Flétrissures de Céline Landressie (Rose Morte 3)

Quatrième de couverture

France, Seconde Guerre mondiale.
Le monde mortel se délite en livrant bataille au IIIe Reich, dont la violence et la cruauté sont sans limites. Malmenée par la menace totalitaire, la société obscure traverse des heures sombres : la discorde règne parmi les vampires. Les conflits qui les opposent sont tels qu’Artus, Olaf et Raugmundr sont amenés à faire des choix décisifs. Malgré les ordres de son mentor, Rose est contrainte de se jeter dans une course contre la fatalité.

Mon avis

Flétrissures est le 3e tome de Rose Morte, une série chouchou depuis ses débuts lorsqu’elle a été publiée chez L’Homme Sans Nom et toujours présente avec ces rééditions poche. Suite à la sortie du 4e tome de la série Ikebana, je me lance enfin dans le 3e volet et vous ne pouvez pas imaginez à quel point ça fait du bien de retourner dans cet univers !

La plume de Céline Landressie est toujours un vrai régal. Il m’a fallu un petit temps d’adaptation pour retourner dans l’univers, cela fait longtemps que j’avais lu le tome 2 mais tout se remet en place doucement et l’on suit les aventures de notre quatuor… Et le moins que l’on puisse dire c’est que la mission va s’avérer plus périlleuse qu’ils ne l’escomptaient…

Dans ce tome Céline Landressie m’a fait mal au cœur… Elle a été affreuse avec certains de mes personnages chouchous et je lui en veux… Mais ce qui est bon à savoir c’est qu’elle a aussi souffert ! Vengeance !! C’est terrible de nous infliger ça et j’avoue avoir un plaisir sadique à savoir qu’elle aussi ça lui a fait mal…

Plus sérieusement ce tome est sombre et dur, certes pas autant que je me l’imaginais étant donné la période choisie pour cette intrigue. Oui, mon esprit était parti très loin et j’imaginais encore pire… Heureusement que je ne suis pas auteur en vrai sans quoi je serai vraiment sadique… donc c’est un moindre mal. Mais ce n’est pas pour ça que nos personnages ne souffrent pas, bien au contraire et du coup ça m’a fait mal au cœur de les voir ainsi, tous autant qu’ils sont.

L’intrigue est bonne et bien menée, comme d’habitude, j’ai passé un bon moment de lecture dans cet univers que j’aime tant. On suit avec attention la mission lancée par Artus car au sein de l’ordre des vampires c’est compliqué. Mais de nombreux problèmes surgissent en chemin et Rose va devoir faire face à tout cela, quitte à se mettre en danger pour parvenir à ses fins. Le contexte historique fait que c’est compliqué et difficile et c’est dur de voir ce qui se passe, notamment vers la fin quand on s’approche de certains endroit… Il y a des passages affreux qui font mal au cœur mais qui malheureusement sont véridiques…

Et cette fin, mon dieu c’est horrible de faire ça… Heureusement que j’ai la suite que je vais bientôt lire d’ailleurs pour voir ce qu’il en est parce que non, clairement on ne peut pas rester sur une telle note !
Les personnages sont toujours aussi touchants et sympathiques, même si j’avoue que parfois j’ai envie de donner des claques à Artus pour son comportement envers Rose. Ça s’est amélioré par rapport au 2e tome mais quand même, il y a encore de nombreux non-dits et de problèmes à régler mais j’ai bon espoir que cela s’arrange dans l’avenir… Je l’espère.

En bref, Flétrissures est une réussite, il est plus sombre que les précédents, ils arrivent tout un tas de choses à notre quatuor de choc. On en apprend beaucoup plus sur l’univers et les personnages. On commence à entrevoir certains enjeux et ça ne présage rien de bon. Affaire à suivre donc !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate