L’enfer du décor de Robert Muchamore (Rock War 2)

Quatrième de couverture

La musique était leur passion, elle est devenue leur combat
Débarquant des quatre coins du Royaume-Uni, les douze groupes qualifiés pour l’émission Rock War sont rassemblés dans un luxueux manoir pour six semaines de préparation avant la première phase éliminatoire.
Mais derrière les paillettes et les dorures de la téléréalité se cache un univers plus sombre : celui des producteurs prêts à tout pour doper les audiences.
Entre les organisateurs qui multiplient les coups tordus et les candidats qui ne pensent qu’à tout dynamiter, la guerre est déclarée !

Mon avis

L’enfer du décor est le 2e tome de Rock War, cette émission télé-crochet qui met à l’honneur la musique rock à travers un concours de musique. Après avoir passé le casting dans le premier tome, voici les candidats réunis dans le manoir pour parfaire leur art musical et être les vedettes du jeu de téléréalité. Mais réunir une bande d’adolescents n’est pas de tout repos car s’ils pensent à s’amuser, du côté des producteurs c’est les audiences qui comptent et ils sont prêts à tout pour cela. Les candidats mais également les producteurs de l’émission risque de vivre un véritable enfer dans cette lutte à la célébrité…

C’est un 2e tome intéressant plutôt plaisant même si très rapidement on comprend le choix du titre du roman… C’est un véritable enfer, tous les coups sont permis pour avoir le plus d’audience. Nos candidats vont casser la baraque et pour certains cela ne relève pas de la simple expression mais d’une triste réalité.

L’intrigue est plutôt bonne et bien menée, même si j’avoue que je m’attendais à quelque chose de différent pour cette série. Mais ça se laisse lire et le moins que l’on puisse dire c’est que les problèmes s’enchaînent.

L’auteur finit avec un cliffhanger qui ne peut que donner envie de lire la suite. C’est une fin terrible et on se demande bien ce qui va arriver à nos différents protagonistes, donc évidemment je suis très curieuse de lire le prochain tome. Le moins que l’on puisse dire c’est que la fin est efficace pour ça !

L’écriture de l’auteur est agréable à lire, c’est fluide même si elle est plutôt simple. On rentre rapidement dans le vif du sujet, on ne perd pas de temps. Les pages défilent toutes seules sans qu’on ne s’en rende compte, c’est assez rapide à lire. En même temps, le roman n’est pas très long non plus, moins de 300 pages.

Les personnages sont intéressants et attachants, du moins pour certain, d’autres sont plus détestables et une partie ne pense qu’à s’amuser et prend un peu trop au sérieux l’expression, sexe, drogue et rock & roll, n’est-ce pas Théo ! Il n’empêche que parmi la bande, l’accent est davantage mis sur Jay et Summer. J’avoue avoir eu un pincement au cœur quand on découvre quelque chose à propos de Jay, une information qui va quelque peu ébranlé son monde. De quoi nous faire haïr certains personnages pour ça…

En bref, L’enfer du décor est un 2e tome plutôt sympathique dans l’ensemble même si j’avoue que je m’attendais à autre chose, peut-être à un peu plus de musique, même si on ne l’entend pas on peut quand même la retranscrire. Là on est vraiment dans les coulisses de la production, l’envers du décor qui devient un vrai enfer pour certains participants de l’émission. Avec une telle fin, je suis très curieuse de voir ce que donnera le prochain volume qui promet une suite des plus chaotiques !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)