Impyrium de Henry H. Neff (Impyrium Livre 1)

Quatrième de couverture

Depuis trois mille ans, les Faeregine règnent sur Impyrium.
Pourtant, au fil des siècles, leur magie s'est affaiblie. Aujourd'hui, elle n'est presque plus qu'un souvenir. D'autres mages, plus puissants, convoitent le trône.
Hazel est le dernier espoir des Faeregine. Sa magie paraît sans limites. Mais est-ce une chance ou une malédiction, pour Hazel, pour sa famille, pour Impyrium ?

Mon avis

J’étais curieuse de lire Impyrium, dès qu’il est question de magie ça m’intéresse, j’adore ça, mais je n’avais pas d’attente particulière donc je voulais me laisser emporter par l’auteur. Et je dois dire qu’au final j’ai été plutôt surprise parce que je ne m’attendais pas du tout à ce type d’histoire et j’ai trouvé ça vraiment intéressant. Je suis désormais curieuse de voir ce que donnera le prochain tome parce qu’on entrevoit ici beaucoup de choses.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. La narration est à la 3e personne ce qui nous permet de suivre différents groupes de personnages et ainsi avoir davantage d’informations que certains d’entre eux. Mais ce n’est pas pour cela que l’on sait tout d’avance bien au contraire, on découvre petit à petit les faits comme les personnages mais on sait quelles sont les implications de certains d’entre eux, notamment en ce qui concerne Hob.

Il s’agit avant tout d’un tome introducteur qui nous montre une situation donc il ne faut pas s’attendre à avoir beaucoup d’éléments ou d’action, tout se met en place petit à petit. Mais cela n’empêche pas qu’il y a suffisamment de choses pour donner envie d’en découvrir plus.

L’univers est intéressant avec la magie et cette famille qui règne depuis des années mais dont les secrets risquent de changer la donne. Pour le moment on ne fait qu’entrevoir la magie mais j’espère en apprendre plus sur elle par la suite car après tout, elle est au cœur de l’histoire et des préoccupations… Vu qu’elle s’amenuise c’est problématique pour la famille régnante. L’autre aspect intéressant est la temporalité de l’histoire, qui dit Fantasy dit souvent monde moyenâgeux ou encore Renaissance mais là, il n’en est rien et j’ai bien aimé ce revirement de situation en ce qui concerne justement la magie. Je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoiler mais j’ai bien aimé cet aspect-là.

Quant à l’intrigue, elle est bonne et bien menée, on suit avec attention tout ce qui se passe pour comprendre dans quel univers on met les pieds et savoir quels sont les enjeux. Tout se met en place petit à petit et on entrevoit déjà des alliances, des complots ci et là. C’est intéressant et prenant. J’étais attentive à tout cela dans ma lecture et j’avais envie d’en savoir plus à chaque instant, l’auteur sait maintenir son suspense et nous donner envie d’aller plus loin. Je suis curieuse de voir ce que donnera la suite.

Les personnages sont intéressants avec différents caractères, déjà entre les triplés on voit bien qu’elles sont très différentes, notamment Hazel, la cadette qui est quelque peu mise à l’écart par ses sœurs et dont les pouvoirs sont, semble-t-il, plus puissants qu’ils en ont l’air. On s’attache à Hazel, on compatit face à sa situation qui n’a rien de facile, on lui en demande beaucoup et en même temps, on a la sensation qu’elle est méprisée et qu’elle est sans importance. Hob, quant à lui, se retrouve dans un dessein qu’il est loin de maîtriser et je suis sûre qu’on a encore beaucoup de choses à apprendre à son sujet mais aussi à ce dans quoi il est impliqué.

En bref, ce premier tome d’Impyrium m’a bien plu, c’est une bonne mise en bouche. Pour le moment il est surtout introducteur mais on entrevoit de nombreux éléments qui promettent beaucoup pour la suite. L’univers est intéressant et semble plus complexe qu’il n’en a l’air, à voir ce que donnera le prochain tome. L’intrigue est bonne et bien menée, j’ai pris plaisir à la suivre mais comme je l’ai dit, ce n’est qu’une mise en bouche donc j’en attends plus dans le 2e. Quant aux personnages ils sont sympathiques et attachants et là encore, je veux les revoir car ils sont prometteurs. Affaire à suivre !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

In My Mailbox (306)