Never Forget de Monica Murphy (Never 1)

Quatrième de couverture

Quand Ethan s’est lancé à la recherche de Katie, la fille qu’il a sauvée des griffes de son kidnappeur, huit ans plus tôt, il voulait simplement s’assurer qu’elle allait bien, qu’elle avait repris le contrôle de sa vie, qu’elle était heureuse, peut-être. Enfin, ça, c’est l’excuse qu’il s’est donnée, car, à la seconde où il a posé les yeux sur elle, il a su qu’il voulait plus. Beaucoup plus. Alors, il a fait tout ce qu’il s’était toujours interdit : il est entré dans sa vie, sous son nouveau nom, sa nouvelle identité. Et, chaque jour qui passe, il s’enfonce un peu plus dans le mensonge.
Mais comment faire autrement, alors qu’il est le fils du monstre qui a changé sa vie à jamais ?

Mon avis

Je dois dire qu’au moment de sa sortie j’avais été intéressée par Never Forget, j’étais bien curieuse de voir ce que ça pouvait donner puisque la relation entre Katie et Ethan ne pouvait qu’être compliquée étant donné les événements. Dans les romances j’aime bien quand les personnages sont un peu torturés avec des secrets et des mystères. Mais à ce moment-là, j’avais déjà beaucoup à lire donc je l’avais gardé en tête pour éventuellement le prendre plus tard.

Mais comme j’avais l’opportunité de rencontrer l’auteur en petit comité après sa venue au Festival du roman féminin (qui a eu lieu le week-end du 13 mai 2017), j’ai fini par me laisser tenter et me lancer dans cette lecture. Et je dois dire que cela a été une belle découverte, enfin autant que possible étant donné le sujet du livre.

C’est une histoire à deux voix, ou plutôt à quatre voix. Nous avons celle de Katherine et d’Ethan d’un côté, qui fait partie du moment présent et celle de Katie et Will, les voix du passé. Grâce à ces voix et va-et-vient temporel, nous pouvons voir ce qui a bien pu arriver à Katherine alors qu’elle était adolescente et ce qu’elle advient d’elle aujourd’hui. Comme on se doute, elle ne va pas bien et a de nombreux problèmes mais elle tâche d’y faire face. Et sa rencontre avec Ethan va bien l’aider à aller de l’avant.

Si Katherine ignore l’identité d’Ethan ce n’est pas notre cas, nous savons qu’il n’est autre que Will, le fils de son kidnapper et violeur, mais également celui qui l’a sauvé. Avec un tel mensonge entre eux, une relation peut-elle vraiment s’établir ?

La relation s’établie « par hasard » selon Katherine et peu à peu, elle s’ouvre à Ethan, elle lui fait confiance, c’est en soi une « belle » romance car enfin elle accède au bonheur et elle parvient presque à oublier son passé pour vivre l’instant présent et faire tout ce que n’importe quel jeune femme de son âge ferait en telle circonstance. Mais sachant tout ce que ça cache, même si les intentions d’Ethan sont louables, on se doute bien qu’il n’en ressortira rien de bon. Alors on espère tout de même, on veut que cette romance soit parfaite mais évidemment, pour arriver au happy end, il faut passer par mille tourments…
C’est une histoire dure et déchirante mais en même temps elle est intéressante et prenante. J’avais envie de savoir à chaque instant comment cette relation allait bien pouvoir s’établir, voir le moment où il lui dirait la vérité car il est certain que Katherine n’a jamais oublié Will… Plus d’une fois j’ai eu le cœur serré quand je voyais dans le passé leur relation et ce qu’elle pensait de lui, même après toutes ces années et de savoir qu’il était là tout près alors qu’elle l’ignorait, c’était un peu de la torture…

Le sujet traité est difficile et il est évident que reconstruire une vie après un tel drame n’est pas facile. Mais ce qu’il faut savoir c’est que l’auteur ne s’attarde jamais sur les détails liés au passé. Tout est fait de manière suggestive pour qu’on sache ce qui s’est passé sans pour autant tout dévoiler. Ce n’est pas non plus un thriller sordide, loin de là mais il y a une certaine tension qui habite Katherine, elle vit avec ce poids, cette peur et on en a bien conscience lorsqu’on lit les passages où elle est narratrice. L’intérêt du livre est plutôt sur la romance que ce que Katherine a pu vivre dans le passé, et je vous avoue que ça m’arrangeait bien, mon imagination était bien suffisante avec les quelques éléments donnés pour saisir l’horreur de la situation.

Sinon on m’avait averti que la fin était horrible et qu’on avait envie de lire le 2e tome tout de suite après… Elles avaient raison… effectivement, ça m’agace de ne pas avoir le 2e tome pour le lire et savoir ce qui va advenir d’eux étant donné cette fin monstrueuse… mais inévitable… Je prendrai donc mon mal en patience jusqu’à ce que je me le procure… heureusement, je ne manque pas de lectures !

Les personnages sont attachants et sympathiques, même si Ethan n’est pas toujours honnête à cause de son mensonge on ne peut pas vraiment lui en vouloir. On comprend sa démarche, même si parfois ça fait un peu stalker… mais vu leur passé, il était évident qu’il ne pourrait pas tourner la page, ce n’est pas comme s’il n’y avait rien. L’alchimie entre les deux personnages est bien présente et même si Katherine qui se sent « cassée » ne reste pas indifférente à Ethan, signe qu’il y a quelque chose qui la dépasse qui est en train de se dérouler dans sa vie.

Vu le sujet on pourrait penser que cette relation est malsaine et glauque mais vu la manière dont s’est fait, on ne le ressent vraiment pas comme ça. Je vous avoue que dans un premier temps j’avais des a priori pensant que ça serait malsain. Si on parle de « dark romance » ce n’est pas pour rien mais là en tout cas, ça ne l’est pas, même si évidemment on pourrait dire que le comportement d’Ethan craint par moment mais comme on a accès à ses pensées, on sait qu’il ne lui veut que du bien, qu’il veut l’aider. Il n’est pas quelqu’un de mauvais, au contraire, donc notre regard sur cette relation change.

En bref, Never Forget est une romance difficile étant donné le passé de nos deux protagonistes mais elle reste intéressante. On voit que cette relation ne peut qu’être compliquée, les mensonges et non-dits feront des dégâts, c’est inévitable et pourtant on a envie que tout se passe bien, qu’il y ait un peu de bonheur pour eux deux après avoir vécu de telles horreurs… Affaire à suivre dans Never Forgive qu’il me tarde de lire !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)