Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

Quatrième de couverture

Emily a vraiment la poisse. Ses parents ont décidé d’avoir un nouveau bébé et sa meilleure amie a déménagé dans un coin paumé. Pire encore : lors du voyage scolaire, elle risque de se retrouver à côté  de Gavin-Dégueu, le garçon le plus dégoûtant de l’école !
Heureusement, une nouvelle, Chloe, une fille super glamour, débarque dans sa classe. Il faut à tout prix qu'elle devienne sa nouvelle amie, avant que Zuzanna, sa pire ennemie, ne lui mette le grappin dessus..
Mais la fille la plus chic de la classe n'est vraiment pas facile à satisfaire. Alors pour se lier avec elle, Emily tente tout... jusqu'à la catastrophe !
L’école, les amis, les parents et les garçons... La vie d’Emily Sparkes n’est pas de tout repos !

Mon avis

Meilleures ennemies est le premier tome des Petits malheurs d’Emily Sparkes, une série mettant en scène l’héroïne éponyme dans son quotidien et ses petits tracas. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’en peu de temps, la vie d’Emily va basculer vers l’horreur, du moins c’est son point de vue. Même dans le pire, il y a toujours un brin d’espoir et d’avoir quelque chose de meilleur.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent vite pour savoir à quoi s’en tenir. L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire, qui est écrite du point de vue d’Emily.

Ecrit comme si c’était une sorte de journal, on a le détail jour par jour, à chaque chapitre, pour bien suivre les événements. La vie d’Emily va être bouleversée à de nombreuses reprises, à commencer par l’arrivée du nouveau bébé, sa petite sœur, qui n’a pas encore de nom. C’est toute une affaire d’ailleurs ! Puis le départ de sa meilleure amie en Ecosse et l’arrivée d’une nouvelle, Chloe, qui va semer la zizanie malgré elle dans ce petit collège. La semaine risque d’être bien longue pour Emily mais parfois c’est en côtoyant le pire qu’on peut aussi y trouver le meilleur.

L’histoire est assez épique et je pense qu’elle plaira à bon nombre de jeunes adolescents et pourront s’y retrouver dans cette histoire. Je vous avoue que cela ne m’a pas transcendé plus que ça. C’était sympathique et certains passages étaient assez amusants avec un côté exagéré et décalé. Mais je n’ai pas su totalement m’investir dans cette histoire parce que je n’ai pas su me mettre vraiment à la place d’Emily et vivre pleinement sa vie.

J’avoue que par moment le comportement d’Emily m’agaçait donc difficile de compatir et se mettre à sa place. J’avais surtout envie de la secouer et lui ouvrir les yeux, surtout au vu du comportement de Chloe que je trouve insupportable. Mais de l’autre, je me dis que je la vois comme une adulte, donc il est évident qu’il y a un certain décalage. Je n’ai pas su me mettre à sa place donc il y avait une certaine distance et quand je voyais la manière dont Chloé la traitait qu’Emily était bien aveugle. Je ne comprenais pas pourquoi elle voulait à tout prix s’en faire une amie. De l’autre, la solitude d’Emily, sa famille qui semble la mettre de côté depuis l’arrivée du bébé, fait qu’elle est prête à tout pour avoir quelqu’un qui soit avec elle, surtout si c’est pour contrer son ennemie de toujours.

Au moins, à travers cette aventure, Emily a pu comprendre que l’amitié n’est pas toujours là où on l’attend et que ceux qui nous paraissent à loin de nous ne le sont peut-être pas tant que ça. Après tout, les opposés s’attirent, n’est-ce pas ?

Même si je n’ai pas adoré cette histoire, j’en reconnais ses qualités et le fait que ça pourra plaire à un lectorat plus jeune que moi. on a une famille haut en couleur, les parents sont totalement à côté de la plaque, Emily essaye d’avoir une vie de collégienne normale mais il faut dire qu’être adolescent n’est pas toujours facile surtout avec une telle famille et le fait que sa meilleure amie soit loin n’aide pas les choses. Il y a des sujets intéressants qui sont abordés ici donc je pense que c’est aussi en cela que ce livre plaira aux adolescents, certaines choses pourront faire échos avec ce qu’eux-mêmes vivent.

Meilleures ennemies est un livre plaisant, même si je n’ai pas su totalement m’attacher aux personnages mais je pense que c’est dû à la différence d’âge qui nous sépare. J’étais spectatrice parce que je savais analyser la situation comme une adulte et voir que cette amitié n’amenait à rien. Cela dit, je reconnais que c’était plutôt amusant et je ne doute pas du fait que cela plaira beaucoup aux jeunes adolescentes qui pourront plus facilement s’identifier à elle et ressentir la même chose.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot