j’ai vu qu’en anglais un 6e tome était à venir, longue vie au Club Wells & Wong !).

En Partenariat avec

Commentaires

  1. Un coupable presque parfait fait parti de mes gros coup de coeur de l'an dernier. Il faut que je lise ce deuxième tome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais adoré Un coupable presque parfait, j'en ai fait un coup de coeur au boulot et cette suite est tout aussi bonne !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé